PRODUCT
LATEST NEWS

14e journée : Colour My Fate comme à la parade!

2022-08-13 20:55 - Actualités Locales

13e journée : Frosted Gold s’impose haut la main

2022-08-06 20:12 - Actualités Locales

12e journée : The Gatekeeper sacré champion des 4 ans

2022-07-31 22:38 - Actualités Locales

10e journée : Journée faste pour l’écurie Patrick Merven

2022-07-23 18:31 - Actualités Locales

Actualites

«Back

2e journée : Journée ‘royale’ pour la casaque bleu électrique !


2022-06-11 21:39:45 - Actualités Locales


L’arrivée de l’épreuve phare, The Indian Oil Duchess Of York Cup a tenu en haleine les turfistes car la lutte en les deux chevaux de l’écurie Gujadhur, Royal Wulf et Shah Akbar fut intense, mais le premier nommé s’imposa par la suite malgré le fait qu’il portait le lourd handicap de 62 kg. Royal Wulf a démontré ainsi que sa réputation n’est pas surfaite et que les handicapeurs ont eu raison de le faire porter le ‘top weight’ malgré certains critiques. Ce magnifique hongra bai s’imposa avec aisance faisant étalage de sa classe. Shah Akbar n’a nullement démérité et il mérite d’être suivi sur plus long. L’écurie Gujadhur qui avait aligné le plus de partants au cours de cette journée a ajouté trois autres victoires dans l’escarcelle avec Citadel, Thomas Henry et Grand Vision. Les autres écuries victorieuses sont Patrick Merven avec Xanthus et Cartel Boss, Ricky Maingard avec Spry et Samraj Mahadia avec Million Dollar Man. Swapneel Rama a réalisé le doublé tout comme Sunil Bussunt alors que l’apprenti Mervin Teetan, le jockey Rye Joorawon et De Souza  se sont aussi distingués. A noter que ce sera à la People’s Turf PLC d’organiser le premier weekend de course de la saison  la semaine prochaine.

 

Royal Wulf fait étalage de sa classe

Avec trois partants dans la première épreuve classique de la saison, l’écurie Gujadhur faisait figure d’épouvantail d’autant que Royal Wulf et Shah Akbar sont précédés d’une belle réputation. Le premier nommé portait le lourd handicap de 62 kg, mais cela ne l’a pas empêché de débuter victorieusement. Il fit même étalage de sa classe s’imposant comme à l’entraînement sans être vraiment pousser à fond par Swapneel Rama. Son compagnon d’écurie, Shah Akbar dut se contenter de la deuxième place devant Crank It Up.

Crank It Up se montra le plus rapide au départ pour s’élancer en tête, mais sous l’impulsion de Sunil Bussunt, Shah Akbar parvint à le dominer peu après le passage du but pour la première fois pour prendre le contrôle de la course.  Shah Akbar imposa un train soutenu à la course et il est suivi par Crank It Up avec Ziva La Winter à son extérieur. Puis on retrouvait Prospector et Royal Wulf en queue de peloton. Au bas de la descente, Prospector accéléra une première fois et il vint vite se position à l’extérieur de Ziva La Winter. Ce dernier avait entretemps passé devant Crank It Up. Si Shah Akbar se montrait facile à l’avant, Royal Wulf suivait lui tranquillement en dernière position. Swapneel ne se laissa pas influencé par le déroulement de l’épreuve.

Shah Akbar restait toujours en main alors que Crank It Up, Ziva La Winter et Prospector étaient déjà sous pression au passage de la rue du gouvernement. Swapneel Rama prit l’initiative d’amorcer son offensive au poteau des 300 mètres. En quelques foulées, il avait déjà comblé son retard et se placer en embuscade. Shah Akbar entra dans la dernière ligne droite avec plein de ressources. Crank It Up et Prospector demeuraient ‘one pace’ alors que Ziva La Winter disparaissait de la course. En revanche Royal Wulf sortit une belle accélération. A mi-ligne droite, il était déjà à la hauteur de Shah Akbar. Ce dernier résistait quelque peu, mais Royal Wulf sans vraiment monter à fond par son jockey prit l’avantage dans les derniers 75 mètres pour passer la ligne avec une longueur d’avance. Crank It Up est troisième.

 

1e course: Xanthus domine Stone Circle

Joli duel entre les deux chevaux de l’écurie Patrick Merven, Stone Circle et Xanthus, mais à l’arrivée, c’est le dernier nommé piloté par l’apprenti Mervin Teetan qui parvint à s’imposer de peu. Au départ, Stone Circle, sollicité par son jockey se montra le plus rapide pour s’emparer de la direction des opérations. Il mena devant Xanthus, The Right Stuff, Man From Seattle, Street Byte et Celestial Magma fermant le cortège. A l’avant, Rakesh Chummun tenta de réduire l’allure, mais il demeure sous la pression de son compagnon d’écurie, Xanthus. Au bas de la descente, The Right Stuff se décala de la corde pour améliorer sa position et venir se porter à l’extérieur de Xanthus.

Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au passage de la rue du gouvernement où The Right Stuff faiblit et Xanthus se rapprochait de Stone Circle. Au sein du peloton, Man From Seattle donnait l’impression de pouvoir se rapprocher. Stone Circle entra dans la dernière ligne droite avec un léger avantage sur Xanthus. Dans un premier temps, il donna l’impression de filer vers la victoire, mais sou l’impulsion de Mervin Teetan, Xanthus sortit une bonne accélération finale. La lutte entre ces deux chevaux fut intense et l’issue indécise jusqu’au derniers 50 mètres ou Xanthus prit une demi-longueur d’avance. Il s’imposa devant Stone Circle alors que Man From Seattle termina à une décevante troisième place devant Celestial Magma.

 

2e course : Débuts victorieux pour Cartel Boss

Coursier prometteur, Cartel Boss n’a fait que confirmer tout le bien qu’on pensait de lui en débutant victorieusement. Il s’imposa assez facilement devant le grandissime favori, Jack Tarr. Pourtant à l’ouverture des stalles de départ le sprinter de l’écurie Ricky Maingard prit vite la position tête et corde. Cependant, Cartel Boss sous les sollicitations de Dinesh Sooful devait lui ravir le commandement. La nouvelle unité de l’écurie Patrick Merven dicta ainsi son pas sans être vraiment mis sous pression. Spry le suivit comme son ombre, puis on retrouvait Alssakhra, Marrakech et Tyrian. Au poteau des 700 mètres, Marrakech fut arrêté par Sunil Bussunt.

A l’avant, Cartel Boss contrôla la course à sa guise. Jack Tarr essaya de se rapprocher au dernier tournant, mais une fois la dernière ligne droite entamée, Cartel Boss accéléra de nouveau pour s’envoler vers une victoire facile. Jack Tarr conserve la deuxième place devant Alssakhra et Tyrian.

 

3e course: Million Dollar Man toujours irrésistible

Pas de surprise dans la 3e course avec la tonitruante victoire du favori, Million Dollar Man au finish. Betathantherest dut se contenter de la deuxième place devant Moon Jumper.  Au départ, Million Dollar Man surprit plus d’un pour se porter aux avants postes, mais après 100 mètres de course, il devait être repris par son jockey et laisser Mezuzah imprimer le train. Derrière ces deux chevaux suivirent Betathantherest avec à son extérieur, Bon Viveur et Moon Jumper en dernière position.

Au passage du Tombeau Malartic, Mezuzah réduisit quelque peu l’allure sans doute pour préserver ses ressources pour l’emballage final. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au passage du poteau des 400 mètres, où Moon Jumper amorçait son attaque alors que Bon Viveur faiblissait. Betathantherest attendait lui l’ouverture à l’entrée de la dernière ligne droite. Au dernier tournant, Million Dollar Man avait déjà rejoint Mezuzah en tête et ces deux chevaux entrèrent dans la dernière ligne droite botte à botte. La lutte fut brève car le pensionnaire de l’écurie Mahadia passa ite en tête pour filer vers une victoire facile. Moon Jumper est troisième

 

4e: Citadel coiffe Lite My Life au poteau

Arrivée entre Lite My Life et Citadel dans la 4e course, mais le premier nommé se montra le plus résistant pour coiffer la monture de Chase Maujean au poteau. Anderson est troisième. Travelin Man profitant de sa ligne intérieure se porter vite aux avants postes. L’apprenti Soonaram tenta alors de réduire l’allure pour contrôler la course à sa guise. Derrière le meneur, suivirent dans l’ordre, Lite Of My Life, Citadel à l’extérieur de Al Jazeera, puis on retrouvait Anderson et Imperial Rage.

Au bas de la descente, sous l’impulsion de son jockey, Lite Of My Life accéléra une première fois et il déborda vite Travelin Man. Du coup, l’allure augmenta d’un cran et on remarqua aussi Citadel qui se rapprochait du peloton de tête lui aussi. Al Jazeera suivait bien en main juste derrière ce peloton de tête. Au poteau des 400 mètres, Lite Of My Life tenta de semer ses adversaires et il prit vite deux longueurs d’avance. Citadel lancé par Sunil Bussunt accélérait bien alors qu’Al Jazeera et Anderson semblaient déjà battus. Lite Of My Life entra dans la dernière ligne droite avec une bonne marge de manœuvre. Il donna même l’impression de pouvoir maintenir son effort jusqu’au but. Sunil Bussunt ne s’avoua pas vaincu et il lança à fond Citadel qui grignotait du terrain à chaque foulée. Lite Of My Life tint bon, mais Citadel parvint à le chiper de la victoire sur la ligne.

 

5e course: Thomas Henry réalise la passe de trois

Modèle de régularité depuis qu’il est chez nous, Thomas Henry a réalisé la passe de trois même à un échelon supérieur. Il sortit un joli finish pour venir dominer Henry Tudor dans les derniers 50 mètres.  Var’s Elusion dut se contenter de la 3e place après un départ quelconque.

Al Bragga et Henry Tudor se montrèrent les plus véloces au départ, mais placé à l’intérieur, le sprinter de l’?écurie Daby conserva la position tête et corde forçant Al Bragga à l’extérieur. Derrière ces deux chevaux suivirent Transonic, Thomas Henry, Captainofthesea and Var’s Elusion qui avait quelque peu raté son départ. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au poteau des 800 mètres où Al Bragga tenta de déborder le meneur, mais en vain. Au sein du peloton, Thomas Henry suivait bien en main alors que Var’s Elusion était à l’extérieur de Captainofthesea. Henry Tudor ne faiblit pas et au dernier tournant, il prit plus d’une longueur d’avance sur ses poursuivants. Al Bragga n’accéléra pas comme prévu, mais Thomas Henry se fit menaçant.

Henry Tudor entama la dernière ligne droite ave une bonne marge de manœuvre et donna l’impression de filer vers la victoire. Cependant, une fois que l’apprenti Ianish Takka eut rééquilibré sa monture, il la monta à fond. A 75 mètres du but, Thomas Henry était déjà à la hauteur de Henry Tudor. La lutte entre ces deux chevaux fut intense, mais Thomas Henry sortit la meilleure accélération pour dominer Henry Tudor d’une encolure sur la ligne.

 

7e course: Spry s’impose sans problème

Grandissime favori, Spry s’est montré exacte au rendez-vous pour aligner une troisième victoire consécutive chez nous. Il affrontait des adversaires d’un échelon supérieur cette fois, mais il fit preuves des qualités intrinsèques pour s’imposer facilement. Kalgoorlie est deuxième devant Rite Of Passage.

Spry se montra le plus rapide à l’ouverture des stalles du départ pour s’installer aux commandes. Une fois devant, Rye Joorawon prit le soin de bien doser le pas de sa monture. Il est suivi de Rite Of Passage, Numberninetynine à l’extérieur de Nevil MU, Kalgoorlie et Crazy Charlie. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au poteau des 600 mètres ou Numberninetynine accéléra pour venir se porter à l’extérieur du meneur. Spry resta quand même bien dans son pas. Au poteau des 400 mètres, il prit même deux longueurs d’avance sur son plus proche poursuivant. Rite Of Passage et Kalgoorlie sont les seuls à reprendre du terrain alors que Crazy Charlie et Nevil Mu se montrèrent incapables de passer à la vitesse supérieure.

Spry entra avec deux longueurs d’avance dans la dernière ligne droite. Kalgoorlie accéléra lui aussi bien à l’extérieur alors que Rite Of Passage grignotait du terrain lui aussi. Spry ne faiblit pas et Rye Joorawon put déposer les rênes dans les derniers 75 mètres pour s’imposer devant Kalgoorlie et Rite Of Passage.

 

8e course: Grand Vision ‘pillar to post’!

Contrairement à ses habitudes, Grand Vision a surpris plus d’un en s’imposant de bout en bout dans l’épreuve de clôture. Il se montra aussi combatif dans les derniers 100 mètres repoussant le percutant finish de Good Buddy et Liquid pour remporter une troisième victoire consécutive. Aussi, il porte à quatre les victoires remportées par l’écurie Gujadhur lors de cette deuxième journée. A noter que Freedom Of Speech et Whipping Boy ont été retirés pour cause d’incapacité physique.

Good Buddy se montra le plus rapide au départ pour aller dicter le train, mais Grand Vision sous l’impulsion de Sunil Bussunt vint vite le commandement peu après le passage du but pour la première fois. Le pensionnaire de l’écurie Gujadhur tenta de contrôler la course à sa guise une fois devant. Good Buddy bien retenu par son jockey suivait calé à la corde. Puis suivirent dans l’ordre Man Of Property à l’extérieur, Liquid, Taking Silk, Bestday Of Mylife et Trip To The Sky en dernière position. Grand Vision ne fut nullement inquiété à l’avant et Sunil Bussunt eut même le loisir de laisser sa monture souffler au poteau des 900 mètres. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au passage de la rue du gouvernement où Good Buddy se rapprochait de Grand Vision alors que Liquid choisit de lancer son attaque de l’extérieure.

Grand Vision entama la dernière ligne droite avec une longueur d’avance, mais il fut sous la menace de Good Buddy qui donna l’impression de pouvoir le dominer à mi-ligne droite. On remarqua aussi Liquid qui arrivait fort à l’extérieur. Grand Vision maintenait son effort et le but arriva à temps pour lui. En effet, il s’imposa avec trois quarts de longueurs sur Good Buddy qui conserva de peu la deuxième place devant Liquid. Man Of Property est quatrième.

LIVE STREAMS
LIVE STREAMS


MAGAZINE