PRODUCT
LATEST NEWS

9e journée : Septième victoire consécutive pour Stageworld

2024-06-29 16:11 - Actualités Locales

8e journée : Débuts impressionnants pour Hasta Manana !

2024-06-22 16:49 - Actualités Locales

7e journée : Doublés pour Samraj Mahadia et Dominic Zaki

2024-06-15 19:12 - Actualités Locales

Actualites

«Back

4e journée : Magnifique quadruplé de Jeanot Bardottier


2024-05-25 21:19:20 - Actualités Locales


Si au début de la journée, il eut une petite averse au Champ de Mars, le temps devait s’améliorer et la 4e journée se déroula sous des meilleurs auspices. L’épreuve principale sourit pour la troisième semaine consécutive à l’écurie Samraj Mahadia. En effet, après Quatro Five Six et Betathantherest, les couleurs de cet établissement brillaient hier avec le grandissime favori, Global Glory. Toutefois cette tonitruante victoire de Global Glory fut éclipsée par le brillant magnifique quadruplé du jockey Jeanot Bardottier. Ce dernier se distingua avec les chevaux de l’écurie Nawaz Rawat : Supreme Elevation, Bellagio King, Rain Must Fall et pour l’établissement Praveen Nagadoo avec Duke’s Domain. De son côté, Jameer Allyhosain demeure le leader au classement avec un joli double avec Pop Icon et Instinctive Power. Les écuries Samraj Mahadia, Nawaz Rawat et Dominic Zaki réalisèrent le doublé alors que Praveen Nagadoo est parvenu à tirer son épingle du jeu avec la victoire de Duke’s Domain.

 

Victoire laborieuse de Global Glory

Grandissime favori, Global Glory qui s’alignait à un échelon supérieur put s’imposer, mais de façon laborieuse. Il dut puiser dans ses derniers retranchements pour dominer Courtroom Magic, malchanceux. Juniper Lane est troisième. Global Glory qui n’était qu’à sa course de rentrée devrait se montrer utile pour son écurie cette saison encore.

Juniper Lane se montra le plus rapide pour prendre la direction des opérations au départ. Il est suivi de Courtroom Magic bien calé sur les barres, mais avec Global Glory à son extérieur. A deux longueurs suivirent Nourbese et Etched In Blue en dernière position. A l’avant, Rakesh Bhaugeerothee tenta de contrôler la course à sa guise, mais il est quelque peu rejoint par son compagnon d’écurie qui vint se placer à son extérieur. Courtroom Magic fut ainsi pris dans un tiroir. Au passage du poteau des 400 mètres, Dinesh Sooful sollicita Global Glory et ce dernier accéléra bien pour venir se porter à la hauteur de Juniper Lane. Courtroom Magic restait en embuscade.

Juniper Lane et Global Glory entrèrent dans la dernière ligne droite dans la même foulée. Juniper Lane ne faiblit pas et se montra accrocheur. Au poteau du poteau des 1500 mètres, il prit même un léger avantage sur Global Glory. Ce dernier sous la monte énergique de Dinesh Sooful se montra combatif alors que Courtroom Magic se fit menaçant pour venir à une demi-longueur de ces deux chevaux. La lutte fut serrée, mais en montée, Global Glory sortit le meilleur finish pour prendre une demi-longueur d’avance sur Courtroom Magic. Juniper Lane conserve la troisième place.

« La victoire de Global Glory était attendu bien que je donnais aussi une chance à Juniper Lane s’il arrive à courir devant. Global Glory est un cheval que j’ai acheté à l’âge de 2 ans en Afrique du Sud. Il progressé constamment depuis qu’il est chez nous pour évoluer aujourd’hui en Benchmark 61. C’est un cheval qu’on estime beaucoup à l’écurie et je dédie cette victoire à mon fils Ashley. Quant au déroulement de la course, je savais que Global Glory allait suivre en ‘one off’, mais il a prouvé qu’il est vraiment un bon cheval pour s’imposer malgré cela », a déclaré l’entraîneur Samraj Mahadia.

 

1e course: Supreme Elevation réalise le ‘hat-trick’

 

Affichant des belles dispositions pour sa course de rentrée, Supreme Elevation, grandissime favori de l’épreuve d’ouverture a été exacte au rendez-vous. Il s’imposa de bout en bout devant l’outsider, Crooner alors que Masterofallisurvey termine troisième.

Profitant de son premier couloir dans les stalles du départ, Jeanot Bardottier ne se fit pas prier pour lancer Supreme Elevation aux avant postes. Crooner sous l’impulsion de Rye Joorawon vint vite se placer dans le sillage du meneur alors que Little Pal équipé des blinkers pour la première fois fut forcé de suivre à l’extérieur. Derrière ce peloton de tête suivirent Tartarus, Masterofallisurvey et Special Duty qui s’était montré lent au départ. Les positions ne devaient connaître aucun changement jusqu’au poteau des 800 mètres où Masterofallisurvey se décalait de la corde pour améliorer sa position, mais il fut forcé en épaisseur.

Au passage du poteau des 400 mètres. Supreme Elevation paraissait bien en main alors que Little Pal et Masterofallisurvey étaient déjà sous pression. Tartarus demeurait ‘one paced’. En revanche, Crooner se fit menaçant. Supreme Elevation entra avec une longueur d’avance dans la dernière ligne droite. Little Pal et Crooner firent illusion dans un premier temps de pouvoir se mêler à la lutte pour la victoire, mais une fois piloté à fond par Jeanot Bardottier, Supreme Elevation sortit une bonne accélération pour s’imposer assez facilement. Crooner conserve la deuxième place devant Masterofallisurvey.

 

2e course: Bellagio King double mise

Facile vainqueur lors de sa course de rentrée, Bellagio King a doublé la mise lors de la 4e journée s’imposant de bout en bout devant l’outsider, Williamshakespeare. Tomorrow’s Vision est troisième.

A l’ouverture des stalles du départ, Tomorrow’s Vision se montra le plus rapide pour prendre la position tête et corde, mais après 100 mètres de course, on vit Jameer Allyhosain qui retenait sa monture pour laisser partir Bellagio King. Derrière ces deux chevaux, on retrouvait Williamshakespeare, Jet Stream et Global Path. Les positions demeuraient inchangées et au bas de la descente, les chevaux suivaient en file indienne. Bellagio King imposait son pas bien en main et au passage de la rue du gouvernement, il était évident qu’il fallait se surpasser pour pouvoir le dominer en ligne droite.

Bellagio King entamait la dernière ligne droite avec une bonne marge de manœuvre. Tomorrow’s Vision donnait l’impression de pouvoir remonter Bellagio King au poteau des 1500 mètres tout comme l’outsider, Williamshakespeare qui se fit menaçant le longs des barres intérieures. Jeanot Bardottier attendit les derniers 100 mètres pour lancer à font Bellagio King qui s’étendit bien pour reprendre une longueur d’avance. Williamshakespeare qui refaisait du terrain dut changer quelque de ligne car Bellagio King versait vers l’intérieur sous pression, mais le pensionnaire de l’écurie Nawaz Rawat conserva l’avantage pour s’imposer pour la deuxième fois consécutive. Williamshakespeare est deuxième devant Tomorrow’s Vision.

 

3e course: Duke’s Domain renoue avec la victoire

Et de trois pour Jeanot Bardottier et cette fois avec le grandissime favori, Duke’s Domain de l’écurie Praveen Nagadoo. Auteur d’un bon départ, Duke’s Domain put ainsi contrôlait la course à sa guise pour s’imposer devant Fassi. Believeinthefuture est troisième.

Si Duke’s Domain put prendre un très bon départ, en revanche, Celestial Magma se montra lent et dut suivre en dernière position. Duke’s Domain s’installa aux commandes et son jockey put ainsi contrôler l’épreuve. En effet, au bas de la descente, il réduisit l’allure et ce fut ainsi que le peloton se regroupa. Fassi suivit plutôt détendu en deuxième position alors que Believeinthefuture et Celestial Magma occupaient les deux dernières positions. Au passage de la rue du gouvernement, Jameer Allyhosain sollicita Fassi et ce dernier vint se placer presqu’à une demi-longueur de Duke’s Domain.

Duke’s Domain ne fut jamais sous pression et il entra dans la dernière ligne droite avec une petite avance. Dans un premier temps, Fassi sous la monte énergique de Jameer Allyhosain fit illusion et donnait même l’impression de pouvoir dominer Duke’s Domain, mais une fois que Jeanot Bardottier lui monta à fond, le pensionnaire de l’écurie Praveen Nagadoo maintenait son effort pour filer vers une confortable victoire. Fassi conserve la deuxième place devant Believeinthefuture.

 

4e course: Colour Of Money s’impose sans problème

Grandissime favori et avec déjà une course dans les jambes, Colour Of Money s’est montré irrésistible dans la 4e course pour s’imposer sans problème. Il devance son compagnon d’écurie, Al Jazeera deuxième et Chapter And Verse troisième.

Flowerscape prit un léger avantage pour prendre la position tête et corde au départ, mais sollicité par Dinesh Sooful, Colour Of Money lui ravit la direction des opérations après seulement 50 mètres de course. Flowerscape suit retenu en deuxième position avec Al Jazeera à son extérieur alors que Chapter And Verse fermait le cortège. Au bas de la descente, Dinesh Sooful prit le soin de réduire quelque peu l’allure et le peloton se regroupait. Al Jazeera suivit toujours en ‘one off’ et au passage de la rue du gouvernement, la doublure de l’écurie Samraj Mahadia se porta presqu’à la hauteur du meneur. Flowerscape et Chapter And se rapprochaient quelque peu.

Colour Of Money toujours bien main entama la dernière ligne droite avec une longueur d’avance. Contrairement à sa course de rentrée, il ne tira pas vers l’extérieure et Dinesh Sooful n’a fait que gérer son effort pour filer vers une facile victoire. Al Jazeera est deuxième devant Chapter And Verse.

 

5e course: Pop Icon s’impose comme attendu

Avantagé par une bonne ligne dans les stalles du départ, Pop Icon était le favori logique de la 5e course. Le pensionnaire de l’écurie Dominic Zaki  domina facilement ses adversaires pour remporter une deuxième victoire consécutive. Al Aasy chipe la deuxième place à Prince Of Venice.

De son premier couloir, Pop Icon prit facilement la direction des opérations pour mener devant Prince Of Venice. Al Aasy suivit tout juste derrière à une longueur puis, on retrouva Prospector fermant le cortège. A noter que Stopalltheclocks a été retiré pour cause d’incapacité physique peu avant le départ. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au poteau des 800 mètres. Les quatre chevaux suivirent en file indienne. A l’avant, Jameer Allyhosain ne fait que gérer sa course attendant la dernière ligne droite. Prince Of Venice tenta de se rapprocher au poteau des 400 mètres, mais ce fut vain. Pop Icon entra dans la ligne droite pour filer vers une facile victoire. Al Aasy termina fort pour ravir la deuxième place à Prince Of Venice sur la ligne.

 

7e course: Instinctive Power s’impose en roue libre !

Modèle de régularité, Instinctive qui avait déjà une course dans les jambes, n’eut aucun problème pour s’imposer en roue libre. Swagger Jagger dut se contenter de la 2e place et la nouvelle unité Ntabazondi termine troisième. A noter que Huyssteen avait complètement son départ. A l’issue d’une enquête des commissaires, il a été disqualifié.

Instinctive Power étant le plus véloce du champ, s’installa vite aux commandes pour imposer son pas. Swagger Jagger suivit dans son sillage avec la nouvelle unité, Ntabazondi en ‘one off’. Huyssteen n’était plus de la course. Les positions ne connurent aucun changement et bas de la descente, on remarqua que Swagger Jagger prit dans un tiroir se montrait quelque peu ardent. Au passage du poteau des 600 mètres, Instinctive Power sous l’impulsion de Jameer Allyhosain augmenta son avance et il entra dans la dernière ligne droite en vainqueur. Swagger Jagger tenta de grignoter de terrain, mais il manqua de finish. Instinctive Power maintenu son effort jusqu’aux derniers 75 mètres ou son jockey baissa les rênes. Swagger Jagger conserve la deuxième place devant Ntabazondi.

 

8e course: Rain Must Fall ou le quadruple de Bardottier

Pas de surpriuse dans l’épreuve de clôture car le favori, Rain Must Fall s’imposa ‘from pillar to post’. Portrayal, très chuchoté depuis l’ouverture des paris dut se contenter de la deuxième place devant Neville MU.

Rain Must Fall ne laissa le soin à personne de diriger les opérations d’autant qu’il s’est montré le plus rapide à l’ouverture des stalles du départ. Neville MU tenta de mettre de la pression sur le meneur, mais il dut demeurer à l’extérieur. Portrayal suivit en embuscade à une longueur du meneur bien calé sur les barres. Puis on retrouva  El Patron et Peteca à plus de cinq longueurs. Peteca avait pris un départ quelconque. Les positions ne connurent aucun changement et au passage de la rue du gouvernement, il était évident que la victoire se jouerait entre les trois chevaux de tête car les autres étaient déjà battus.

Neville Mu tenta de passer devant au dernier tournant, mais manqua de finish alors que Portrayal se fit menaçant. Rain Must Fall entra dans la dernière ligne droite avec une bonne marge de manœuvre. Dans un premier temps, Portrayal donnait l’impression de pouvoir refaire son retard, mais à mi-ligne droite, Rain Must Fall augmenta son avance pour aller s’imposer facilement. Portrayal conserve la deuxième place devant son compagnon d’écurie, Neville MU.

LIVE STREAMS
MAGAZINE