PRODUCT
LATEST NEWS

9e journée : Septième victoire consécutive pour Stageworld

2024-06-29 16:11 - Actualités Locales

8e journée : Débuts impressionnants pour Hasta Manana !

2024-06-22 16:49 - Actualités Locales

7e journée : Doublés pour Samraj Mahadia et Dominic Zaki

2024-06-15 19:12 - Actualités Locales

Actualites

«Back

7e journée : Doublés pour Samraj Mahadia et Dominic Zaki


2024-06-15 19:12:47 - Actualités Locales


Cette 7e journée s’est déroulée par beau temps et sur piste normale. Nous avons eu droits à quelques belles arrivées. Captain Lannister pensionnaire de l’écurie Samraj Mahadia se distingua comme attendu dans l’épreuve principale ‘from pillar to post’. Cet établissement devait réaliser le doublé avec Menelaus. Ce dernier s’imposa d’un fil sur la ligne. L’écurie Dominic Zaki continue sa bonne série avec un autre doublé avec Special Duty et Captain Seager. Cette écurie se pose comme le principal challenger de Samraj Mahadia cette saison. Les autres écuries vainqueur sont, Shyam Hurchund avec The Jazz Singer, Praveen Nagadoo avec One Day Or Day One, Amar Sewdyal avec Yoho Mist et Raj Ramdin avec la nouvelle unité, Wulfston. L’écurie Samraj Mahadia demeure le leader au classement tout Jameer Allyhosain côté jockey. Rye Joorawon qui avait réalisé le doublé est au niveau de huit victoires alors que Dinesh Sooful est au niveau de sept victoires.

 

Captain Lannister s’impose dans un fauteuil

Grandissime favori, Captain Lannister qui est passé chez Samraj Mahadia durant l’inter saison n’eut pas de problème pour s’imposer dans l’épreuve principale. Il confirma ses belles dispositions du moment s’imposa dans un fauteuil. Il devança Hubble arrivé deuxième alors que Nourbese complète le tiercé. Blackburn Roc prit une décevante quatrième place.

Captain Lannister réputé véloce n’eut pas de problème pour s’élancer aux avant postes. Il est suivi de son compagnon d’écurie, Blackburn Roc. Ce dernier avait Nourbese à son extérieur. Puis on retrouva Hubble et The Dazzler décroché à cinq longueurs. Captain Lannister ne fut pas inquiété à l’avant et son jockey eut le loisir de contrôler la course à sa guise. Au bas de la descente, Captain Lannister augmenta son avance de deux longueurs. On remarqua Rye Joorawon qui sollicita Hubble tout en se décalant des barres pour amorcer une attaque. Au poteau des 600 mètres, il avait presque rejoint le peloton de tête. Entretemps, Dinesh Sooful demanda un premier effort à Captain Lannister qui augmenta son avance de quatre longueurs.

Hubble continue de s’approcher de Captain Lannister alors que Blackburn Roc perdit du terrain. Nourbese tentait aussi une remontée. Captain Lannister entra en vainqueur dans la dernière ligne droite. Hubble ne faiblit pas, mais il ne put remonter Captain Lannister qui fila vers une facile victoire. Nourbese termina fort, mais dut se contenter de la 3e place.

 

Un petit bijou

« Captain Lannister n’a fait que confirmer ses belles dispositions affichées à l’entraînement. C’est un bon cheval et je dirais même qu’il est petit bijou à l’écurie. Il nous présentera dans des épreuves importantes cette saison. Il a gagné comme attendu. Son prochain objectif demeure une épreuve de Groupe qui sera disputée le 13 juillet. Souhaitons qu’il se montrera à la hauteur », a déclaré l’entraîneur Samraj Mahadia

 

1e course: Special Duty ouvre son compteur

Beaucoup des mises ont été enregistrées sur Proficient, mais aussi sur Special Duty. Les parieurs n’ont pas eu tort car ces deux chevaux devaient terminer dans les deux premières places à l’arrivée. Tartarus termine troisième.

 

A l’ouverture des stalles du départ, la pouliche, Querulous se montra véloce, mais après quelque 100 mètres de course, Doublethink sous l’impulsion de Jeanot Bardottier prit la position tête et corde pour imposer son pas. Il est suivi de Special Duty, auteur d’un bon départ. Il suivit en ‘one off’, puis on retrouva Proficient, Querulous, Global Path, Gold Lining et Tartarus. Au passage du Tombeau Malartic, Doublethink tenta de contrôler la course. Jeanot Bardottier prit le soin de reduire l’allure et le peloton resta groupé. Au bas de la descente, on remarqua Proficient qui suivit détendu bien calé sur les barres.

Doublethink maintenait son effort, mais il restait sous la pression de Special Duty sur lequel Rye Joorawon se montra patient. Proficient attendait lui les derniers 300 mètres pour se mettre en évidence. Au passage du poteau des 400 mètres. Doublethink était déjà sous pression d’autant que Special Duty et Proficient étaient en embuscade. La monture de Jeanot Bardottier entra dans la dernière ligne droite avec une longueur d’avance, mais pas pour longtemps, car Special Duty lancé par Rye Joorawon à l’extérieur refit vite son retard et passa devant. Proficient trouva l’ouverture à l’intérieure et arriva fort sous la monte énergique de Akash Aucharuz.

A 100 mètres du but, Special Duty et Proficient se livrèrent à une lutte sans merci. Dans un premier temps, Proficient donna l’impression de pouvoir dominer Special Duty, mais Rye Joorawon ne s’avoua pas vaincu. Il monta à fond Special Duty qui revint à la charge pour passer la ligne avec une encolure d’avance. Tartarus, toujours ‘green’ est troisième devant Gold Lining.

 

2e course: The Jazz Singer retrouve ses automatismes

Runner up lors de sa course de rentrée 2024, The Jazz Singer n’eut aucun mal pour confirmer ses belles dispositions du moment pour renouer avec la victoire au finish. Il offre à Akash Aucharuz une précieuse victoire. Peteca, passé favori se contente de la deuxième place devant Crooner. A noter que Gordonstoun fut retiré peu avant le départ.

Au départ, Peteca se montra le plus rapide pour prendre la direction des opérations et imposer son pas devant Carino Bello, Crooner suivit à l’extérieur alors que The Jazz Singer qui perdit deux longueurs put vite se recoller au peloton. A l’avant, Swapneel Rama prit le soin de bien doser le pas de sa monture et il imposa un train plutôt lent. Carino Bella suivit dans le sillage du meneur forçant Crooner en épaisseur. Le pensionnaire de l’écurie Praveen Nagadoo se montra ainsi ardent. A l’avant, Peteca ne fut nullement mis sous pression. Au passage du poteau des 700 mètres, The Jazz Singer s’était bien rapproché et Akash Aucharuz se décala de la corde pour passer à la vitesse supérieure.

Peteca entra avec deux longueurs d’avance dans la dernière ligne droite. Dans un premier temps, le pensionnaire de l’écurie Amar Sewdyal donna l’impression de filer vers la victoire. Cependant, une fois qu’Akash Eut rééquilibré The Jazz Singer, ce dernier sortit un joli finish pour venir faire une bouchée de Peteca. The Jazz Singer s’imposa assez facilement donnant l’impression d’avoir retrouvé ses automatismes. Crooner prit une décevante troisième place.

 

3e course: Yoho Mist surprend le favori, VV Power !

Yoho Mist runner up dans ses deux dernières sortis en classe inférieure, se montra comme par enchantement résistant pour s’imposer à un échelon supérieur cette fois. Il devança le grand favori, VV Power sur lequel, Abhishek Sonaram nous a paru lamentable. Al Jazeera termine troisième devant Protective Light.

Au départ, Protective Light fut lent alors que Fassi s’est presqu’arrêté par son jockey. Yoho Mist ne se fit pas prier pour s’élancer aux avant postes pour diriger les opérations sans être inquiété. Il est suivi de VV Power sur lequel Abhishek Sonaram ne fit aucun effort pour se rapprocher du meneur. Al Jazeera suivit en ‘one off’ alors que Protective Light se retrouva décroché. Fassi s’était lui arrêté. Yoho Mist dirigeait les opérations tranquillement et il ne faisait pas de doute à ce stade de la course qu’il ne sera pas facile à rattraper.

Au passage du poteau des 400 mètres, Swapneel Rama sollicita sa monture et Yoho Mist prit trois longueurs d’avance. En revanche, on remarqua VV Power qui perdit du terrain. Al Jazeera était déjà sous pression. Yoho Mist entra en vainqueur dans la dernière ligne droite. Al Jazeera ne parvint pas à passer à la vitesse supérieure, mais VV Power donna l’impression de refaire du terrain. Ce n’était qu’une illusion car il dut se contenter de la deuxième place à deux longueurs de Yoho Mist. Al Jazeera est troisième.

 

4e course: One Day Or Day One double la mise

S’alignant à un échelon supérieur et sur le sprint court,  One Day Or Day One se montra le meilleur au finish pour doubler la mise. Il s’imposa devant Trip To The Sky. Le grandissime favori est troisième. A noter que Pop Icon désarçonna l’apprenti Jeetun au départ.

Alaskan Night n’eut aucun problème pour prendre la position tête et corde au départ. Swapneel Rama n’eut alors qu’à gérer la course tout en bien doser le pas de sa monture. One Day Or Day One suivit proche du meneur alors que Trip To The Sky suivait lui aussi proche tout en fermant le cortège. Alaskan Night donna l’impression d’avoir une course facile à l’avant, mais au passage du poteau des 300 mètres, on remarqua que Swapneel Rama dut solliciter sa monture pour conserver son avance. One Day Or Day One et Trip To The Sky se sont bien rapprochés.

Alaskan Night entama la dernière ligne droite avec une longueur d’avance, mais il était évident qu’il n’allait pas tenir jusqu’au bout. En effet, One Day Or Day arrivait alors que Trip To The Sky se montra menaçant au milieu de la piste. One Day Or Day One accrocha Alaskan Night à mi-ligne droite et Trip To Sky sous l’impulsion d’Akash Aucharuz arrivait fort. La lutte entre Alaskan Night et One Day Or Day One fut brève. Le pensionnaire de l’écurie Praveen Nagadoo prit l’avantage avant de résister au finish de Trip To The Sky pour s’imposer. Alaskan Night baissa pied pour prendre la 3e et dernière place.

 

5e course: Captain Seager s’impose avec Joorawon en selle

Déclarant indisposé, Nitish Oodith fut remplacé par Rye Joorawon sur Captain Seager. Ce dernier s’imposa comme attendu après ses bons débuts de bout en bout. Prospector est deuxième devant Giggin dont la cote avait chuté peu avant la course.

Captain Seager qui s’alignait à un échelon inférieur, se montra le plus prompt au départ pour prendre la direction des opérations et imposer son pas. Giggin suivit à une longueur et il avait Line Of Duty à son extérieur. Puis suivirent Prospector et Tattenham Hill. Ce dernier fut décroché. Rye Joorawon prit le soin de bien doser le pas de sa monture d’autant qu’il ne fut jamais mis sous pression. Ce fut ainsi que la nouvelle unité se montra ardent et Swapneel Rama dut le laisser courir en ‘one off’. Au pas de la descente, Prospector sous l’impulsion de Dinesh Sooful se décala de la corde pour amorcer son attaque, mais il dut ralentir car Line Of Duty était devant lui.

Au passage du poteau des 600 mètres, Captain Seager était toujours en main, mais Giggin se décalait de la corde pour essayer de mettre le meneur sous pression suivi de Line Of Duty. Prospector s’était bien rapproché et attendait l’ouverture. Captain Seager entra avec une demi-longueur d’avance dans la dernière ligne droite. Giggin fit illusion dans un premier temps alors que Prospector qui avait trouvé l’ouverture à l’intérieur grignotait du terrain. Line Of Duty baissa pied. Giggin manquait de finish et Captain Seager se montra combatif. Prospector arrivait fort, mais le but arriva à temps pour Captain Seager qui ouvre son compteur au Champ de Mars. Prospector conserve la deuxième place devant Giggin.

 

7e course: Menelaus s’impose à l’issue d’une arrivée pointue

Il était cité comme une des certitudes lors de cette 7e journée et Menelaus grandissime favori a donné des sueurs froides à ses partisans dans la dernière ligne droite car, l’outsider, Arlingtons Revenge terminait en bolide, mais dut s’incliner d’un fil aur la ligne. Cleveland est troisième.

Au départ, Cleveland partit de son premier couloir prit vite la position tête et corde. Menelaus sous l’impulsion de Rakesh Bhaugeerothee se livra une lutte avec Cleveland. Ces deux chevaux prirent cinq longueurs d’avance sur Arlingtons Revenge alors Lead Drummer fermait le cortège. A noter que Creation fut retiré peu avant le départ de la course. Au passage du poteau des 1100 mètres, Menelaus put se rabattre à la corde pour imposer son pas. Swapneel Rama retenait Cleveland pour suivre dans le sillage de Menelaus. Au bas de la descente, Menelaus ralentit l’allure et le peloton se regroupa. Arlingtons Revenge suivait ainsi à trois longueurs de Menelaus.

Au passage du poteau des 600 mètres, Menelaus accéléra pour prendre trois longueurs d’avance alors que Cleveland ne pouvait le suivre. En revanche Arlingtons Revenge était déjà en embuscade et attendait l’ouverture. Menelaus entama la dernière ligne droite avec deux bonnes longueurs d’avance. Cleveland baissa pied tandis qu’Arlingtons Revenge grignota du terrain à chaque foulée. En montée, les foulées de Menelaus se rétrécirent et Arlingtons arrivait fort. Ces deux chevaux passèrent le but dans la même foulée, mais la photo finish fit voir que ce Menelaus a conservé une tête d’avance. Cleveland est troisième.

 

8e course: Débuts victorieux pour Wulfston

On attendait un duel Casimiro-Wulfston et on a été bien servi.  Ces deux chevaux terminèrent aux deux premières places alors que Brave Sioux est troisième. Wulfston ex-pensionnaire de l’écurie Yashin Emamdee passé chez Raj Ramdin dévoila du potentiel pour réaliser des débuts victorieux.

Profitant de son premier couloir, Casimiro ne laissa à personne diriger les opérations. Il est suivi de près par Wulfston alors que Badawee suivait en épaisseur tentant de mettre la pression sur le meneur. Puis on retrouva derrière ce peloton de tête, Duke Of Abercorn, Brave Sioux et loin derrière Little Buoy. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au poteau des 800 mètres où sous l’impulsion de Rye Joorawon, Brave Sioux améliora sa position pour venir suivre tout juste derrière Badawee. On remarqua Wulfston qui suivait plutôt bien sur les barres derrière Casimiro et aussi Duke Of Abercorn tout juste derrière.

Au passage de la rue du gouvernement, Casimiro tenta de prendre le large, mais Wulfston et Brave Sioux ne se laissèrent pas distancer. Casimiro entra avec une longueur d’avance dans la dernière ligne droite, mais il était évident qu’il n’allait pas tenir jusqu’au bout. Wulfston trouva le passage à l’intérieur et grignota à chaque foulée. Brave Sioux se fit aussi menaçant au milieu de la piste. Casimiro tint bon jusqu’aux derniers 75 mètres avant de baisser pied. Wulfston fila vers la victoire. Brave Sioux termine troisième.

LIVE STREAMS
MAGAZINE