PRODUCT
LATEST NEWS

19e journée : Nouvelle démonstration d’Undercover Agent !

2021-09-04 18:21 - Actualités Locales

Le Betting Tax passe à 14%

2021-09-01 03:19 - Actualités Locales

Actualites

«Back

16e journée : Alshibaa marque les esprits avec une tonitruante victoire


2021-08-14 19:50:59 - Actualités Locales


La 16e journée s’est déroulée dans des bonnes conditions malgré un temps couvert. L’attraction principale fut l’épreuve phare qui attirait ceux qui se préparaient pour ‘The Maiden Cup’ la course la plus prestigieuse du turf local. Cette épreuve sera disputée le dimanche 3 octobre. Alshibaa, le vainqueur du ‘Maiden Cup’ 2020 s’est imposé avec facilité sans un seul coup de cravache. Ce valeureux coursier de l’écurie Ricky Maingard se pose déjà comme un sérieux prétendant pour doubler la mise dans la troisième course classique de la saison. L’écurie d’Amar Sewdyal a réalisé le doublé avec Overdose et Absolutiste. Les autres écuries à se retrouver dans le ‘winners enclosure’ sont Gilbert Rousset, Daby, Vincent Allet et Jean Michel Henry. Au niveau des jockeys, Dinesh Sooful mène toujours au classement avec son doublé. Il compte désormais 16 victoires devant Corne Orffer 12 et Roby Beekhary 11 victoires. Swapneel a enregistré sa 200e victoire de sa carrière et il le porta même à 201 avec son doublé. Bernard Fayd’herbe sauva sa journée avec la victoire de King Of Tara.

 

Alshibaa comme à la parade !

Vainqueur du Maiden 2020, Alshibaa a démontré qu’il n’a rien perdu de ses automatismes en s’imposa comme à la parade dans l’épreuve phare de cette 16e journée. Il s’imposa au finish ‘hand and heels’ devant l’outsider, The Dazzler et Patrol Officer. Twist Of Fate prit une décevante 6e place.

Alshibaa tel un boulet de canon, bondit de sa stalle pour mettre la tête devant, mais sollicité par Richard Oliver, The Dazzler passa devant pour imposer son pas. Il est vite rejoint par Marshall Foch qui demeura à son extérieur alors qu’Alshibaa suivait dans une position de rêve en troisième position avec Twist Of Fate à son extérieur. Puis suivirent dans l’ordre Patrol Officer, Opera Royal, Made To Conquer, Eyes Wide Open, Table Bay et Alyaasaat en queue de peloton. The Dazzler imposa un train soutenu à la course. Marshall Foch tenta de le dépasser sans succès mais en vain. Au bas de la descente, Le peloton resta groupé, mais on remarqua Twist Of Fate et Patrol Officer plutôt retenu au sein du peloton. Alyaasaat était toujours en dernière position. Au passage du poteau des 600 mètres, The Dazzler maintenait son effort devant et il était toujours bien en main. Au dernier tournant, Alshibaa était déjà en embuscade alors que Patrol Officer arrivait fort poussant Twist Of Fate vers l’extérieur le gênant quelque peu.

The Dazzler entra avec une bonne marge de manœuvre dans la dernière ligne droite et il donna l’impression de pouvoir tenir jusqu’au bout. A mi-ligne droite, il est rejoint par Alshibaa qui est piloté à la force du poignet de son jockey. Twist Of Fate et Alyaasaat manquaient de finish alors qu’Opera Royal et Patrol Officer se firent menaçant. Alshibaa prit un léger avantage à 75 mètres du but. Alshibaa se détacha quelque peu pour s’imposer facilement. The Dazzler s’accroche à la deuxième place devant Patrol Officer alors qu’Opera Royal est quatrième.

«  C’est une victoire qui fait plaisir d’autant qu’Alshibaa n’est pas encore 100% au top de sa condition physique. C ;est un coursier caractériel et difficile à comprendre. C’est quand un cheval avec un pedigree exception. Il lui a fallu s’adapter aux conditions locales. C’est un coursier maniable capable de dicter son propre train ou suivre en attentiste. Il a gagné facilement certes, mais il faut faire ressortir que Twist Of Fate, un cheval qu’il faut respecter n’eut pas un parcours limpide. Il fut même gêné au dernier tournant. Il n’a pas terminé loin du vainqueur. Alshibaa progresse bien et il est très estimé à l’écurie. Nous souhaitons bien sûr qu’il reste utile encore » a déclaré l’entraîneur Ricky Maingard.

 

1e. La 200e de Swapneel Rama avec Overdose

Soutenu dans le ‘betting’ depuis l’ouverture des paris, Overdose n’a pas déçu ses nombreux partisans donnant par la même occasion la 200e victoire de Swapneel Rama au Champ de Mars. Overdose devance Seoul d’une longueur sur la ligne.

Peu avant le départ, Arnica Montana fut retiré s’étant blessé dans les stalles après avoir fait des siennes. Barak Lavan se montra le plus rapide à l’ouverture des stalles, mais Seoul sous l’impulsion de Jameel Allyhosein prit la direction des opérations après 100 mètres de course. Il est suivi de Lady’s Knight avec Barak Lavan à son extérieur, Brooklyn’s Choice, Overdose, Man From Seattle avec Fundraiser à l’extérieur et Dreamforest en queue de peloton. Seoul imposa un train régulier à la course et le peloton resta groupé. Au bas de la descente, Man From Seattle et Dreamforest se sont décalés à l’extérieur pour lancer une première offensive. Au poteau des 600 mètres, Seoul était toujours bien en main, mais on remarqua aussi qu’Overdose suivit très à l’aise au sein du peloton.

Une fois la dernière ligne droite entamée, Seoul donna l’impression de pouvoir filer vers la victoire car Lady’s Knight et Barak Lavan manquait de finish. Man From Seattle plafonnait alors que Dreamforest cherchait le passage. A 100 mètres du but, Seoul était toujours devant, mais on remarqua Overdose qui arrivait en trombe nettement à l’extérieur. Le pensionnaire de l’écurie d’Amar Sewdyal arriva juste à temps pour dominer Seoul. Barak Lavan s’accrocha à la 3e place devant Dreamforest.

 

2e.  Ron’s Joy double la mise

Respirant la santé actuellement, Ron’s Joy a doublé la mise à l’issue d’un bon jockeyship de Dinesh Sooful. Le hongre alezan de l’écurie Gilbert Rousset est donc invaincu dans ses deux sorties cette saison. Après avoir suivi en attentiste en cinquième position, Ron’s Joy est venu s’imposer au finish dominant Zigi Zagi Zugi d’une tête.

Zigi Zagi Zugi se montra le plus véloce au départ pour s’emparer de la position tête te corde. Cependant au passage du but pour la première fois, il fut rejoint par High Voltage. Ce dernier sollicité par Swapneel Rama est parvenu à se rabattre à la corde au bas de la descente. Le train imposé était soutenu et plusieurs chevaux sont quelque peu décrochés. Bollinger, cheval très soutenu dans le betting suivait en queue de peloton. Il paraît qu’il n’avait pas eu toutes ses aises au départ ayant été gêné. Ron’s Joy suivait en cinquième position  en ‘one off’ alors que Canary Island et Good Buddy se trouvaient à plus de sept longueurs du meneur. Au passage de la rue du gouvernement, Zigi Zagi Zugi passa devant pour prendre une longueur d’avance, mais on remarqua Dinesh Sooful qui sollicitait Ron’s Joy. En quelques foulées il était déjà à la hauteur du meneur.

Zigi Zagi Zugi entra dans la dernière ligne droite avec un léger avantage sur Ron’s Joy. Ce dernier versa vers l’intérieur sous pression et il dut être ralenti par son jockey. A mi-ligne droite, la monture de Roby Beekhary maintenait toujours un léger avantage sur Ron’s Joy. Ce dernier sous la monte énergique de Dinesh Sooful arriva juste à temps pour chiper la victoire au pensionnaire de l’écurie Shirish Narang au poteau. Bollinger termina comme un boulet de canon pour prendre la troisième place devant Canary Island.

 

3e. Absolutist s’impose à l’issue d’une arrivée pointue

Après sa tonitruante victoire avec Overdose dans l’épreuve d’ouverture, Swapneel Rama doubla la mise avec l’outsider, Absolutist. Ce dernier après avoir longtemps dirigé les opérations se montra résistant pour lutter jusqu’au bout s’imposant d’un fil devant G I Joe.

Il a eu lutte pour le commandement une fois le départ donné entre Absolutist et Paddingtons Luck. Dans un premier temps, Paddingtons Luck donna l’impression de pouvoir se rabattre à la corde, mais Absolutist ne se laissa pas faire et maintenait la position tête et corde. Au poteau du Tombeau Malartic, il compta deux longueurs d’avance sur Paddingtons Luck qui est parvenu à trouver les barres. Suivirent dans l’ordre derrière ces deux chevaux étaient G I Joe avec à son extérieur, Tiger’s Rock, Moschino, Viking Trail et Snowy Mountain en queue de peloton. Au poteau des 800 mètres, Swapneel Rama eut le loisir de donner un ‘breather’ à sa monture, mais il resta sous la menace de Paddingtons Luck. Au poteau des 600 mètres, G I Joe passait à l’offensive pour venir se porter à l’extérieur de Paddingtons Luck alors que Moschino retenu au sein du peloton et Viking Trail attendaient sans doute l’ouverture à l’entrée de la dernière ligne droite.

Absolutist entra avec un léger avantage dans la dernière ligne droite, mais G I Joe arrivait fort à l’extérieur. Moschino s’infiltra à l’intérieur alors que Viking Trail ne trouva pas le passage. La lutte entre Absolutist et G I Joe fut intense et l’issue est indécise. Viking Trail passa à l’intérieur et fit illusion, mais G I Joe et Absolutist ne s’avouèrent pas vaincu. Ces deux chevaux passèrent la ligne dans la même foulée, mais la photo finish fit voir qu’Absolutist a conservé un nez d’avance sur G I Joe. Viking Trail est troisième devant Moschino.

 

4e. Sea Dance s’impose à l’issue d’une course en or !

Il n’eut pas de course dans la 4e course. C’est le cas de le dire car, une fois qu’il eut pris les commandes, Sea Dance ne fut jamais rejoint. Il eut une course en or à l’avant et il passa la ligne avec plus d’une longueur d’avance sur Kaydens Pride. Juniper Lane fut décevant et ne se plaça pas.

Sea Dance n’eut aucun problème pour s’élancer aux avant postes et mener devant Juniper Lane bien calé à la corde. Puis vinrent dans l’ordre Steak And Ale à l’extérieur de Sockeroo, Trip To The Sky, Kaydens Pride et Bold Horizon en dernière position. Sea Dance imposa un train soutenu à l’épreuve et au poteau des 1100 mètres, il comptait deux longueurs d’avance sur son plus proche poursuivant. On remarqua que Steak And Ale était déjà sous pression en épaisseur alors que Trip To The Sky se décalait de la corde pour passer améliorer sa position. Au passage de la rue du gouvernement, Sea Dance est lancé par l’apprenti Abhishek Sonaram pour prendre trois longueurs d’avance sur Juniper Lane qui n’arriva pas à combler son retard.

Le pensionnaire de l’écurie Daby entra avec une bonne marge de manœuvre dans la dernière ligne droite. Juniper Lane se montra incapable d’accélérer alors que Sockeroo et Kaydens Pride arrivaient fort. A mi-ligne droite, Sea Dance maintenait son effort et avait déjà course gagnée. Derrière, on se battait pour les accessits. Kaydens Pride est deuxième devant Sockeroo. Trip To The Sky est quatrième.

 

5e. King Of Tara réalise la passe de trois

L’association King Of Tara-Bernard Fayd’herbe est merveilleuse cette saison. C’est le cas de le dire après que ce pensionnaire de l’écurie Vincent Allet est parvenu à réaliser la passe de trois malgré le fait qu’il s’alignait à un échelon supérieur cette fois. King Of Tara s’imposa de peu devant Gimmetherain et Captain Flynt.

A l’ouverture des stalles de départ, Soul Connection se montra le plus rapide pour s’élancer aux avant poste suivi de Gimmetherain et Captain Flynt. All About The Bass quant à lui manqua un temps d’arrêt. On remarqua King Of Tara en épaisseur et au poteau de 1100 mètres, Bernard Fayd’herbe parvint à prendre la direction des opérations devant Soul Connection. Suivirent dans l’ordre derrière ce peloton de tête : Gimmetherain, Captain Flynt avec Bassam à son extérieur, Lickerio, Quatro Five Six et Culture Trip en dernière position. King Of Tara imposa un train d’enfer à la course, mais son jockey parvint à le laisser souffler au passage du poteau des 600 mètres. Au passage de la rue du gouvernement. Captain Flynt et All About The Bass se rapprochaient du peloton de tête pour se porter en embuscade.

King Of Tara entra dans la dernière ligne droite avec deux longueurs d’avance. Il versa vers l’extérieur sous pression et Captain Flynt dut changer de ligne pour s’infiltrer à l’intérieur. Gimmetherain fit illusion à mi-ligne droite alors qu’All About The Bass arrivait fort. King Of Tara ne faiblit pas et après avoir rééquilibré sa monture, Bernard Fayd’herbe le monta fond. Il se montra résistant pour passer la ligne en premier devant Gimmetherain et Captain Flynt. All About The Bass est quatrième.

 

7e course: Nao Faz Mal devance Sand Path

Alors qu’on attendait à ce que Sand Path, le grandissime favori de faire une bouchée de ses adversaires, mais la monture de l’apprenti Abhishek Sonaram ne parvenant pas à la contrôler alors qu’elle abusait exagérément la largeur de la piste à l’entrée de la dernière droite. Nao Faz Mal s’imposa devant Sand Path alors que Crazy Charlie, très malchanceux est troisième.

Une fois le départ donné, Nao Faz Mal prit vite la position tête et corde pour mener devant Sand Path qui demeurait à l’extérieur alors que Divine Connection suivait tranquillement en troisième position. Puis vinrent dans l’ordre Al Jazeera,  Duke Of Abercorn, Crazy Charlie et Quest For Good en dernière position. Rye Joorawon prit le soin de bien doser le pas de sa monture et au bas de la descente, il était bien en mains. En revanche, on remarqua qu’Abhishek Sonaram prit l’initiative de se porter à l’extérieur du meneur. Ces deux chevaux sont botte à botte au dernier tournant. Au sein du peloton on remarqua que Crazy Charlie fut pris dans un tiroir alors que Divine Connection est en embuscade. Nao Faz Mal et Sand Path entrèrent dans la dernière ligne droite sur la même ligne. Si Nao Faz Mal maintenait son effort sous l’impulsion de Rye Joorawon, Sand Path abusa de la largeur de la piste perdant toutes ses chances. Il termina certes fort, mais que pour se contenter de la deuxième place alors que Crazy Charlie est troisième. Divine Connection est quatrième

 

8e.  Victoire sur le fil d’Amandla

Belle arrivée dans l’épreuve de clôture avec trois chevaux qui terminèrent sur presque la même ligne. La photo finish fit voir qu’Amandla s’est imposé d’un rien sur l’outsider Cloud Seeder alors que San Andreas est troisième à une encolure.

Cloud Seeder se montra le plus véloce tout en profitant de sa bonne ligne pour s’emparer de la direction des opérations. Il mena devant Supreme Elevation, Amandla à l’extérieur de Global Spectrum, San Andreas, Beni Des Dieux et Oxford Blue en queue de peloton. A l’avant, Cloud Seeder contrôlait bien la course tout en imposant un train sélectif. Amandla ne se laissa pas se distancer restant en ‘one pace’. Au sein du peloton, il n’eut pas de changements. Au passage du poteau des 600 mètres, Amandla se rapprocha du meneur et il était déjà en embuscade alors que Cloud Seeder ne faiblit pas. Au dernier tournant, San Andreas passait déjà à l’offensive en épaisseur alors que Beni Des Dieux attendait l’ouverture. Cloud Seeder entama la dernière ligne droite avec un léger avantage. Il est rejoint par Amandla à 100 mètres du but alors que San Andreas arrivait fort nettement à l’extérieur. L’issue demeurait indécise jusqu’au poteau, mais la photo finish fit voir qu’Amandla a chipé la victoire d’un fil à Clouder Seeder. San Andreas conserva la troisième place devant Oxford Blue qui termina bien.

LIVE STREAMS
LIVE STREAMS



MAGAZINE