PRODUCT
LATEST NEWS

19e journée : Nouvelle démonstration d’Undercover Agent !

2021-09-04 18:21 - Actualités Locales

Le Betting Tax passe à 14%

2021-09-01 03:19 - Actualités Locales

Actualites

«Back

19e journée : Nouvelle démonstration d’Undercover Agent !


2021-09-04 18:21:20 - Actualités Locales


Comme on s’y attendait, l’épreuve principale a souri à l’écurie Ricky Maingard qui avec Undercover Agent et Alramz était en position de force. Undercover Agent a étalé toute sa classe pour remporter une troisième victoire consécutive sans vraiment se forcer. Ce pensionnaire de l’écurie Ricky Maingard se pose ainsi comme un sérieux prétendant au titre de cheval de l’année cette saison. A noter que le tandem Corner Orffer/Undercover Agent remporte ainsi une neuvième victoire. Cette 19e journée a été aussi faste pour les écuries Gilbert Rousset et Shyam Hurchund qui ont réalisé le doublé. Le premier nommé s’est distingué avec Jals Tiger et Captain Garett alors que le second avec Remus et Free To Win. Dinesh Sooful continue d’augmenter son avance au classement des jockeys. Avec sa seule victoire de la journée, il compte 19 soit six de mieux que Corne Orffer. Ivaldo Santana qui a réalisé le doublé compte 13 et se positionne derrière les deux premiers. Stephen Donohoe qui quitte Maurice ce mardi tira son épingle du jeu avec la tonitruante victoire de Ballantine Hall. L’apprenti Alvinio Roy et Akash Aucharuz ont remporté une victoire chacun.

 

Force 9 pour le tandem Orffer/Undercover Agent

Le sprinter/miler de l’écurie Ricky Maingard est un tout autre cheval cette saison. C’est le cas de le dire après sa nouvelle démonstration dans l’épreuve phare, un Groupe 3 disputée sur 1400 mètres. Contrairement à ses deux dernières sorties, Corner Orffer opta pour l’attentiste cette fois suivant en troisième position sur la majeure partie du parcours. Il s’imposa facilement à l’issue d’un joli finish devant Baritone.

On savait que cette course allait être très animée sur les premiers 200 mètres avec plusieurs chevaux rapides au départ. En effet, à l’ouverture des stalles, Undercover Agent profitant de son premier couloir prit la position tête et corde, mais il fut débordé par Kamadeva très sollicité par Swapneel Rama. On vit aussi Virtue en épaisseur qui voulait aller à l’avant. En effet, Kamadeva dut dépasser par Virtue au passage du Tombeau Malartic pour imposer un train d’enfer. Derrière ces deux chevaux, on retrouva Undercover Agent en troisième position, Winter Chill à l’extérieur, Alramz, Iditarod Trail, Black Cat Back, Stopalltheclocks et Marauding en dernière position.

Virtue maintenait l’allure à l’avant et on remarqua Corne Orffer qui décalait Undercover Agent de la corde pour se porter à l’extérieur alors qu’au sein du peloton, Black Cat Back et Baritone amélioraient leurs positions. Au passage de la rue du gouvernement, Virtue était toujours devant alors que Kamadeva n’arrivait pas à combler son retard. Winter Chill baissait pied. Undercover Agent arrivait fort en épaisseur tout comme Black Cat Back, Baritone et Marauding. Une fois la dernière ligne droite entamée ligne droite entamée,  Virtue baissa complètement pied et Undercover Agent prit vite l’avantage. A mi-ligne droite, il avait déjà course gagnée car Iditarod Trail manquait de finis. Marauding fut malchanceux car il dut attendre avant de retrouver l’ouverture. Black Cat Back accélérait bien tout comme Baritone. Ce dernier conserva une courte tête d’avance pour prendre la 2e place derrière Undercover Agent. Black Cat Back est troisième devant Marauding.

« C’est bien sûr une belle victoire et la neuvième de Corne Orffer avec Undercover Agent. La victoire fut possible car la course fut lancée du départ à la fin. Cela a été une vraie course comme je l’aime. Undercover Agent et le genre de cheval qui a besoin d’espace pour s’exprimer. Avec la course courue dans un bon rythme, Corne Orffer eut l’inspiration de se décaler de la corde pour passer à l’offensive et il s’imposa avec de la classe. Malchanceux lors de la saison 2020, Undercover Agent démontre en ce moment que sa réputation n’est pas surfaite’. A déclaré l’entraîneur, Ricky Maingard

 

 

1e. Manetheren renoue avec le succès deux ans après !

Manetheren était très chouchouté samedi dernier et il était même le grand favori, mais la journée avait été annulée en raison du mauvais temps. Cette fois, ce pensionnaire de l’écurie Shirish Narang fut délaissé, sans doute en raison de sa 10e ligne dans les stalles du départ. Cependant, ce cheval qui a remporté sa seule course chez nous le 4 mai 2019 s’est montré le plus rapide au départ pour surmonter sa ligne extérieure pour prendre la direction des opérations. On remarqua que Barak Lavan, compagnon d’écurie de Manetheren se montra lui aussi rapide, mais fut retenu par son jockey. Manetheren put ainsi s’installer facilement aux commandes pour diriger la course à sa guise.

 

 Suivirent dans l’ordre derrière Manetheren on vit, What A Kid avec Million Dollar Man à son extérieur, Barak Lavan à l’extérieur de Secret Circle, Greatfiveeight, Rochester, Tiger’s Bond, Groban et Glitterrock en dernière position. Akash Aucharuz eut tout le loisir de contrôler la course à sa guise et les positions ne connurent aucun changement jusqu’au passage de la rue du gouvernement où Million Dollar Man fut le seul à pouvoir tenter de se rapprocher du meneur alors qu’à l’arrière, Tiger’s Bond était déjà lancé par l’apprenti Batchameeah. Manetheren entra dans la dernière ligne droite avec deux bonnes longueurs d’avance. Sollicité par son jockey, il sortit une nouvelle accélération pour faire le trou et s’imposer facilement. Million Dollar Man est deuxième devant Tiger’s Bond alors que What A Kid est quatrième.

 

2e.  Jals Tiger résiste à Skip The Red

Nullement démérité lors de sa dernière sortie sur 990 mètres, Jals Tiger qui bénéficiait du premier couloir et s’alignant sur 1400 mètres cette fois se montra le plus résistant pour s’imposer. Le pensionnaire de l’écurie Gilbert Rousset s’imposa de justesse devant Skip The Red. A l’ouverture des stalles du départ, Jals Tiger prit vite la position tête et corde. Le favori, Mounted Warrior lui, rata son départ. Jals Tiger fut rejoint par Ultimate Warrior qui tenta de lui ravoir le commandement, mais Nishal Teeha ne se laissa pas faire et le forçant à l’extérieur. Rye Joorawon dut alors reprendre sa monture pour placer la placer au passage du Tombeau Malartic. Suivirent derrière ces deux chevaux on vit Pin Drop, Skip The Red, Perfect Pursuit, Jacalac, Citadel, San Andreas avec à son extérieur, Mounted Warrior et Captain Scabiosa en queue de peloton.

Au poteau des 900 mètres, Nishal Teeha eut le temps de laisser souffler Jals Tiger, mais l’allure resta régulière. Au sein du peloton, il n’y avait pas vraiment de changement jusqu’au dernier tournant où Skip The Red accélérait bien pour se porter en embuscade. Une fois dans la dernière ligne droite, Jals Tiger ne faiblit pas. Il maintenait son effort alors que Skip The Red terminait en bolide. A 75 mètres du but, Jals Tiger baissa quelque peu pied, mais le poteau arriva à temps. Il s’imposa d’un rien devant Skip The Red. Pin Drop s’accrocha à la troisième place devant Jacalac.

 

3e. Ballantine Hall grâce au jockeyship de Donohoe

 

Ballantine Hall passa la ligne avec une courte tête d’avance sur Nimitz, mais une enquête fut vite ouverte par les commissaires de course. Il paraît que Ballantine Hall a versé quelque peu vers l’extérieur sous pression gênant Canary Island. Après enquête, les résultats ont maintenu l’ordre d’arrivée. Au départ, Nimitz et Canary Island se montrèrent les plus rapides. Canary Island prit la direction des opérations peu avant l’entrée de la dernière ligne droite avant d’être dominé par Lit. Ce dernier s’installa vite aux commandes. Au passage du but pour la première fois, Yashin Emamdee prit le soin de réduire l’allure. Le peloton se regroupa quelque et on vit Stephen Donohoe qui décalait Ballantine vers l’extérieur pour améliorer sa position. Au poteau du Tombeau Malartic, Ballantine Hall vont vite se positionner derrière le meneur sur les barres. Suivirent ensuite, Canary Island avec Overdose à son extérieure, Nimitz, Bellagio King et The Byzantine. Affranchi fut arrêté par son jockey.

Lit augmenta l’allure au poteau des 800 mètres et on vit Overdose qui accéléra une première fois pour se rapprocher du meneur alors que Stephen Donohoe retenait Ballantine Hall attendant sans doute le moment opportun pour passer à la vitesse supérieure. Canary Island était lui déjà en embuscade. Lit entra dans la dernière ligne droite avec une longueur d’avance, mais il fut vite rejoint par Nimitz qui s’infiltra à l’intérieur alors que Ballantine Hall s’infiltra lui entre Lit et Overdose. Nimitz prit un léger avantage à mi-ligne droite. Ballantine Hall versa quelque peu vers l’extérieur, mais Stephen Donohoe parvint à le redresser pour le lancer à fond. En quelques foulées, il termina fort pour venir dominer Nimitz sur la ligne. Canary Island dut se contenter de la 3e place devant The Byzantine.

 

4e. Captain Garett stop la série de Go Jewel

Grandissime favori, Captain Favori a justifié la confiance placée en lui en s’imposa et dans le même souffle stoppant la série de Go Jewel invaincu jusqu’ici. Pourtant à l’ouverture des stalles, Captain Garett ne prit pas le meilleur départ, mais Dinesh Sooful eut les mérites de bien le positionner en troisième position sur les barres derrière le meneur, Marula et Tripod. Puis, on retrouva Dark Force en épaisseur, Ninotto, Jays Dancer, Go Jewel et Blessed My Path. Le train imposé par Marula était soutenu d’autant qu’il était sous la pression de Tripod.

Au passage de la rue du gouvernement, Marula maintenait son effort alors que Dinesh Sooful attendait visiblement la dernière ligne droite pour lancer son offensive. On vit Go Jewel nettement à l’extérieur déjà lancé par Bernard Fayd’herbe. Marula entra dans la dernière ligne droite avec une longueur d’avance. Tripod tenta de le dominer mais il manqua de finish alors que Captain Garett se fit menaçant à l’intérieur. La lutte fut brève entre ces trois chevaux car, à mi-ligne droite, Captain Garett a déjà mis le nez devant. Monté à fond par son jockey, Il se détacha quelque peu alors qu’on vit Go Jewel qui terminait en bolide. Le pensionnaire de l’écurie Vincent Allet arriva trop tard et dut se contenter de la 2e place à une longueur de Captain Garett. Marula s’accroche à la 3e place devant Tripod.

 

5e.  Lunafacation se montre résistant !

On attendait le grandissime favori, Kayden’s Pride ou Mambo Rock, mais ce fut Lunafacation qui bénéficiait d’une remise de 3 kg avec l’apprenti Alvinio Roy en selle se montra le plus résistant pour s’imposer d’une encolure au poteau. Au départ, Mambo Rock partit lentement et c’est Sockeroo qui prit les commandes. Le pensionnaire de l’écurie Gujadhur fut dominé par Lunafacation après 100 mètres de course pour imposer son pas. Suivirent dans l’ordre Sockeroo avec Charleston Hero à l’extérieur, Kaydens Pride, Inauguration, Lemon Drop Shot, Roll The Drums, Arlingtons Revenge, Protea Paradise et Mambo Rock en dernière position.

Alvinio Roy prit le soin de réduire l’allure au poteau du Tombeau Malartic et le peloton se regroupa quelque peu. On remarqua le jockey Bernard Fayd’herbe qui tenta d’améliorer sa position, mais il fut forcé en épaisseur. On remarqua aussi que Kaydens Pride qui s’étendait bien derrière ce peloton de tête et aussi Mambo Rock qui s’est bien recollé au peloton.  Au passage de la rue du gouvernement, Lunafacation semble lâcher le mors, mais sollicité par Alvinio Roy, il maintenait l’allure alors que Sockeroo et Charleston Hero n’arrivait pas à combler leur retard. Kaydens Pride fut pris quelque peu dans un tiroir et Corne Orffer dut attendre un peu plus pour trouver l’ouverture. Une fois dans la dernière ligne droite, Alvinio Roy lança à fond sa monture qui prit deux longueurs d’avance. Au sein du peloton, on tardait à arriver et ce fut Kaydens Pride et Inauguration qui se montrèrent les meilleurs finisseurs. Kaydens Pride termina le plus fort, mais le but arriva trop tôt pour lui et il dut se contenter de la 2e place à une encolure derrière Lunafacation. Inauguration est troisième devant Arlingtons Revenge.

 

7e course: Débuts victorieux pour Remus

L’état major de l’écurie Shyam Hurchund a eu la main heureuse avec l’acquisition de Remus. Ce dernier qui avait été initialement importé par l’écurie Gujadhur tout comme Walls Of Dubrovnik et Mauritius. Remus a débuté victorieusement et sur ce qu’il a  démontré, il devrait ramener d’autres précieuses victoires à son écurie cette saison.

Raheeb avait peu avant le départ projeté le jockey Corne Orffer à terre. Plus de peur que de mal car le jockey devait être en selle pour le piloter.  A l’ouverture des stalles, Remus et Raheeb se montrèrent véloce, mais la monture de Corne Orffer conserva la corde pour mener la course. Remus suivait en ‘one off’ alors que Desert Boy suivait en troisième position sur les barres. Puis, on retrouva Rock Manor, Matchless Captain, Trojan Quest, Marrakech et Secret Idea. Raheeb imposa un train sélectif et il resta sous la menace de Remus et Desert Boy jusqu’à l’entrée de la dernière ligne droite. Raheeb tint bon jusqu’au poteau des 150 mètres avant de baisser pied. Desert Boy passa devant pour faire illusion de vainqueur, mais au milieu de la piste, lancé par Ivaldo Santana, Remus sortit un joli coup de rein pour venir dominer facilement Desert Boy/ Rock Manor est troisième devant Trojan Quest.

 

8e. Free To Win s’impose au finish

Si lors de sa dernière sortie, Free To Win avait disputé le commandement pour baisser pied par la suite, cette fois son jockey opta pour l’attentiste. Cela s’avéra payante car, il se montra le meilleur au finish dans la dernière ligne droite pour s’imposer devant Middle Path.

Gunner Runner se montra le plus rapide pour aller prendre la position tête et corde. Il imposa un train sélectif pour mener devant Master Of Disguise qui suivit à l’extérieur de Middle Path, Follow Suit, Capkuta, Free To Win, Mr Mogambo, After The Order, Opague et Anza Borrego en queue de peloton. A l’avant, Nishal Teeha tenta tant bien que de contrôler la course, mais il demeura sous la pression de Master Of Disguise et Middle Path. Au poteau de 800 mètres, les positions ne connurent pas de changement sauf qu’Opague et Free To Win se sont décalés de la corde pour passer à l’offensive. Au dernier tournant, Gunner Runner était toujours devant, mais il était évident qu’il n’allait pas tenir jusqu’au bout étant déjà sous pression. A l’entrée de la dernière ligne droite, Free To Win trouva l’ouverture à l’intérieur alors que Middle Path mit le nez devant. A mi-ligne droite, il fut cependant dominé par Free To Win. Opague ne trouva pas le passage alors que Capkuta termina bien pour venir chiper la troisième place à Opague.

Le jockey Ivaldo Santana réalisa ainsi un joli doublé après sa victoire avec Remus dans le 7e course

LIVE STREAMS
LIVE STREAMS



MAGAZINE