PRODUCT
LATEST NEWS

7e journée : Doublés pour Samraj Mahadia et Dominic Zaki

2024-06-15 19:12 - Actualités Locales

5e journée : Promenade de santé pour Frosted Gold !

2024-06-01 18:26 - Actualités Locales

4e journée : Magnifique quadruplé de Jeanot Bardottier

2024-05-25 21:19 - Actualités Locales

Actualites

«Back

2e journée : Le réveil de l’écurie Mahadia avec un magnifique triplé


2024-05-11 18:41:49 - Actualités Locales


Temps couvert avec parfois une pluie intermittente, mais la 2e journée put avoir lieu malgré le retrait des chevaux de l’écurie Yashin Emamdee pour les raisons que l’on sait. Il y avait aussi la confusion au départ de la 3e course remportée par la nouvelle unité de l’écurie Raj Ramdin, Sassari. Selon certains observateurs, cette course aurait dû déclarer ‘nul and void’ comme cela se fait à travers le monde. Cependant, les Commissaires des courses ont maintenu les résultats à la grande stupéfaction des turfistes présents au Champ de Mars.

Sinon le haut fait de cette journée fut le réveil  de l’écurie Samraj Mahadia qui réalisa un joli triplé avec Menelaus, Prince Of Venice et Quatro Five Six dans l’épreuve principale. L’établissement de Praveen Nagadoo réalise le doublé alors que les écuries, Zaki, Perdrau et Raj Ramdin se distinguèrent avec une victoire chacune. A noter le doublé de l’apprenti Brandon Ecroignard et de Rye Joorawon. Abhishek Sonaram, Bhaugeerothee et Nabeel Sheik Batchameeah ont ouvert leur compteur 2024. Batchameeah blessé après sa chute avec Walala Wasala dans la 2e course fut indisposé. Jameer Allyhosain même toujours au classement avec cinq victoires.

 

Quatro Five Six sans problème

L’épreuve principale était sur papier promise à Quatro Five Six, le cheval le plus ‘fit’ du champ avec le retrait de Trip To The Sky. Et le grandissime favori n’eut aucun problème pour permettre à l’écurie Samraj Mahadia de réaliser le triplé après Menelaus et Prince Of Venice. Captain Seager est deuxième devant Western Fort.

Quatro Five Six ne laissa le soin à personne de dicter le train une fois les stalles du départ ouvertes. Il imposa son train devant Master Of Illusion condamné à l’extérieur de Captain Seager alors que Western Fort suivait en queue de peloton. Le train imposé par Quatro Five Six fut plutôt sélectif avec le peloton restant groupé. Au passage du poteau des 700 mètres, Western Fort perdit du terrain ayant sans doute lâché son mors, mais Captain Seager se rapprochait du meneur. Au poteau des 400 mètres, Master Of Illusion baissa pied.

Quatro Five Six entra en vainqueur dans la dernière ligne droite. Captain Seager qui avant lancé son accélération le long des barres intérieures fit illusion au poteau des 1500 mètres, mais une fois rééquilibré par son jockey, Quatro Five Six déposa  ses adversaires pour filer vers une victoire facile. Captain Seager conserve la deuxième place devant Western Fort.

« Ce fut une victoire attendue. Quatro Five Six était le plus ‘fit’ du lot selon mois. Une fois qu’il eut pris les commandes, je savais qu’il avait course gagnée. Le jockey Bhaugeerothee s’entend à merveille avec lui et il a su gérer sa course pour s’imposer » a déclaré l’entraîneur, Samraj Mahadia

 

1e course: Rochester réalise la passe de trois

On attendait un duel Rochester-After The Order, mais ce fut la course d’un seul cheval. En effet, une fois que Rochester fut propulsé aux avant postes, il ne fut jamais rejoint. Il s’imposa dans un fauteuil avec au moins cinq longueurs d’avance sur After The Order sur lequel Rye Joorawon fut lamentable !

 

A l’ouverture des stalles du départ, Rochester réputé pour suivre en attentiste, se montra le plus entreprenant  pour prendre la position tête et corde après seulement 75 mètres de course. Il fut suivi par ses compagnons d’écurie, Perfect Pursuit sur les barres et Power Tower en épaisseur. Puis, on retrouva Sir Capers à l’extérieur de Midnight Oracle alors que le favori, After The Order suivit en queue de peloton. A noter que Rye Joorawon ne fit aucun effort pour améliorer sa position alors qu’à l’avant, Rochester imposait un train de sénateur sans être mis sous pression.

Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au dernier tournant où Rochester prit trois longueurs d’avance sur Power Tower alors qu’After The Order fit un semblant d’effort pour passer à l’extérieur. Rochester entra en vainqueur dans la dernière ligne droite et au poteau des 1500 mètres, il avait déjà course gagnée. After The Order termina bien que pour prendre la deuxième place à cinq longueurs du vainqueur. Power Tower est troisième.

 

2e course: Débuts victorieux d’Aditi

Très joué depuis l’ouverture des paris, Aditi n’a fait que justifier la confiance placée en lui. En effet, étant le plus rapide au départ, son jockey devait du reste bien gérer sa course et résister au percutant finish de Doublethink pour réaliser des débuts victorieux.

Aditi et Doublethink se montrèrent les plus rapides à l’ouverture des stalles du départ, mais Aditi sous les sollicitations de Jameel Allyhosain parvint à prendre les barres pour imposer son pas. Double4think suivit tout juste derrière, puis on retrouva Badawee, Nazarovya en épaisseur, Walala Wasala et Special Duty qui s’est montré lent. A l’avant, Aditi imposa un train sélectif et le peloton était plutôt groupé quand au poteau des 800 mètres, on assista à la chute de Walala Wasala et Special Duty qui suivit tout juste derrière dut ralentir.

A l’avant Aditi maintenait son effort, mais Doublethink se fit menaçant alors que les autres paraissaient battus au dernier tournant. Aditi entra avec un léger avantage dans la dernière ligne droite. Doublethink donna l’impression de pouvoir dominer Aditi à mi-ligne droite, mais en montée, le pensionnaire de l’écurie Dominic Zaki repartit pour passer le but avec deux longueurs d’avance. Nazdarovya est troisième.

 

3e course: Sassari frappe d’entrée

La nouvelle unité, Sassari passa la ligne avec une longue encolure d’avance sur Timeinthewoods, mais quelques minutes après, la sirène retentisse et il eut un ‘review’ du départ de cette 3e course.  

Christmas Icecream bondit de sa stalle au départ et il eut une certaine confusion car, certains jockeys crurent à un faux départ. On remarqua même les jockeys retenaient leurs montures, mais au passage du Tombeau Malartic, Sassari se retrouvait en tête avec Christmas Icecream dans son sillage, mais le pensionnaire de l’écurie Nawaz Rawat devait perdre du terrain. Au bas de la descente, Ce fut au tour de Timeinthewoods de passer devant pour imposer un train régulier. Sassari suivait en deuxième position avec Global Path à son extérieur. Puis, on retrouvait Christmas Icecream et General Jackson.

Au passage de la rue du gouvernement, Timeinthewoods maintenait son effort devant, mais Sassari et surtout Christmas Icecream se sont bien rapprochés. A l’entrée de la dernière ligne droite, Timeinthewoods maintenait une demi-longueur d’avance sur Christmas Icecream qui arrivait fort le long des barres intérieures alors que Rye Joorawon opta pour placer son attaque avec Sassari au milieu de la piste. A mi-ligne droite, la lutte entre ces trois chevaux fut intense et l’issue indécise. Dans un premier temps, Christmas Icecream donnait l’impression de pouvoir dominer ses adversaires, mais sous la monte énergique de Rye Joorawon, Sassari sortit un bon finish pour prendre un léger avantage dans les derniers 75 mètres. Timeinthewoods termina bien pour ravir la deuxième place à Christmas Icecream.

 

4e course: Menelaus renoue avec la victoire

Grandissime favori de la 4e course, Menelaus fut exacte au rendez-vous s’imposa de bout en bout sous la selle de l’apprenti Ecroignard. Duke’s Domain est deuxième devant Tiger’s Rock. Cette épreuve se disputait sous la pluie.

Duke’s Domain se montra le plus rapide au départ, mais sous les sollicitations de l’apprenti Brandon Ecroignard, Menelaus le domina pour aller diriger les opérations. Duke’s Domain se plaça dans le sillage du meneur alors que Flowerscape suivait en épaisseur, puis suivirent Tiger’s Rock et Ravishing Rambo. Au bas de la descente, l’apprenti Ecroignard prit le soin de réduire quelque peu l’allure et le peloton se regroupa. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au dernier tournant quand Duke’s Domain qui se montrait menaçant quant il s’infiltra à l’intérieur. Menelaus tirait quelque peu vers l’extérieur sous pression, mais il tint bon jusqu’au but pour s’imposer assesz facilement. Duke’s Domain conserve la deuxième place devant Tiger’s Rock.

 

5e course: Ecroignard double la mise avec Prince Of Venice

Prince Of Venice était donné comme certitude de cette 2e journée et le pensionnaire de l’écurie Samraj Mahadia donna certes, des sueurs froides à ses supporteurs à mi-ligne droite, mais dans un sursaut d’orgueil, il se montra résistant pour s’imposer de peu devant Huyssteen et Massimo.

Massimo s’élança vite aux avant postes à l’ouverture des stalles du départ, mais au passage du poteau des 1000 mètres, il fut rejoint par son compagnon d’écurie Prince Of Venice qui lui disputa le commandement. A quelques trois longueurs, suivit Huyssteen. Au bas de la descente, Prince Of Venice parvint à se rabattre à la corde pour imposer son pas. On vit Dinesh Sooful qui retenait Massimo et Huyssteen qui s’était bien rapproché. Au passage de la rue du gouvernement, Prince Of Venice tentait de prendre ses distances du peloton, mais Huyssteen se fit menaçant et était déjà en embuscade alors que Massimo attendait l’ouverture.

Prince Of Venice entra dans la dernière ligne droite avec une demi-longueur d’avance sur Huyssteen alors que Massimo arrivait lui aussi fort à l’intérieur. A mi-ligne droite, Huyssteen prit un léger avantage pour faire figure de vainqueur, mais sollicité par l’apprenti Ecroignard et bénéficiant d’une remise de 4kg, cela devait lui permettre de reprendre l’avantage dans les derniers 50 mètres pour s’imposer. Massimo est troisième presque sur la même ligne que Huyssteen.

 

7e course: V V Power ouvre son compteur chez nous

Reprenant la compétition après près de deux ans, V V Power se montra percutant au finish pour s’imposer d’entrée dans la 7e course devant Rain Must Fall. Neville MU est troisième devant Peteca.

 

A l’ouverture des stalles du départ, il eut lutte entre Peteca, Neville Mu et Rain Must Fall pour le commandement. Dans un premier temps, Neville Mu prit un léger avantage, mais Peteca conserva la corde forçant la monture de l’apprenti Ecroignard en épaisseur. Tout juste derrière les meneurs suivit, Rain Must Fall à l’extérieur de V V Power alors qu’October Sun se trouvait en queue de peloton.   La lutte entre Neville MU et Peteca fut intense et nulle deux de cédait jusqu’au dernier tournant où il fut rejoint par Rain Must Fall. Ces trois chevaux entrèrent dans la dernière ligne droite sur presque la même ligne.

Au poteau des 1500 mètres, Neville MU donnait l’impression de pouvoir filer vers la victoire alors que Peteca resta sans finish. Ce fut V V Power qui après avoir trouvé l’ouverture sortit un joli finish. En même temps, Rain Must Fall se fit menaçant en pleine piste. A mi-ligne droite, V V Power maintenait son effort pour prendre une longueur d’avance et filer vers la victoire. Rain Must Fall ne démérita pas en conservant la deuxième place devant Neville MU

 

8e course : Beni Des Dieux from pillar to post

Avec le retrait des chevaux de l’écurie Emamdee, On accordait des bonnes chances à Beni Des Dieux. Ce dernier confirma tout le bien qu’on pensait de lui en s’imposant ‘from pillar to post’ devant The Jazz Singer. Masterofallisurvey est troisième.

Très sollicité par Rye Joorawon qui remplaçait Nabeel Sheik Batchameeah blessé, Beni Des Dieux n’eut pas de problème pour prendre la position tête et corde. Il mena devant Masterofallisurvey à l’extérieur de Lead Drummer, The Jazz Singer et Hudson River en dernière position. Au passage du Tombeau Malartic, Rye Joorawon prit le soin de réduire l’allure pour bien contrôler la course. Masterofallisurvey fut forcé de suivre en épaisseur alors que The Jazz Singer donnait l’impression d’être à l’aise au sein du peloton. Au passage du poteau des 600 mètres, Jeanot Bardottier sollicita The Jazz Singer qui se décalait de la corde pour se rapprocher du peloton de tête. A l’avant, Beni Des Dieux maintenait son effort.

Beni Des Dieux aborda la dernière ligne droite avec une bonne marge de manœuvre. Masterofallisurvey manquait de finish et ce fut The Jazz Singer qui déployait la meilleure accélération, mais que pour venir prendre la deuxième place derrière Beni Des Dieux. Ce dernier passait la ligne avec deux longueurs d’avance. Masterofallisurvey est troisième.

LIVE STREAMS
MAGAZINE