PRODUCT
LATEST NEWS

9e journée : Septième victoire consécutive pour Stageworld

2024-06-29 16:11 - Actualités Locales

8e journée : Débuts impressionnants pour Hasta Manana !

2024-06-22 16:49 - Actualités Locales

7e journée : Doublés pour Samraj Mahadia et Dominic Zaki

2024-06-15 19:12 - Actualités Locales

Actualites

«Back

31e journée : Le coup de chapeau du tandem Shyam Hurchund-Luis Da Silva


2022-11-05 22:48:49 - Actualités Locales


Temps maussade avec une pluie intermittente, mais la 31e journée s’est plutôt bien déroulée. Le pénétromètre indiquait une piste normale à 2.8, mais après les deux premières épreuves, il affichait 3.0. Il n’y avait pas des ‘falses rails’. Les résultats enregistrés ont été logiques avec les victoires des favoris ou chevaux cotés. Emblem Of Hope s’offrit une balade de santé dans l’épreuve principale. Le tandem Shyam Hurchund-Luis Da Silva avait auparavant ramené Prince Alf et Namib Desert à la victoire. Avec ce ‘hat-trick, le jockey Luis Da Silva passe en tête au classement avec 21 victoires devant Jameer Allyhosain. José De Souza et Anthony Andrews sont troisièmes avec 18 victoires. Les autres écuries victorieuses sont Amar Sewdyal et Shirish Narang avec un joli doublé chacune. L’entraîneur, Raj Ramdin retrouva le sourire avec la précieuse victoire d’Oxford Blue.

 

Emblem Of Hope en démonstration !

Le petit champ de l’épreuve phare de cette 31e journée ne fut la course d’un seul cheval : Emblem Of Hope. Grandissime favori, le magnifique hongre bai de l’écurie Shyam Hurchund s’est offert une véritable balade de santé pour enregistrer sa 7e victoire chez nous sur 10 courses disputées avec en plus trois deuxièmes places. Il domina facilement Stopalltheclocks deuxième et Battle Of Alesia.

Possédant un joli pas initial, Luis Da Silva lança Emblem Of Hope aux avants poste au signal du départ. Il mena devant Battle Of Alesia, Pietro Mascagni et Stopalltheclocks. Luis Da Silva eut tout le loisir de contrôler la course à sa guise et au bas de la descente, on remarqua qu’il dosa bien le pas de sa monture. Battle Of Alesia sous l’impulsion de l’apprenti Taka tenta de se rapprocher du meneur pour le mettre sous pression, mais en vain. Au passage du poteau des 600 mètres, Stopalltheclocks tenta se rapprocher, mais il fut quelque peu gêné par Pietro Mascagni. Au poteau des 400 mètres, Emblem Of Hope était toujours en main alors que Battle Of Alesia était déjà sous pression.

Emblem Of Hope entra dans la dernière ligne droite avec deux longueurs d’avance. Sollicité de peu, il creusa l’écart pour déposer ses adversaires. Le jockey Luis Da Silva se permit même le luxe pour baisser les rênes à 100 mètres du but. Stopalltheclocks vint chiper la deuxième place à Battle Of Alesia.

« La course s’est déroulée comme on le souhaitait. Emblem Of Hope n’a fait que confirmer ses belles dispositions du moment. Il est redoutable quand il est seul à l’avant. C’est un cheval qui aurait pu gagner plus de 7 victoires avec un brin de chance. Il nous a prouvé son utilité à l’écurie. Je souhaite qu’il nous ramène une autre victoire avant la fin de la saison. Namib Desert a remporté une victoire laborieuse et il a fallu tout le sang froid du jockey pour le mener à bon port. C’est unn coursier avec du potentiel qui peut encore progresser. Prince Alf a sorti un joli finish cette fois. Nous avons enlevé le Side Winkers cette fois et cela s’est avéré payant », a déclaré l’entraîneur, Shyam Hurchund

 

1e course: Artax justifie sa cote de favori

Placé lors de sa précédente sortie, Arta a confirmé sa bonne forme du moment pour renouer avec la victoire. Grand favori, il est venu s’imposer au finish devançant Kali’s Champ. Midnight Oracle termine troisième devant Bypass.

Artax se montra le plus rapide au départ pour prendre la direction des opérations. Il mena jusqu’au passage du but pour la première fois avant de laisser partir Crushing Force. Ce dernier prit deux longueurs d’avance et Artax le suivit bien en main. Puis on retrouva Kali’s Champ en ‘one off’, Midnight Oracle, Bypass, Nightingale Lane, Red Rock Canyon et Slightly Scottish. Le train impose par Crushing Force fut plutôt régulier et au Poteau des 800 mètres, Niven Marday prit l’initiative de lancer Kali’s Champ qui vient se placer juste derrière Crushing Force. Artax suivait toujours à la corde alors qu’au sein du peloton, Nightingale Lane, Red Rock Canyon et Slightly Scottish paraissaient en difficulté.

Au dernier tournant, Kali’s Champ était presqu’à la hauteur alors qu’Artax était déjà en embuscade et attendait visiblement l’ouverture. Bypass et Midnight Oracle s’était bien rapproché. Une fois la dernière ligne droite entamée, Crushing Force tint bon, mais il était évident qu’il n’allait pas tenir jusqu’au bout. Il fut dominé par Kali’s Champ dans un premier temps avant que ce dernier ne fut à son tout devancé par Artax dans les derniers 75 mètres. Artax se montra résistant pour s’imposer devant le pensionnaire de l’écurie Raj Ramdin piloté par un Niven Marday très mal inspiré.

 

2e course: Alaskan Night double la mise pour l’écurie Sewdyal

Après Artax, les couleurs de l’écurie Sewdyal  devaient briller pour la deuxième fois et ce fut avec Alaskan Night. Ce dernier profita bien de sa première ligne pour s’imposer facilement devant Bye Bye Rocket. Ninotto est troisième.

Comme on s’y attendait, Alaskan Night ne laissa le soin à personne pour diriger les opérations une fois le départ donné. Bye Bye Rocket tenta dans un premier temps de lui disputer le commandement, mais dut se contenter de suivre en attentiste après 150 mètres de course. Derrière ces deux chevaux, on retrouva Pop Icon, Ninotto et Captainofthesea décroché. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’à l’entrée de la dernière ligne droite où sollicité, Alaskan Night accéléra pour déposer ses adversaires. Il fila vers une victoire facile, passant la ligne avec plus de trois longueurs d’avance sur By Bye Rocket. Ninotto chipe la troisième place à Pop Icon.

 

3e course: Grande première pour Oxford Blue

Oxford Blue a attendu sa 12e sortie pour ouvrir son compteur. Ce cheval qui s’était placé en sept occasions auparavant aurait sans doute traversé la ligne en vainqueur bien avant s’il avait été judicieusement piloté plus d’une fois. Cette fois avec Rye Joorawon en selle, il sortit un joli finish pour dominer de peu Yoho Mist. Hidden Identity est troisième devant Intothemystic

Au départ, Intothemystic et Yoho Mist disputèrent le commandement sur les premiers 100 mètres, mais le hongre gris de l’écurie Sewdyal parvint à se rabattre à la corde peu avant le passage du but pour la première fois pour imposer son pas. A deux longueurs suivirent Intothemystic, Capkuta à l’extérieur, Hidden Identity, Mr Livingston, Oxford Blue, Fassi et Chestnut Cove. Au bas de la descente, Yoho Mist augmenta son avance par quatre longueurs. Au sein du peloton, Oxford Blue sous l’impulsion de Rye Joorawon améliora sa position tout comme Fassi. Au passage de la rue du gouvernement, Yoho Mist maintenait son effort. Intothemystic se rapprochait quelque peu avec toujours Capkuta à son extérieur.

Yoho Mist entra avec une longueur d’avance dans la dernière ligne droite, mais il fut vite rejoint par Intothemystic qui grignota du terrain à l’intérieur. Au poteau des 150 mètres, la monture de Kersley Ramsamy devait manquer de finish et Yoho Mist donna l’impression de repartir. Le hongre gris donna l’impression de filer vers la victoire, mais Oxford Blue qui termina en bolide arriva juste à temps pour lui chiper la victoire. Hidden Identity termine troisième devant Intothemystic.

 

4: Prince Alf s’impose sous une monte judicieuse de Da Silva

Battu dans les conditions que l’on sait, Prince Alf a cette fois pris une belle revanche sur le sort et ce grâce à une monte judicieuse du jockey Da Silva. Il est venu dominer au finish l’outsider, Senor Don qui faisait figure de vainqueur à 75 mètres du but. Eagles  Vision et Arnica Montana.

Crimson God se montra le plus prompt à l’ouverture des stalles du départ pour mener devant Volatile Energy. Puis suivirent plus ou moins dans l’ordre, Senor Don, Prince Alf avec Eagles Vision à son extérieur, Uncle Frank, Nimitz, Benev et Arnica Montana en queue de peloton. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au poteau des 800 mètres où Senor Don sous l’impulsion de l’apprenti Sonaram se lança aux trousses du meneur. Prince Alf suivit plutôt détendu sur les barres alors qu’Eagles Vision donnait l’impression d’être déjà sous pression. Arnica Montana se rapprochait quelque peu du peloton. Au passage du poteau des 400 mètres, Senor Don était déjà à la hauteur de Crimson God qui n’allait plus devant. Prince Alf attendit le moment propice pour passer à la vitesse supérieure.

Senor Don entra dans la dernière ligne droite avec deux bonnes longueurs d’avance. Sous les sollicitations de Sonaram, il donnait l’impression de filer vers une première victoire chez nous. Cependant, Prince Alf une fois rééquilibré par Luis Da Silva à l’extérieur sortit un joli coup de rein. Il domina Senor Don dans les derniers 50 mètres pour passer la ligne en vainqueur. Eagles Vision se contenta de la troisième place devant Arnica Montana.

 

5e course: Victoire laborieuse et méritante de Namib Desert

A voir la détermination du jockey Luis Da Silva sur Namib Desert tout le long de la dernière ligne droite, il ne faisait pas de doute qu’il voulait la victoire. En effet, il fut gêné à mi-ligne droite quand Courtroom Magic dérivait vers l’extérieur sous pression,  mais le jockey de l’écurie Hurchund n’abdiqua pas et se démena pour mener sa monture à bon port. Jet Stream est troisième devant Duke’s Domain

Au départ, Courtroom Magic n’eut pas de problème pour s’emparer de la position tête et corde. Il mena devant Namib Desert avec Puget Sound à son extérieur, Jet Stream, Brilliant Disguise, Duke’s Domain et Sir Bernadini. A l’avant, Courtroom Magic donna l’impression de contrôler la course à sa guise. Akash Aucharuz donna même l’impression de réduire l’allure. Sentant le danger, le jockey Luis Da Silva décala Namib Desert de la corde. Puget Sound se retrouva ainsi en épaisseur. Au sein du peloton, Brilliant Disguise améliora sa position d’un rang.

Au passage du poteau des 400 mètres, Courtroom Magic lança le sprint, mais il fut rejoint par Namib Desert. Ces deux chevaux entrèrent dans la dernière ligne droite ensemble. Brilliant Disguise s’infiltra à l’intérieur pour faire illusion tout comme Jet Stream en pleine piste. Courtroom Magic maintenait son effort, mais il versa vers l’extérieur gênant Namib Desert. Ce dernier donnait l’impression de perdre son équilibre, mais Da Silva revint à la charge dans les derniers 75 mètres. La lutte fut ainsi brève entre Courtroom Magic et Namib Desert car le dernier nommé prit l’avantage en montée pour s’imposer. Jet Stream conserve la troisième place devant Duke’s Domain.

 

7e course: Crazy Charlie surprend les favoris

On attendait un duel One Day Or Day One-Flowerscape, mais ce fut l’outsider, Crazy Charlie qui est venu s’imposer malgré un départ lent. Il domina au finish Do Or Dare. Flowerscape est troisième devant One Day Or Day One.

Au départ, Flowerscape se porta aux avant postes sans trop de problème. Il mena devant Gordonstoun, One Day Or Day One, Quest For Good, Do Or Dare, Escape Plan et Crazy Charlie loin derrière. Flowerscape sous l’impulsion de l’apprenti Sonaram tenta de contrôler la course. Il imprima un train plutôt régulier et le peloton resta compact. Au bas de la descente, Flowerscape donnait l’impression d’être bien en main alors que Gordonstoun fut forcé en ‘one off’. One Day Or Day One suivait tranquillement en troisième position sur les barres. Au passage du poteau de la rue du gouvernement, Flowerscape maintenait son effort devant alors que Gordonstoun perdit du terrain. One Day Or Day One était déjà sous pression. On remarqua que Do Or Dare était en embuscade alors que Crazy Charlie s’était bien rapproché.

Flowerscape entra dans la dernière ligne droite avec une longueur d’avance. Il donna l’impression de filer vers la victoire car One Day Or Day One manquait de finish. A mi-ligne droite, Do Or Dare accélérait bien sous la monte énergique d’Akash Aucharuz pour faire illusion de vainqueur. Cependant, Crazy Charlie sous les sollicitations de l’apprenti Alvinio Roy trouva l’ouverture juste à temps pour venir coiffer Do Or Dare sur la ligne. Flowerscape est troisième devant un décevant, One Day Or Day One.

 

8e course: Manethern tel un boulet de canon

Moyen dans ses dernières sorties alors qu’il évoluait en classe inférieures, Manethren renoue avec la victoire après 11 mois et de surcroît à un échelon supérieur ! Tel un boulet de canon, il devança Snowy Mountain et Al Aasy. Desert Illusion complète le quarté.

Chapter And Verse, Bonnie Prince et Bold Horizon se montrèrent les plus rapides au départ, mais après 150 mètres de courses, ce fut Bold Horizon qui prit la direction des opérations. Il imposa son pas devant Chapter And Verse avec Bonnie Price à l’extérieur. Puis suivirent Al Aasy, Desert Illusion, Manetheren, Snowy Mountain, Cash Call et Yorktown. Le peloton demeurait compact et au bas de la descente, Nishal Teeha demanda un premier effort à Bonnie Prince et ce dernier vint se positionner à l’extérieur de Bold Horizon. Au sein du peloton, Al Aasy et Desert Illusion donnaient l’impression de suivre bien en main. On remarqua aussi Manetheren qui améliorait sa position en épaisseur.

Au dernier tournant, Bonnie Prince prit une demi-longueur d’avance sur Bold Horizon pour entamer la dernière ligne droite en premier. Al Aasy s’infiltra à l’intérieur pour faire illusion alors que Desert Illusion grignota du terrain sous la monte énergique de Rye Joorawon. Manetheren a aussi comblé son retard nettement à l’extérieur. A mi-ligne droite, l’issue parut indécise entre Al Aasy, mais monté à fond par l’apprenti Taka, Manetheren sortit un tonitruant finish pour dominer ses adversaires assez facilement. Snowy Mountain termina bien pour chiper la deuxième place à Al Aasy. Desert Illusion prit une modeste quatrième place.

LIVE STREAMS
MAGAZINE