PRODUCT
LATEST NEWS

19e journée : Nouvelle démonstration d’Undercover Agent !

2021-09-04 18:21 - Actualités Locales

Le Betting Tax passe à 14%

2021-09-01 03:19 - Actualités Locales

Actualites

«Back

20e journée : Hold-up de l’écurie Ricky Maingard dans l’épreuve principale


2021-09-05 18:40:53 - Actualités Locales


La journée dominicale s’est déroulée sous un soleil radieux et sur piste normale. Il n’y a eu pas vraiment des grosses surprises comme ce fut le cas lors de la journée de samedi. L’écurie Ricky Maingard s’est à nouveau distinguée dans l’épreuve phare et cette fois avec Alshibaa. Ce dernier n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires et il demeure désormais le cheval à battre dans la ‘Maiden Cup’ troisième course classique qui sera disputée le dimanche 4 octobre. Il a démontré qu’il demeure un coursier versatile et maniable. L’écurie Ricky Maingard s’est aussi signalée dans l’épreuve de clôture avec Eurotec qui a presque ridiculisé ses adversaires du jour. L’écurie Shyam Hurchund qui connaît actuellement une période faste a réalisé lui, un autre joli doublé après celui de samedi et cette fois c’est avec avec Emblem Of Hope et Idawnedonme. Le jockey Ivaldo Santana  rejoint ainsi Corne Orffer à la deuxième place, mais à 4 victoires du leader, Dinesh Sooful. Stephen Donohoe a tiré son épingle du jeu avec Captain Falcon à l’issue d’une monte très judicieuse. Rye Joorawon a renoué avec le succès grâce à Bag Of Tricks. C’est le cas aussi pour Jameel Allyhosein et Roby Bheekary qui se sont distingués avec Bollinger et Desert Illusion. A noter que Stephen Donohue quitte Maurice ce mardi.

 

Balade de santé pour Alshibaa

Se référant  à sa précédente sortie, on savait qu’Alshibaa, grandissime favori de l’épreuve principale n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires. Il se pose désormais comme un très sérieux prétendant à la victoire dans notre troisième course classique de la saison, ‘The Maiden Cup’ qui sera disputée le dimanche 4 octobre. Il ne fait pas de doute que ce magnifique hongre bai de l’écurie Ricky Maingard vise le doublé de ce prestigieux classique.

Stream Ahead profitant de son premier couloir s’élança sans problème aux avant postes suivi de The Dazzler. Après 100 mètres de course, Marshall Foch sollicité par son jockey vient vite se placer en ‘one off’ derrière le meneur alors que The Dazzler suivait bien calé sur les barres en troisième position. Puis, suivirent dans l’ordre Alyaasaat, Padre Pio, Patrol Officer, Alshibaa, Opera Royal avec son extérieur, Haylor et fermant le cortège Made To Conquer. Le train imprimé par Stream Ahead fut soutenu. Au passage du but pour la première fois, Padre Pio se décalait de la corde pour essayer d’améliorer sa position, mais il fut forcé de suivre en ‘one off’.  On remarqua aussi que Patrol Officer et Alshibaa suivaient très détendu contrairement à The Dazzler qui se montrait ardent. Au poteau des 900 mètres, Stream Ahead augmenta son avance sur ses poursuivants. Il comptait deux bonnes longueurs d’avance sur The Dazzler au dernier tournant alors que Marshall Foch disparaissait de la course. Alshibaa et Patrol Officer se sont bien rapprochés alors qu’Alyaasaat  se montra incapable de passer à la vitesse supérieure.

Stream Ahead entra avec une longueur d’avance dans la dernière ligne droite, mais il devait vite baisser pied. Patrol Officer, bénéficiant d’une ouverture le long des barres fit illusion quand il mit le nez devant au poteau des 100 mètres. Cependant, une fois qu’il avait rééquilibré sa monture, Corne Orffer lança à fond Alshibaa. Ce dernier combla son retard en quelques foulées pour dominer facilement ses adversaires. Patrol Officer conserva la deuxième place devant The Dazzler. Opera Royal est quatrième.

« Cela fait toujours plaisir de remporter l’épreuve samedi et dimanche. Alshibaa a remporté une brillante victoire. Le train soutenu sur la majeure partie du parcours lui a été appropriée et il n’a fait que sortir son finish pour venir faire la différence dans les derniers 100 mètres. Il se pose bien sûr comme un sérieux prétendant à la victoire dans la ‘Maiden Cup’.  Cependant, il faudra respecter Twist Of Fate et Padre Pio, deux chevaux de classe. Patrol Officer a aussi démontré ses qualités sur le parcours allongé » a déclaré l’entraîneur, Ricky Maingard.

 

1e. Captain Falcon à la force du poignet de Donohue

Captain Falcon, un des plus réguliers dans cette échelle de valeur est venu imposer à l’issue d’un joli finish et surtout à la force du poignet de Stephen Donohoe. Il s’imposa de peu devant Artax. Au départ, Artax et Dunzie se montrèrent le plus rapides, mais au passage du but pour la première fois, Dunzie conserva la position tête et corde pour mener devant Artax. Suivirent dans l’ordre derrière ces deux chevaux, on retrouvait Seven Carat avec à son extérieur, Captain Falcon, Mark Tapley, Sarah’s Secret en épaisseur, New Golden Age, Northern Rebel, Newsman et Hit The Green en queue de peloton.

Dunzie imprima un train plutôt régulier, mais le peloton resta régulier. Au bas de la descente, Stephen Donohoe prit l’initiative de se décaler de la corde pour se suivre à une longueur du meneur alors qu’au sein du peloton, on remarqua que New Golden Age, Sarah’s Secret et Northern Rebel sont déjà sous pression. Newsman et Hit The Green se trouvaient à plus de 10 longueurs du peloton de tête. Au passage de la rue du gouvernement, Dunzie était en main et il donna l’impression de pouvoir tenir jusqu’au bout alors que Captain Falcon et Artax étaient déjà en embuscade. Seven Carat, Sarah’s Secret et Mark Tapley sont déjà battus alors que Newsman et Hit The Green attendaient l’ouverture. Dunzie entra dans la dernière ligne droite avec une longueur d’avance. Il fut dans un premier temps rejoint par Artax qui fit illusion. Newsman trouva l’ouverture à l’intérieur alors que Captain Falcon est lancé à font au milieu de la piste. La lutte entre ses trois chevaux fut brève, car Captain Falcon domina facilement ses adversaires dans les derniers 75 mètres. Artax s’accroche à la deuxième place devant Hit The Green et Newsman.

                  

2e.  Emblem Of Hope double la mise

La 2e course n’a été qu’une simple formalité pour le grandissime favori, Emblem Of Hope. C’est le cas de le dire car, après avoir suivi en attentiste en troisième position depuis le départ, il domina facilement ses adversaires dans la dernière ligne droite pour s’imposer avec plus de trois longueurs sur Spry.

Mezuzah se montra véloce pour conserver la position tête et corde. Une fois devant, Benedict Woodworth tenta bien de bien doser le pas de sa monture. Cependant au passage du poteau des 1100 mètres, il est rejoint par Lite Of My Life. Ce dernier suivit en ‘one off’ alors qu’on retrouvait Emblem Of Hope bien retenu par Ivaldo Santana, mais à trois longueurs du peloton de tête. Spry suivait tout juste derrière avec Digital Fortress, The Bastille, Moon Jumper et Smuts dans les dernières positions. Mezuzah n’eut pas une course tranquille à l’avant car il fut toujours sous la pression de Lite Of My life. Ce dernier se porta à la hauteur du meneur au dernier tournant et fit même illusion dans un premier temps. On vit aussi Ivaldo Santa qui pilotait avec confiance Emblem Of Hope. En effet, une fois la dernière entamée, Emblem Of Hope combla vite son retard et au poteau des 150 mètres, il a déjà déposé ses adversaires. Mezuzah Baissa pied tout comme Lite Of My Life alors que Spry termina bien pour prendre la deuxième place devant Lite Of My Life.

 

3e. Bollinger prend sa revanche sur le sort !

Battu dans les conditions que l’on sait lors de sa dernière sortie, Bollinger, le grandissime favori, piloté cette fois par Jameel Allyhosein est parvenu à prendre sa revanche sur le sort en s’imposa au finish. Good Buddy dut se contenter de la 2e place devant Captains Fort.

Good Buddy à la surprise générale se montra le plus rapide pour prendre la direction des opérations et mener devant Copenhagen qui se trouvait à l’extérieur de Donnan. Ce dernier sous l’impulsion d’Akash Aucharuz vient se placer tout juste dans le dos du meneur. Suivirent dans l’ordre, Copenhagen, High Voltage, Short Cut,

Captains Fort, Crimson God, Bollinger et Gunston en queue de peloton. A l’avant, Good Buddy n’eut pas une course facile car, il tout le temps sous la pression de Donnan. Au poteau des 800 mètres, Les positions ne connurent pas de changement. Le favori, Bollinger se trouvait à plus de 10 longueurs du meneur. Au dernier tournant, Donnan tenta de dominer Good Buddy qui ne se laissa pas faire. Le hongre gros de l’écurie Jean Michel Henry entra dans la dernière ligne droite avec une bonne marge de manœuvre. Dans un premier temps, il donna l’impression de pouvoir filer vers la victoire car, Donnan baissa pied. A mi-ligne droite, on remarqua Bollinger qui lancé à fond termina en bolide. A 75 mètres du but, il a déjà dominé ses adversaires pour passer la ligne avec plus d’une longueur d’avance. Captains Fort chipe la troisième place à Donnan.

 

4e. Desert Illusion de bout en bout

On attendait, G I Joe ou Silver Heritage, les deux chevaux les plus coté de la 4e course, mais c’est l’outsider, Desert Illusion qui se montra le plus résistant sous une belle monte de Roby Bheekary pour s’imposer de bout en bout. Il domina d’une longueur, GI Joe alors que Silver Heritage est troisième.

Bénéficiant d’une bonne ligne au départ, Desert Illusion se montra le plus rapide pour prendre la direction suivi de GI Joe qui se trouvait à l’extérieur de Numberninetynine, Silver Heritage à l’extérieur de Taking Silk, Clouded Hill, Lumber Jackeroo, Syds Liason, Viking Trail, Cash Call et Drop Kick. Une fois devant, Roby Bheekary tenta de bien doser le pas de sa monture alors que GI Joe et Silver Heritage sont retenus par leurs jockeys. Au sein du peloton, Taking Silk, Viking Trail et Drop Kick étaient déjà en difficulté. Au bas de la descente, Desert Illusion eut le loisir de souffler sans être inquiété à l’avant, mais G I Joe demeura en embuscade. Au poteau du poteau des 400 mètres, Roby Bheekary lança le sprint. G I Joe le suivit comme son ombre. Le pensionnaire de l’écurie Patrick Merven tourna presque sur la même ligne avec Desert Illusion dans la dernière ligne droite. G I Joe donna l’impression de pouvoir dominer le meneur dans un premiers temps, mais monté à fond par son jockey, Desert Illusion repartit de plus belle et à 100 mètres du but, il avait la course gagnée. G I Joe s’accroche à la deuxième place. Silver Heritage est troisième devant Cash Call

 

5e.  Belle confirmation pour Bag Of Tricks

Arrivée très disputée et animée dans la 5e course avec au moins quatre chevaux passant la ligne dans la même foulée. Bag Of Tricks qui avait suivi en queue de peloton sur la majeure partie du parcours sortit la meilleure accélération finale pour s’imposer pour la deuxième fois consécutive. Absolutist et Special Blend durent se contenter de la 2e et 3e place respectivement.

A l’ouverture des stalles du départ, Backpacker surprit plus d’un en se montrant le plus rapide pour prendre la position tête et corde. Il fut cependant dépassé par Absolutist après 100 mètres de course. Over The Odds devait venir suivre en ‘one off’ à l’extérieur de Backpacker. A l’entrée de la dernière ligne droite pour la première fois, Spring Man sous l’impulsion de Corne Orffer vient se placer en épaisseur avant de prendre la direction des opérations au passage du but pour la première fois. Derrière ce peloton de tête, suivaient Consul Of War à l’extérieur de Backpacker, Tsitsikamma Dance, Kazaar, Special Blend et Bag Of Tricks fermant le cortège. Le train imposé par Spring Man fut soutenu, mais cela n’empêchait pas Kazaar de lancer une offensive au bas de la descente pour prendre contrôle de la direction des opérations. Au sein du peloton, on remarqua que Backpacker, Absolutist ainsi que Bag Of Tricks s’étendaient bien alors que Consul Of War et Over The Odds semblaient en difficulté.

Kazaar maintenait son effort et au dernier tournant, Spring Man était déjà à sa hauteur alors que Special Blend et Bag Of Tricks arrivaient fort en épaisseur. Kazaar entra avec un léger avantage dans la dernière ligne droite, mais il devait baisser pied, laissant Spring Man faire illusion de vainqueur. Ce dernier tint bon jusqu’au poteau de 100 mètres quand il est rejoint par Absolutist, de l’intérieur, Bag Of Tricks et Special Blend de l’extérieur. On vit aussi Tsitsikamma Dance qui cherchait le passage. La lutte fut âpre et sans merci, mais sous la monte énergique de Rye Joorawon, Bag Of Tricks sortit un joli coup de rein pour s’imposer devant Absolutist qui n’a pas démérité. Special Blend dut se contenter de la 3e place devant Tsitsikamma Dance.

 

7e course: Itdawnedonme retrouve ses automatismes

L’état Affichant la belle forme en ce moment, Itdawnedonme n’a fait que confirmer cela en course renouant avec la victoire dans un joli style. Il avait suivi en attentiste depuis le départ pour venir dominer Travelin Man au finish dans la dernière ligne droite.

Au départ, Travelin Man qui était équipé des blinkers pour la première fois se porter aux commandes après 100 mètres de course. Il est suivi par Edge Of The Sun forcé à l’extérieur par Flowerscape. Suivirent derrière ce peloton de tête, on retrouvait, Lasair, Itdawnedonme, Pforzheim, Kalgoorlie, avec Sand Path à son extérieure, Tyrian, Taranaki et Well Connected qui avait été lent au départ. Corne Orffer laissa Travelin Man courir dans son pas tout en contrôlant la course. Au bas de la descente, Edge Of The Sun tentait une offensive sans succès et dut suivre en épaisseur. Au sein du peloton, Kalgoorlie Pforzheim ainsi que Taranaki tentaient d’améliorer leur position en épaisseur. Flowerscape semblait pris dans un tiroir. Au passage de la rue du gouvernement, Travelin Man maintenait son effort et donnait l’impression d’être bien en main. Itdawnedonme était déjà embuscade car Edge Of The Sun baissait pied complètement.

Travelin Man entama la dernière ligne droite avec une bonne marge de manœuvre, mais il versa quelque vers l’extérieur sous pression. Itdawnedonme en profita pour mettre le nez devant. A mi-ligne droite, il avait déjà  fait la différence d’autant que Travelin Man manquait de finish. Kalgoorlie termina bien pour venir prendre la 3e place devant Sand Path. Ce dernier avait abusé de façon exagérée de la largeur de la piste à l’entrée de la dernière ligne droite.

 

8e. Eurotec en roue libre !

Plutôt décevant lors de sa dernière sortie, Eurotec coté à 14-1 retrouva ses automatismes comme par enchantement pour venir surclasser ses adversaires. Il passa la ligne avec plus de trois longueurs d’avance sur Gontravelin.

Cloud Seeder placé à l’intérieur dans les stalles s’élança aux avant postes pour imposer son pas. Il est suivi de Supreme Elevation, ce dernier flanqué de The Time Is Now. Puis, suivirent dans l’ordre, Silver Song en épaisseur, Gontravelin, Fairbanks, Eurotec, Alssakhra, Brooklyn’s Choice, Man From Seattle et High Key en dernière position. Au passage du but pour la première fois, Silver Song tenta de passer devant, mais fut forcé de suivre en épaisseur. Cloud Seeder tenta de régler le train à sa guise. Il ne fut pas vraiment inquiété à l’avant. Au bas de la descente, Alssakhra, Man From Seattle ont déjà amorcé une première offensive. Gontravelin fut lui, pris dans tiroir alors que Corne Orffer a déjà décalé Eurotec de la corde pour suivre en ‘one off’. Au dernier tournant, Cloud Seeder donnait déjà des signes de détresse. Il entra certes avec un léger avantage dans la dernière ligne droite, mais il se montra incapable de passer à la vitesse supérieure. Eurotec devait entretemps, bénéficiait d’une ouverture entre Gontravelin et Supreme Elevation. En quelque foulée, il a déjà dominé ses adversaires. Il fila vers une facile victoire car Gontravelin manquait de finish alors que Cloud Seeder s’accroche à troisième place devant Fairbanks

LIVE STREAMS
LIVE STREAMS



MAGAZINE