PRODUCT
LATEST NEWS

32e journée : Nourbese comme à la parade !

2021-11-13 20:12 - Actualités Locales

31e journée : Twist Of Fate sans vraiment forcer ses talents

2021-11-07 16:35 - Actualités Locales

Actualites

«Back

32e journée : Nourbese comme à la parade !


2021-11-13 20:12:29 - Actualités Locales


La 32e journée a été plutôt conforme à la logique avec les victoires des chevaux cotés. L’attraction principale de cette journée était de savoir ce que nous réserverait, le petit crack de l’écurie Ricky Maingard, Nourbese dans l’épreuve phare. Le magnifique hongre bai a été exact au rendez-vous se donnant même en démonstration. Il domina facilement ses adversaires pour demeurer invaincu. Selon son entraîneur, la est mission est accomplie et Nourbese ne sera pas revu en compétition cette saison. Les couleurs de l’écurie Ricky Maingard avaient brillé auparavant avec Spry et Silver Heritage. Avec son triplé, Corne Orffer s’est rapproché des leaders au classement des jockeys. Il compte désormais 27 victoires contre 29 à Ivaldo Santana et Dinesh Sooful. Ce dernier a renoué avec le succès avec Kalgoorlie. Les autres écuries à avoir gagné ce samedi sont Praveen Nagadoo (Special Force), Amar Sewdyal (Colour My Fate), Gujadhur (Lit et Kalgoorlie) et Mahadia (Nikhil’s Inn). A six journées de la fin de la saison, l’écurie Ricky Maingard caracole en tête au classement et il ne fait pas doute qu’elle a déjà remporté le sacre.

 

Nourbese en demonstration…

De course, il n’y eut pas vraiment dans l’épreuve phare de cette 32e journée. En effet, Nourbese, la nouvelle terreur du Champ de Mars n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires pour aligner une troisième victoire consécutive. Il s’imposa devant Padre Pio et Trippi’s Express. Nourbese a terminé sa saison et on ne le reverra que la saison prochaine.

De sa bonne ligne au départ, Nourbese se montra véloce pour prendre la position tête et corde, mais il fut vite dominé Padre Pio qui alla diriger les opérations. Derrière ces deux chevaux, on retrouva Stream Ahead à l’extérieur de Nourbese. Puis suivirent, Trippi’s Express, Marshall Foch, Wall Tag, We Light The Fire et Ehsaan en dernière position. Padre Pio sous la conduite de Benedict Woodworth imprima un train plutôt soutenu, mais le peloton resta groupé. Au bas de la descente, Trippi’s Express fut le premier à tenter de se rapprocher du meneur. Wall Tag qui suivait en épaisseur tentait lui aussi d’améliorer sa position. Au passage de la rue du gouvernement, Padre Pio était toujours bien en main et il avait toujours une longueur d’avance sur Nourbese. Stream Ahead était toujours à l’extérieur.

Padre Pio entra dans la dernière ligne droite avec une bonne marge de manœuvre. Benedict Woodworth le monta à font et il sortit un bon finish. Cependant, une fois qu’il fut rééquilibré par Corne Orffer, Nourbese sortit lui aussi un joli coup de rein. Son jockey lui donna un coup de cravache et en quelques foulées, il a déjà dominé Padre Pio. Corne Orffer se permit même le luxe de baisser les rênes dans les derniers 50 mètres pour passer la ligne avec une longueur d’avance. Padre Pio dut se contenter de la deuxième place devant Trippi’s Express alors que Stream Ahead s’accroche à la quatrième place.

« Nous avons gagné note pari. On savait qu’il était beaucoup plus ‘fit’ et il a gagné comme attendu. Nourbese est un cheval assez exceptionnel. Il possède une belle action et il touche à peine le sol. Il est désormais qualifié pour participer dans des épreuves de Groupe la saison prochaine. Il est donc sur la bonne voie car on attend beaucoup de lui en 2022 » a déclaré l’entraîneur Ricky Maingard

 

1e course : Enfin pour Special Force !

Special Force est devenu le premier cheval à avoir été victorieux avec un MR 1. C’est le cas de le dire car, ce pensionnaire de l’écurie Praveen Nagadoo a attendu sa 21e sortie pour ouvrir son compteur chez nous. Grand favori, Special Force domina son compagnon d’écurie, Crushing Force de plus d’une longueur alors que Xanthus plutôt mal piloté est troisième.

Special Force profita de son premier couloir pour prendre la position tête et corde, mais sollicité par Ianish Taka, Crushing Force passa devant tout juste avant le passage du but pour la première fois pour imposer son train. Derrière ces deux chevaux, on retrouva, Xanthus avec Kali’s Champ à son extérieur. Puis suivirent Valerin, Greatfiveeight et Northern Rebel en queue de peloton. Crushing Force comptait deux longueurs d’avance sur son plus proche poursuivant, mais il imposa un train modéré. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au passage de la rue du gouvernement où Xanthus et Valerin se rapprochèrent quelque peu du meneur alors que Greatfiveeight était déjà battu. Crushing Force entra dans la dernière ligne droite avec une longueur d’avance, mais il fut rejoint par Special Force de l’intérieur. La lutte entre ces deux chevaux fut brève car, Special Force se détacha pour aller s’imposer. Xanthus sur lequel l’apprenti Taka se montra lors du moment crucial est troisième devant Northern Rebel.

 

2e course : Spry sans vraiment forcer…

On Il ne fait pas de doute que Spry, le grandissime favori de la 2e course s’est avéré trop fort pour ses adversaires du jour. En effet, Corne Orffer ne l’a jamais poussé dans ses derniers retranchements pour le mener à une deuxième victoire consécutive.  Il passa la ligne avec une longueur d’avance sur Manetheren alors que Quest For Good est troisième.

Ce fut avec une facilité déconcertante que Spry s’empara de la direction des opérations pour mener devant Quest For Good. Ce dernier força Manetheren à l’extérieur. Ticket To Cairo suivit derrière avec Masterofallisurvey, Alpirod et Walnut en queue de peloton. Au passage du Tombeau Malartic, Corne Orffer prit le soin de réduire quelque peu l’allure et cela permit à Manetheren de venir courir tout juste derrière lui en ‘one off’. Les positions ne connurent aucun changement et passage de la rue du gouvernement, Manetheren tenta de venir à la hauteur du meneur alors que Ticket To Cairo se fit menaçant tout juste derrière ces deux chevaux.

Spry entra dans la dernière ligne droite avec une longueur d’avance. Manetheren donna l’impression de pouvoir le dominer dans un premier temps, mais Corne Orffer ne fit que gérer son avance. Spry s’imposa sans vraiment se forcer. Manetheren se contenta de la deuxième place devant Quest For Good et Ticket To Cairo.

 

3e course: L’outsider, Lit s’impose au finish !

Avantagé de sa première ligne, on s’attendait à ce que Lit dirige les opérations, mais Sunil Bussunt le retenait à l’ouverture des stalles pour suivre en avant dernière position.  A l’avant, ce fut Stageworld qui parvint à se rabattre à la corde pour imposer son pas devant Canary Island. Ce dernier força Nimitz à l’extérieur. Puis suivirent dans l’ordre GI Joe avec à son extérieur Mr Green Street, Lit et Protea Paradise en dernière position. A l’avant, Akash Aucharuz réduisit quelque peu l’allure et les positions de connurent aucun changement jusqu’au bas de la descente où Nimitz tenta se rapprocher du meneur. On remarqua lit qui s’étendait très au sein du peloton.

Au bas de la descente, le train imposé par Stageworld était lent et le peloton se regroupa. On remarqua que l’apprenti Alvinio Roy qui décalait Canary Island pour essayer de se rapprocher de Stageworld. Au passage de la rue du gouvernement, Canary Island versa vers l’extérieur poussant Nimitz en épaisseur livrant un boulevard à la corde dont en profita Sunil Bussunt pour lancer Lit. On vit aussi GI Joe quelque peu gêné par le mouvement de Canary Island. Stageworld entra dans la dernière ligne droite avec une bonne marge de manœuvre. L donna l’impression de pouvoir filer vers la victoire, mais Lit grignota du terrain à chaque foulée. Le pensionnaire de l’écurie Gujadhur prit une courte tête d’avance dans les derniers 50 mètres pour s’imposer. GI Joe est troisième devant un décevant Canary Island.

 

4e course : Silver Heritage, le meilleur finisseur

Un modèle de régularité depuis qu’il est chez nous, Silver Heritage a ajouté une septième victoire à son palmarès et ce malgré qu’il s’alignait à un échelon supérieur. Il se montra le meilleur finisseur pour s’imposer d’une encolure sur Juniper Lane et Captain Flynt.

Hakeem se montra le plus rapide à l’ouverture des stalles du départ pour s’emparer de la direction des opérations. Cependant, il fut dominé peu avant le passage du but pour la première fois par Juniper Lane qui parvint à se rabattre à la corde au poteau des 1100 mètres. Le pensionnaire de l’écurie Mahadia compta alors deux longueurs d’avance sur Hakeem avec Pop Icon à son extérieur alors que Silver Heritage suivit bien calé sur les barres derrière ce peloton de tête. Puis on retrouvait Captain Flynt, Gimmetherain et Sockeroo en queue de peloton. Le train imposé par Juniper Lane fut plutôt sélectif, mais il resta sous la pression de Pop Icon et Hakeem jusqu’au passage de la rue du gouvernement alors que Silver Heritage attendait visiblement la dernière ligne droite pour passer à la vitesse supérieure. On vit aussi Captain Flynt qui s’est bien rapproché.

Juniper Lane entama la dernière ligne droite avec une longueur d’avance. Captain Flynt s’infiltra à l’intérieur alors que Silver Heritage amorça son attaque en pleine piste. Hakeem et Pop Icon baissèrent pied. Juniper Lane se montra combatif et donnait l’impression de pouvoir tenir jusqu’au bout, mais Corne Orffer sollicita à fond Silver Heritage. Ce dernier sortit un joli coup de rein pour aller s’imposer d’une encolure. Juniper Lane conserva la deuxième place devant Captain Flynt. Ginmmetherain est quatrième.

 

5e course : Colour My Fate sans surprise              

Grandissime favori et avantagé par une première ligne au départ, Colour My Fate s’imposa sans surprise à l’issue d’un ‘pillar to post’. Il devança Prince Of Persia et Tower Of Wisdom.  

Colour My Fate n’eut aucun problème pour s’installer aux commandes et imposer son pas. Il est suivi de Tower Of Wisdom à l’extérieur de Masterofillusion, Prince Of Persia qui força Your Pace Or Mine à l’extérieur, Huyssteen et Footy Goal. Le sprinter de l’écurie d’Amar Sewdyal imprima un train régulier, mais parvint quand même à contrôler la course à sa guise. En fat, il ne fut jamais mis sous pression. Au bas de l descente, Swapneel Rama réduisit quelque peu l’allure et, on vit Your Pace Or Mine qui se rapprocher du meneur. On remarqua Prince Of Persia bien en main au sein du peloton. A l’avant, Colour My Fate s’étendait bien et au passage de la rue du gouvernement, il lança le sprint. Tower Of Wisdom et Masterofillusion ne pouvaient le suivre.

Le pensionnaire de l’écurie d’Amar Sewdyal entra dans la dernière ligne droite avec une bonne avance. Masterofillusion et Tower Of Wisdom plafonnaient alors qu’une fois qu’il trouva le jour, Prince Of Persia sortit un joli coup de rein. En quelques foulées, il vint vite à la hauteur de Colour My Fate. Cependant, le but arriva juste à temps et Colour My Fate s’imposa d’une tête devant Prince Of Persia. Tower Of Wisdom conserva la troisième place devant Masterofillusion.

 

7e course: Kalgoorlie résiste à James Peter

Manquant ce petit quelque chose ces derniers, Kalgoorlie  équipé des blinkers pour la première fois est parvenu à renouer avec la victoire. Le pensionnaire de l’écurie Gujadhur domina d’une encolure l’outsider, James Peter et Star Of Zeus.

Au départ, Stockbridge prit vite la direction des opérations pour mener devant Kalgoorlie. Ce dernier força Courtroom Magic à l’extérieur et Smuts en épaisseur. Derrière ce peloton de tête, on retrouva Keiko à l’extérieur de Do Or Dare, Star Of Zeus, Free To Win et Clouded Hill en queue de peloton. A l’avant, Stockbridge imprima un train plutôt sélectif, mais il demeura sous la pression de Courtroom Magic et Smuts. Ce dernier eut une course difficile en épaisseur contrairement à Kalgoorlie qui suivait tranquillement à la corde derrière le meneur. Au poteau des 700 mètres, Pravesh demanda un premier effort à Stockbridge qui tenta de prendre ses distances de ses poursuivants. Il est cependant suivi comme son ombre par Kalgoorlie qui s’est quelque peu décalé de la corde. Courtroom Magic et Smuts commençaient à baisser pied. James Peter était déjà en embuscade.

Stockbridge entra dans la dernière ligne droite avec une petite avance. Kalgoorlie arrivait fort, mais il abusa de la largeur de la piste. Entretemps, James Peter trouva le passage à la corde pour faire illusion. Star Of Zeus dut changer lui de ligne en deux occasions et à mi-ligne droite, il donnait l’impression de pouvoir dominer ses adversaires. Cependant sous la force du poignet de Dinesh Sooful, Kalgoorlie refit son retard et il termina en trombe pour passer la ligne dans la même foulée que James Peter. La photo finish fit voir que le pensionnaire de l’écurie Gujadhur conserva une tête d’avance sur James Peter. Star Of Zeus est troisième devant Free To Win.

 

8e course : Nikhil’s Inn ouvre son compteur

Aligné pour la première fois sur 1650 mètres, Nikhil’s Inn a réalisé un ‘pillar to post’ pour ouvrir son compteur. Il domina Arnica Montana et Alssakhra au poteau. Why Wouldn’t Yew est quatrième.

Il y eut lutte pour le commandement au départ. Dans un premier temps Arnica Monta prit la position tête et corde, mais il fut dominé peu après par Alssakhra. Ce dernier fut à son tour dépassé par Nikhil’s Inn qui en même temps augmenta l’allure de la course. Au bas de la descente, Kersley Ramsamy prit le soin de réduire l’allure, mais il comptait deux bonnes longueurs d’avance sur son plus proche poursuivant. Alssakhra et Arnica Montana suivaient bien détendu alors qu’au sein du peloton on remarqua que Corne Orffer était déjà sous pression avec Why Wouldn’t Yew. On remarqua aussi Tiger’s Bond, Secret Circle et The Hitman qui paraissaient déjà battus au poteau des 600 mètres.

A l’avant, Nikhil’s Inn ne fut nullement inquiété et au dernier tournant, il augmenta même son avance pour entrer dans la dernière ligne droite en vainqueur. Alssakhra et Arnica Montana tentaient de combler leur retard, mais ils ne peuvent que se contenter que des accessits à deux longueurs du vainqueur. Why Wouldn’t Yew prit une décevante quatrième place.

LIVE STREAMS
LIVE STREAMS



MAGAZINE