PRODUCT

Actualites

«Back

26e journée : Des solides prétentions pour Sooful après son ‘hat trick’.


2021-10-09 20:24:13 - Actualités Locales


La 26e journée s’est déroulée sous un ciel couvert mais sur une piste normale. Il n’y a pas eu de grosse surprise avec la majorité des chevaux joués passant la ligne en vainqueur. Dinesh Sooful qui avait bénéficié des montes valables de plusieurs écuries en a profité pour réaliser un magnifique ‘hat-trick. Cette performance lui permet d’avoir des solides prétentions pour le titre de jockey champion cette saison. Il mène au classement avec 25 victoires soit deux de mieux que son plus proche poursuivant, Ivaldo Santana. Corne Orffer qui est rentré bredouille au paddock est troisième. Dinesh Sooful se distingua dans l’épreuve principale avec Rob Roy. Auparavant, il mena à bon port Go Jewel et Duke’s Domain. Le jockey d’origine brésilienne de l’écurie Shyam Hurchund a réalisé le doublé avec Walls Of Dubrovnik et Emblem Of Hope, deux chevaux encore invaincus chez nous. Les écuries Perdrau, Daby, Raj Ramdin et Gilbert Rousset tirèrent leur épingle du jeu avec une victoire chacune. A noter qu’avec la victoire d’Al Madhar, c’est la 950e de l’écurie Gilbert Rousset depuis sa création. Au classement des écuries, Rocky Maingard caracole en tête suivi de Rameshwar Gujadhur et Vincent Allet.

 

Rob Roy s’offre une balade de santé

Grandissime favori et spécialiste des 990 mètres, Rob Roy ne s’est pas prié pour renouer avec la victoire dans l’épreuve principale avec autorité. Rob Roy permit à Dinesh Sooful à compléter son triplé de la journée prenant sans doute des solides prétentions pour le titre de jockey champion cette saison. Rob Roy devança Marauding et Al Bragga les deux partants de l’écurie Gujadhur.

Le plus véloce du champ, Rob Roy profita de son premier couloir pour prendre la direction des opérations et la cause était entendu à partir de là. Il est suivi par Al Bragga alors que Horse Guards suivait lui, en troisième position. On trouva Marauding en quatrième position avec Var And Away à son extérieur, We Light The Fire et Creation fermaient le cortège. Le train imposé par Rob Roy était soutenu et Al Bragga n’arriva pas à le remonter. Au poteau des 300 mètres, Marauding tenta d’améliorer sa position en passant de l’extérieur. Au dernier tournant, il était déjà à la hauteur d’Al Bragga alors que Rob Roy était toujours en main. Le sprinter de l’écurie Vincent Allet entra en vainqueur dans la dernière ligne droite. Dinesh Sooful attendit le poteau des 150 mètres pour lancer à fond Rob Roy. Ce dernier sortit une nouvelle accélération alors que Marauding n’arrivait que dominer son compagnon d’écurie, Al Bragga. Dinesh Sooful remporte ainsi sa quatrième victoire avec ce cheval. Horse Guards est quatrième

« C’est une victoire attendu d’autant que les conditions étaient favorables à Rob Roy. Une fois qu’il prit la direction des opérations au départ, nous savions que la victoire était dans la poche. Dinesh Sooful s’entend à merveille avec Rob Roy. Il a mené à bon port ce cheval en quatre occasions. C’est un cheval qui nous a donné que du bonheur et je souhaite qu’il nous reste utile encore. En ce qui concerne, Go Jewel, il a démontré que sa défaite lors de sa précédente sortie ne fut qu’un accident de parcours. Il a gagné facilement cette fois à un échelon supérieur démontrant qu’il est fait d’un autre métal’ a déclaré M. Druvnath Damry, propriétaire du cheval.

 

1e. Sarah’s Secret ouvre son compteur enfin !

L’épreuve d’ouverture fut retardée d’au moins 10 minutes avec Midnight Messenger qui fit des siennes. Il fit trois tours de piste avant d’être retiré et ramené au paddock. Sarah’s Secret en profita pour ouvrir son compteur chez nous à sa 23e sortie ! Il devança New Golden Age de plus de deux longueurs sur la ligne.

Sarah’s Secret se montra le plus rapide à l’ouverture des stalles du départ, mais il fut vite dominé par Arctic Flyer très sollicité par Ravi Vaibhav. Ce dernier plaça vite Arctic Flyer aux commandes au poteau des 100 mètres. Pravesh Horil retint Sarah’s Secret qui s’étendait bien en deuxième position puis suivirent dans l’ordre, Northern Rebel, avec à son extérieur, Greatfiveeight,  New Golden Age, What A Kid et Hit The Green en queue de peloton. Arctic Flyer creusa l’écart au bas de la descente et compta 5 longueurs d’avance sur Sarah’s Secret alors que le peloton suivait à deux longueurs du pensionnaire de l’écurie Raj Ramdin. Au passage du poteau des 400 mètres, Sarah’s Secret a comblé quelque peu son retard d’autant qu’Arctic Flyer commençait à baisser pied. On remarqua aussi la remontée de What A Kid et New Golden Age.

Une fois la dernière ligne droite entamée, Arctic Flyer en a assez et disparaissait de la course. Sarah’s Secret passa vite en tête et à mi-ligne droite, il avait déjà course gagnée. En effet au sein du peloton, on n’arrivait pas fort. New Golden Age se montra le plus résistant pour prendre la deuxième place devant What A Kid alors que Hit The Green prit une décevante quatrième place.

 

2e. Stageworld double la mise

Convaincant vainqueur lors de sa dernière sortie, Stageworld qui avait des nombreux partisans n’eut aucun problème pour doubler la mise dans le même style que lors de sa précédente sortie. Il offre ainsi un beau cadeau d’anniversaire à Yannick Perdrau, l’assistant entraîneur de l’écurie Perdrau.

Une fois les portes des stalles ouvertes, Stageworld sous l’impulsion n’eut pas de problème pour s’élancer aux avant postes. Il est suivi de Romanus avec Quest For Good à son extérieur. Derrière ce peloton de tête suivirent Overdose, Free To Win, Grand Vision avec Star Of Zeus à son extérieur alors qu’Eurotec fermait le cortège. Stageworld ne fut pas inquiété à l’avant et Akash Aucharuz et le loisir de le laisser souffler au bas de la descente. Au poteau des 900 mètres, on vit l’apprenti Roy qui lança Star Of Zeus en épaisseur pour améliorer sa position. Il est suivi par Grand Vision alors qu’Eurotec était retenu par Corne Orffer. Au passage de la rue du gouvernement, Stageworld lança le sprint et il prit vite deux longueurs d’avance sur Romanus. Free To Win était déjà en embuscade alors que Grand Vision était sous pression.

Stageworld entra en vainqueur dans la dernière ligne droite et sous l’impulsion de son jockey, il maintenait son effort pour filer vers une deuxième victoire consécutive. A l’arrière, on se battait pour la deuxième place et Eurotec sortit des derniers rangs pour venir prendre la deuxième place devant Romanus. Le favori, Free To Win s’accrocha à une modeste 4e place

 

3e. Go Jewel comme à l’entraînement !

Battu dans les conditions que l’on sait lors de sa précédente sortie, Go Jewel  qui s’alignait à un échelon supérieur cette fois n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires pour s’imposer facilement. Il remporta sa cinquième victoire devant Ninotto et Captainofthesea. Gang Leader a été retiré de cette course juste avant le départ.

Captainofthesea, Henry Tudor et Mac‘N Scar se montrèrent les plus rapides pour aller disputer du commandement de la course. On remarqua Go Jewel qui malgré sa ligne extérieur, prit un très bon départ et Dinesh Sooful parvint à le positionner en quatrième position juste dernière le peloton de tête. A l’avant, Captainofthesea flanqué de Henry Tudor et Juniper Lane imprimaient un train soutenu. On remarqua Ninotto qui attendait l’ouverture alors que Mac’N Scar était forcé de suivre en épaisseur. Au dernier tournant, Juniper Lane fut le premier à baisser pied suivit de Henry Tudor alors que Captainofthesea fut bonne impression. Le pensionnaire de l’écurie Rameshwar Gujadhur entra en premier dans la dernière ligne droite. On remarqua la remonté de Go Jewel sur lequel Dinesh Sooful le sollicita ‘hands and heels’. En quelques foulées, il domina ses adversaires pour filer vers la victoire alors que Ninotto se montra le plus résistant pour chiper la deuxième place à son compagnon d’écurie, Captainofthesea. Mac ‘N Scar est quatrième. D’après le ‘Stipe report’ Henry Tudor et Juniper Lane ont saigné des narines’.

 

4e.  Duke’s Domain s’impose de justesse

Faisant figure d’épouvantail après sa bonne deuxième place derrière Walls Of Dubrovnik lors de sa précédente sortie, Colour My Fate avait des nombreux partisans. Grandissime favori, il dut se contenter de la 3e place sans doute trouvant le parcours long pour ses aptitudes.  Duke’s Domain s’imposa de justesse devant Lemon Drop Shot. Ce dernier avait longtemps suivi en dernière position.

Comme on s’y attendait, Colour My Fate prit vite la position tête et corde pour imposer un train sélectif à la course au départ. Il est suivi de près par Sea Dance forcé à l’extérieur de Duke’s Domain qui trouva les barres alors que Double The Fun est en troisième position. Derrière ce peloton de tête on retrouva Rock The Night avec à son extérieur, Arabian Air, Culture Trip, Cyber Special et Lemon Drop Shop en queue du peloton. Au bas de la descente, Swapneel Rama eut le loisir de baisser quelque le rythme donnant ainsi un ‘breather’ à Colour My Fate. On remarqua aussi Duke’s Domain qui s’étendait à merveille en troisième position, donnant l’impression d’avoir une course de rêve alors que Sea Dance était toujours en ‘one off’. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au passage de la rue du gouvernement où on remarqua Lemon Drop Shot qui s’est décalé de la corde pour passer à l’offensive alors que Cyber Special le suivait en épaisseur.

A l’avant, Colour My Fate donnait l’impression de pour filer vers la victoire. Il entra dans la dernière ligne droite avec une longueur d’avance. Sea Dance n’accélérait pas alors que Duke’s Domain sous la force des poignets de Dinesh Sooful grignota du terrain à chaque foulée. Au sein du peloton, seul Lemon Drop Shop accéléra en pleine piste. A mi-ligne droite, Colour My Fate fut rejoint par Duke’s Domain. La lutte entre ces deux chevaux fut brève car, la monture de Dinesh Sooful prit vite l’avantage. Lemon Drop Shop arrivait en trombe à l’extérieur, mais le but arriva trop tôt pour lui. Duke’s Domain conserva un naseau d’avance sur la ligne. Colour My Fate est troisième devant Sea Dance.

 

5e. Bless My Path domine Captain Garett

Très malchanceux lors de sa précédente sortie, Bless My Path est parvenu cette fois à prendre sa revanche sur le sort en dominant Captain Garett. Alaskan Night termina troisième à une encolure du vainqueur.

Captain Garett bondit bien de sa stalle pour prendre la position tête et corde, mais Bold Phoenix sollicité par l’apprenti Alvinio Roy lui arracha les commandes pour aller imposer son pas.  Puis suivirent dans l’ordre Jays Dancer, Bless My Path à l’extérieur, Alaskan Night, Clouded Hill et assez loin, Soul Connection. A l’avant, Bold Phoenix ne fut nullement mis sous pression et Alvinio Roy tenta de bien doser le pas de sa monture. Le sprinter de l’écurie Simon Jones demeura toutefois sous la menace de ses poursuivants. Les positions de connurent aucun changements jusqu’au poteau du poteau 400 mètres où Bless My Path s’est bien rapproché du meneur alors que Captain Garett attendait l’ouverture.

Bold Phoenix entra en premier dans la dernière ligne droite. Il tint bon jusqu’au poteau des 150 mètres avant de baisser pied. Captain Garett mit vite le nez devant pour faire figure de vainqueur. Alaskan Night termina lui aussi fort, mais après qu’il fut rééquilibré par Roby Bheekary, Bless My Path termina à la vitesse du vent pour dominer facilement ses adversaires. Captain Garett s’accrocha à la deuxième place devant Alaskan Night. Bold Phoenix est quatrième.

 

6e course: Walls Of Dubrovnik puissance 5 !

Le mur tint toujours ! C’est le cas de le dire pour Walls Of Dubrovnik qui a remporté sa cinquième victoire consécutive sur cinq sorties. Le sprinter de l’écurie Shyam Hurchund a laissé une excellente impression par le style avec lequel il a dominé ses adversaires. En effet, il avait suivi  dans les derniers avant de venir s’imposer devant Tower Of Wisdom.

A l’ouverture des stalles du départ, Your Pace Or Mine se montra le plus véloce, mais après 100 mètres de course The IT Factor passa devant pour aller diriger les opérations. Derrière ces deux chevaux, on retrouva Tower Of Wisdom, Seattle Kid, Pop Icon, Wave en épaisseur, Walls Of Dubrovnik à l’extérieur, Noir’s Boy et Ideal Secret en dernière position. The IT Factor tenta de bien contrôler la course à sa guise, mais il ne parvenait pas à prendre ses distances de ses poursuivants. Au sein du peloton, on remarqua que Walls Of Dubrovnik suivait bien en mais malgré le fait qu’il était en ‘one off’’.  Wave sous l’impulsion de Sunil Bussunt accéléra une première fois en épaisseur pour se rapprocher du peloton de tête. Au passage de la rue du gouvernement, The IT Factor maintenait son effort devant alors qu’on remarqua Your Pace Or Mine qui était pris dans un tiroir. Tower Of Wisdom  accélérait bien et il est suivit par Seattle Kid.

A l’entrée de la dernière ligne droite, The IT Factor baissa pied et Tower Of Wisdom passa vite devant alors que Walls Of Dubrovnik qui avait tourné en épaisseur arrivait fort. Tower Of Wisdom prit une longueur d’avance sur Seattle Kid à mi-ligne droite, mais ces deux chevaux ont été entretemps rejoints par Walls Of Dubrovnik. Ce dernier versait vers l’intérieur sous pression, mais une fois rééquilibré par Ivaldo Santana, le crack de l’écurie Shyam Hurchund n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires pour l’emporter. Tower Of Wisdom conserve sa deuxième place devant Seattle et Your Pace Or Mine.

 

8e. Emblem Of Hope s’impose avec autorité

On attendait un duel Emblem Of Hope et Thomas Henry, mais le premier nommé qui s’aligne à trois échelons supérieurs se montra trop fort pour s’imposer facilement. De course, il n’eut point une fois qu’Emblem Of Hope prit la direction une fois le départ donné. Ivaldo Santana contrôla alors la course à sa guise tout en dosant le pas de sa monture. Dark Force le suivait en deuxième position alors qu’Alameery se trouvait à l’extérieur. Puis vinrent dans l’ordre Thomas Henry, Captains Fort en épaisseur, Steak And Ale et jet Stream en dernière position. A l’avant, Emblem Of Hope était facile et ne jamais sous pression.

Au passage de la rue du gouvernement Thomas Henry sollicité par Dinesh Sooful fut le premier à tenter de se rapprocher d’Emblem Of Hope, mais il dut tourner en épaisseur. Jet Stream attendait l’ouverture alors que Alameery n’accélérait pas. Emblem Of Hope entra avec une bonne marge de manœuvre dans la dernière ligne droite. Sollicité ‘hands and heels’ par son jockey, il sortit un joli coup de rein pour déposer ses adversaires pour aller remporter sa troisième victoire consécutive. Thomas Henry dut se contenter de la deuxième place devant Jet Stream et Steak Alameery.

 

9e.  Al Madhar retrouve ses automatismes

Décevant lors de sa précédente sortie, Al Madhar, il faut faire ressortir avait sans doute besoin de ce galop après avoir été castré. Et hier, il a retrouvé ses automatismes pour ouvrir son compteur dans un joli style. Il domina Gontravelin et Alssakhra au finish de plus de trois longueurs.

Eagles Vision se porta vite aux commandes pour aller imposer son pas devant Italian Way forcé à l’extérieur de Betathantherest. Puis suivirent dans l’ordre Middle Path, Gontravelin, Al Madhar, Silver Song, Alssakhra, Supreme Elevation et Brooklyn’s Choice. A l’avant, Ravi Vaibhav contrôla la course à sa guise et au bas de la descente, il compta au moins de deux longueurs d’avance sur Italian Way. Ce dernier tenta de revenir sur le meneur, mais resta à distance respectueuse. Au sein du peloton, Al Madhar et Alssakhra améliorèrent leurs positions se rapprochant quelque peu du peloton de tête.

Au passage du poteau des 400 mètres, Eagles Vision tenta de repartir et il prit deux longueurs d’avance. Il entra dans la dernière ligne droite avec une bonne marge de manœuvre, mais il était évident qu’il n’allait pas tenir jusqu’au bout. Il devait baisser pied et Gontravelin qui s’est infiltré de l’intérieur fit illusion alors qu’en pleine piste on remarqua le finish d’Al Madhar. Ce dernier, domina facilement ses adversaires pour passer la ligne avec trois longueurs d’avance. Gontravelin dut se contenter de la deuxième place devant Alssakhra. Betathantherest est quatrième.

LIVE STREAMS
LIVE STREAMS



MAGAZINE