PRODUCT
LATEST NEWS

7e journée : Doublés pour Samraj Mahadia et Dominic Zaki

2024-06-15 19:12 - Actualités Locales

5e journée : Promenade de santé pour Frosted Gold !

2024-06-01 18:26 - Actualités Locales

4e journée : Magnifique quadruplé de Jeanot Bardottier

2024-05-25 21:19 - Actualités Locales

Actualites

«Back

40e journée : Free To Win comme à la parade !


2023-11-25 14:37:40 - Actualités Locales


Beau temps pour la 40e journée qui s’est déroulée sur une piste normale. Le pénétromètre affichait 2.8. Nous avons eu droit à quelques belles arrivées. L’épreuve phare de cette 40e journée fut remportée sans surprise par le grand favori, Free To Win. A noter que cette course qui avait attiré que trois partants, Padre Pio fut par la suite déclaré non partant n’ayant pas eu un ‘fair start’. L’autre haut fait de cette journée fut le ‘hat-trick’ réalisé par Abhishek Soonaram. Il mena à bon port, Fassi, Dessert Boy et Stageworld. L’écurie Shirish Narang se distingua avec un joli doublé tout comme celle de Dominic Zaki avec Fassi et Stageworld. . Les autres établissements vainqueurs furent, Vicky Ruhee, Nawaz Rawat et Ricky Maingard. A noter  que l’écurie Samraj Mahadia fit chou blanc. Du côté des jockeys, Ianish Taka est retourné les mains vides au paddock. Abhishek Soonaram passa au niveau des neuf victoires à l’issue de son ‘hat-trick’.

Régulier et surtout mal piloté en quelques occasions,  Free To Win débarrassé de Roberto Perez devait renouer avec la victoire dans l’épreuve phare de la 40e journée. Il profita d’un départ quelconque de Padre Pio pour s’imposer ‘from pillar to post’. Super Excited est deuxième d’une encolure devant Padre Pio.  Ce dernier devait par la suite déclarer un ‘non runner’ après un ‘race review’ par les commissaires de courses.

A l’ouverture des stalles du départ, Padre Pio perdit au moins deux longueurs au départ n’étant visiblement pas prêt. Free To Win en profita pour s’élancer aux avant postes pour imposer un train de sénateur suivi de Super Excited. Padre Pio sous l’impulsion d’Ianish Taka s’était bien repris pour venir suivre en ‘one off’ de Super Excited. Le jockey Mudhoo imposa un train plutôt lent et le peloton resta groupé. On remarqua Super Excited qui se montrait ardent en plus qu’il était pris dans un tiroir. Padre Pio suivait toujours en ‘one off’.

Au passage du poteau des 600 mètres, Mudhoo demanda un premier effort à Free To Win qui accéléra. Il est suivi de près par Padre Pio et aussi de Super Excited toujours pris dans un tiroir. A l’avant, Free To Win paraissait très détendu et on avait l’impression que le jockey Mudhoo attendait l’entrée de la dernière ligne droite pour solliciter à fond Free To Win. Padre Pio se rapprochait quelque peu au dernier tournant, mais une fois monté à fond, Free To Win se détacha dans les derniers 200 mètres pour filer vers une victoire convaincante. Super Excited sur lequel l’apprenti Ecroignard fut lamentable chipa la deuxième place à Padre Pio, déclarer ‘non runner’.

 

1e course: United Prince double la mise avec autorité

Victorieux à ses débuts, United Prince qui portait le lourd handicap de 61.5 kg a démontré qu’il est trop fort pour le Merit Rating (0-20). En effet, il s’imposa cette fois avec autorité laissant le cheval arrivé deuxième, Honokalani à plus d’une longueur. Romanus est troisième devant Crackon.

United Prince se montra le plus prompt au départ pour prendre la direction des opérations. Il mena de deux longueurs devant Honokalani, puis on retrouva à cinq Italian Way avec Dayla Vista à son extérieure, Romanus et Crackon en queue de peloton. United Prince imposa un rythme régulier à l’épreuve et on remarqua qu’au bas de la descente, Krishna Mudhoo laissa souffler sa monture et du coup, l’avance entre United Prince et Honokalani réduisit. Au passage du poteau des 600 mètres, Romanus améliora sa position pour venir se porter à la hauteur de Honokalani. Le jockey de ce dernier réagit pour venir courir bote à botte avec United Prince. Les autres sont battus à ce stade de la course.

Honokalani et United Prince entamèrent la dernière ligne ensemble alors que Romanus s’infiltra à l’intérieure pour se monter menaçant dans un premier temps. Honokalani prit une courte tête d’avance au poteau des 1500 mètres, mais une fois piloté à fond, United Prince revint à la charge. A 100 mètres du but, United Prince avait déjà dominé Honokalani et son jockey n’avait alors qu’à s’assurer qu’il passe la ligne en vainqueur. Romanus est troisième à trois longueurs.

 

2e course: Fassi renoue avec la victoire

Gêne par la chute d’un cheval samedi dernier, Fassi qui avait dû être ralenti par son jockey, est parvenu à prendre sa revanche sur le sort pour venir s’imposer au finish cette fois. Il domina Arnica Montana. Inauguration est troisième.

Fassi se montra le plus rapide à l’ouverture des stalles de départ pour prendre la position tête et corde, mais après 150 mètres de course, Arnica Monta prit la direction des opérations sous l’impulsion du jockey Mudhoo. Puis, suivirent à 3 trois longueurs, Little Pal, Sun Tiger et Inauguration en dernière position. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au poteau des 800 mètres où Sun Tiger se rapprocha quelque peu du peloton de tête. Il vint se positionner à l’extérieur de Little Pal. Fait curieux, Imran Chisty ne fit aucun effort sur Inauguration qui demeura en queue de peloton.

Au passage de la rue du gouvernement, on remarqua le jockey Soonaram qui sortit la cravache sur Fassi sans doute pour ne pas se laisser distancer d’Arnica Montana. Ce dernier entra dans la dernière ligne droite avec une longueur d’avance, mais une fois mis sous pression, Fassi combla son retard en s’infiltra à l’intérieur. Arnica Montana tenta de résister, mais Fassi se montra le plus résistant pour renouer avec la victoire. Inauguration qui avait longtemps suivi en dernière position termine troisième, mais à plus de trois longueurs !

 

3e course: Simple formalité pour Desert Boy

Cité comme une certitude de cette 40e journée, Desert Boy n’a pas déçu ses nombreux partisans s’imposant avec autorité. Il s’imposa ‘from pillar to post’ laissant Love On Time arrivé deuxième à quatre longueurs. Huyssteen est troisième devant Rain Must Fall.

Desert Boy prit vite les commandes au départ pour imposer un train soutenu. Love On Time sous l’impulsion de l’apprenti Alvinio Roy vint se placer en deuxième position à une longueur alors que Rain Must Fall suivit à trois longueurs. Puis, on retrouva Huyssteen et Imposing Angel loin derrière. Au passage du poteau des 300 mètres, Love On Time tenta de se rapprocher de Desert Boy, mais en vain. Au sein du peloton, Huyssteen fut le seul à se rapprocher du peloton de tête.

Desert Boy entra avec une marge de manœuvre dans la dernière ligne droite. Une fois piloté à fond, il augmenta son avance pour passer la ligne avec quatre longueurs sur Love On Time qui avait sans doute bien besoin de ce galop. Huyssteen est troisième.

 

4e course: Royal Sovereign double la mise

Grandissime favori, Royal Sovereign n’a pas dû forcer ses talents pour doubler la mise. Il résista facilement à Bestday Of Mylife pour remporter une deuxième victoire consécutive. Proficient est troisième devant Ninotto.

 

Au départ, ce fut sans problème que Royal Sovereign s’installa aux commandes pour imposer son pas. Il est suivi de Proficient, El Patron avec à son extérieur, Ninotto, Bestday Of Mylife et Lead Drummer en queue de peloton. Royal Sovereign imprima un train soutenu à l’épreuve, mais le peloton resta groupé. Au passage du poteau des 400 mètres, Rye Joorawon sollicita Royal Sovereign qui accéléra pour augmenter son avance. Proficient tenta de rester dans son sillage et on remarqua aussi Bestday Of Mylife qui s’était bien rapproché et semble attendre l’ouverture.

Royal Sovereign entra avec une bonne longueur d’avance dans la dernière ligne droite. Il maintenait son effort sous la force du poignet de Rye Joorawon. Bestday Of Mylife combla son retard une fois qu’il eut trouvé l’ouverture, mais Royal Sovereign était trop fort et il passa la ligne avec plus d’une longueur d’avance. Proficient prit une bonne troisième place.

 

6e course: Stageworld réalise la passe de trois

On s’attendait à un duel Masterful Guy-Captain Cola soit une lutte à trois avec Ron’s Joy, mais ce le petit outsider, Stageworld qui s’imposa au finish réalisant ainsi la passe de trois malgré qu’il s’alignait à un échelon supérieur. Captain Cola s’accrocha à la deuxième place devant un décevant Masterful Guy.

Stageworld se montra le plus véloce au départ pour prendre la position tête et corde, mais sollicité par Krishna Mudhoo, Captain Cola surmonta sa ligne extérieure pour passer devant et imposer son pas. Il mena devant Stageworld retenu par Soonaram, puis suivirent Masterful Guy, Ron’s Joy à l’extérieur de Trip To The Sky. Le train imposé par Captain Cola fut plutôt sélectif, mais le peloton demeura groupé. Au bas de la descente, Ron’s Joy sous l’impulsion de l’apprenti Ecroignard améliora sa position, mais il est forcé en épaisseur.

Au passage de la rue du gouvernement, Soonaram sollicita Stageworld et ce dernier accéléra pour venir courir botte à botte de Captain Cola. Au sein du peloton, Masterful Guy était déjà sous pression alors que les autres sont déjà battus. Captain Cola entra dans la dernière ligne droite avec une demi-longueur d’avance, mais Stageworld se montra accrocheur. Ces deux chevaux se livrèrent à une brève lutte car à mi-ligne droite, Stageworld parvint à faire la différence pour passer la ligne en vainqueur. Du reste, il remporta sa troisième victoire consécutive. Masterful Guy est troisième.

 

7e course: Travelin Man résiste à Straight

S’alignant à un échelon supérieur par rapport à sa sortie précédente, Travelin Man parvint à renouer avec la victoire de bout en bout. Il résistant brillamment au percutant finish de Straight pour s’imposer d’une demi-longueur. Portrayal est troisième.

Au départ, Cédric Segeon sollicita Travelin Man pour prendre la direction des opérations. Il mena devant Armed Force forcé à l’extérieur de Straight. Puis, suivirent plus ou moins dans l’ordre Portrayal, Carlas Mambo et Sonnenstrahl loin derrière ayant complètement raté son départ. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au bas de la descente où Kersley Ramsamy sollicita Armed Force en épaisseur. Le pensionnaire de l’écurie Ramanah devait venir courir à une longueur de Travelin Man, mais resta en épaisseur. Au passage du poteau des 400 mètres, Armed Force disparaissait de la course.

 

Travelin man entra avec une longueur d’avance sur Straight dans la dernière ligne droite. La monture de Cédric Segeon ne faiblit pas, mais Straight fit illusion se montrant percutant au finish. Travelin Man sous la force du poignet de son jockey maintenait son effort et le but arriva à temps pour lui. Il offre ainsi une précieuse victoire à l’écurie Ricky Maingard. Straight est deuxième devant Portrayal.

LIVE STREAMS
MAGAZINE