PRODUCT

Actualites

«Back

4e journée : Coup d’éclat pour Dinesh Sooful et Roby Bheekarry


2021-06-06 19:40:20 - Actualités Locales


La 4e journée fut dominée par les jockeys mauriciens. C’est le cas de le dire car seuls Dinesh Sooful, Roby Bheekarry et Rakesh Bhaugeerothee sont parvenu à s’imposer. Si Dinesh Sooful a brillé dans l’épreuve phare avec Wall Tag, il apporta plus d’éclat à son exploit en ajoutant trois autres victoires dans l’escarcelle avec Captain Garett, Amandla et Straight. Roby Bheekhary fut aussi de la fête avec un magnifique triplé. Il ramena à la victoire Dessert Illusion et Culture Trip pour l’écurie Shirish Narang. Il s’imposa aussi avec Carlas Mambo pour l’établissement Sinon Jones. Si les écuries, Narang et Jean Michel Henry réalisèrent un joli doublé chacune, Shyam Hurchund, Gilbert Rousset, Simon Jones et Vincent Allet parvinrent à tirer leur épingle du jeu avec une victoire. Roby Bheekarry caracole en tête au classement des jockeys avec 8 victoires. Dinesh Sooful avec ses quatre victoires se place en deuxième position avec 5 réussites.

 

La doublure, Wall Tag retrouve ses automatismes !

Les turfistes dans l’ensemble étaient unanimes à penser que Twist Of Fate, le grandissime favori de l’épreuve phare de la 4e journée allait faire une nouvelle démonstration. Cependant, c’était sans compter sur la malchance et les circonstances de la course, car le jockey Bernard Fayd’herbe dut reprendre sa monture en deux occasions lors du moment crucial, lui coûtant sans doute la victoire. Entretemps, cela ne peut qu’arranger les affaires de la doublure de l’écurie Vincent Allet, Wall Tag qui s’imposa d’une courte tête devant Trippi’s Express.

A l’ouverture des stalles, Wall Tag profitant de son premier couloir se montra le plus rapide pour prendre la position tête et corde. Au passage du but pour la première fois, il fut rejoint par Undercover Agent et ce dernier sous l’impulsion de Corne Orffer lui arracha les commandes pour imposer un train d’enfer à l’épreuve. Suivirent derrière ces deux chevaux étaient Haylor à l’extérieur, Trippi’s Express, Twist Of Fate, The Dazzler, Patrol Officer et White River fermant le cortège. Les positions ne changèrent pas jusqu’au poteau des 800 mètres où Trippi’s Express fut le premier à se rapprocher du peloton de tête. A l’avant, Undercover Agent maintenait l’allure, mais Wall Tag restait dans son sillage alors que Twist Of Fate fut pris dans un tiroir.

Au dernier tournant, Undercover Agent passait à la vitesse supérieure et il entama la dernière ligne droite avec une longueur sur Wall Tag alors que Trippi’s Express et Twist Of Fate étaient déjà en embuscade. On vit aussi Patrol Officer qui accélérait en épaisseur alors que White River est battu. Undercover Agent se montra résistant, mais il fut rejoint par Wall Tag et Trippi’s Express à mi-ligne droite. Undercover Agent baissa quelque peu pied et laissa Wall Tag et Trippi’s Express disputaient la victoire. Twist Of Fate arrivait fort pour s’infiltrer entre ces deux chevaux. Cependant, sous pression, Trippi’s Express versa vers l’intérieur alors que Wall Tag versait lui à l’extérieur coupant sévèrement l’action de Twist Of Fate donc le jockey dut le reprendre pour éviter un accident. Wall Tag et Trippi’s Express passèrent la ligne dans la même foulée, mais la photo finish fit voir que le sprinter de l’écurie Vincent Allet a conservé une courte tête d’avance sur Trippi’s Express. Patrol Officer termina en bolide pour prendre la troisième place devant le malchanceux, Twist Of Fate.

« La victoire de Wall Tag ne surprend guère car je lui accordais une bonne chance de s’imposer. Il porter un handicap très favorable soit moins de 7 kg que Twist Of Fate. Pour moi, Wall Tag aurait battu Alyaasaat lors de la 2e journée si l’apprenti Alvinio Roy l’avait su maîtriser dans la dernière ligne droite. Il n’a pas gagné certes, en 2020, mais il terminait souvent proche du vainqueur. Quant à Twist Of Fate, je dois faire ressortir que le jockey Bernard Fayd’herbe dut le reprendre en deux occasions au moment crucial. Il aurait sans doute mieux fait sans cet incident. Quoiqu’il en soit, je suis content de la victoire car, la Coupe vient à l’écurie » a déclaré l’entraîneur Vincent Allet.

 

1e.  The Riddler ouvre son compteur

Très joué peu avant la course, The Riddler n’a pas déçu ceux qui croyaient en ses chances. A l’ouverture des stalles du départ, Kali’s Champ disputa le commandement à Daredevil Aviator et The Riddler sur les premiers 150 mètres et au passage du poteau des 1100 mètres, il peut se rabattre à la corde.  Daredevil Aviator suivit en deuxième position avec dans son sillage The Riddler. Puis vinrent dans l’ordre, Real Vision, Xanthus, Valerin, Lady’s Knight, Desert Thief, Opague et Tiger’s Bond. Kali’s Champ sous l’impulsion de l’apprenti Batchameeah impose un train plutôt régulier et les positions ne connurent aucun changement jusqu’au passage de la rue du gouvernement ou, Rakesh Bhaugeerothee demanda un premier effort à The Riddler. Ce dernier se décala de la corde pour passer à la vitesse supérieure. Au sein du peloton, on remarqua la progression d’Opague et Desert Thief. Kali’s Champ entra dans la dernière ligne avec The Riddler à son extérieure. Le pensionnaire de l’écurie Hurchund versa vers l’extérieure sous pression. Desert Thief s’infiltra à la corde alors qu’Opague et Valerin cherchaient le passage en pleine piste. A mi-ligne droite, The Riddler a déjà dominé ses adversaires mais il se mit à verser vers l’intérieur. Opague arrivait fort, mais il dut se contenter de la deuxième place devant le régulier Desert Thief. Tiger’s Bond prit une bonne quatrième place.

 

2.  Desert Illusion de bout en bout

Co-favori avec Giratorio, Desert Illusion qui est équipé des side winkers cette fois se montra trop fort pour ses adversaires. Il s’imposa facilement de bout en bout reléguant Giratorio à plus de trois longueurs. Au départ, Roby Bheekarry sollicita Desert Illusion qui prit facilement la direction des opérations. Une fois devant, il contrôla la course à sa guise suivi de Ticket To Cairo avec à son intérieur, Fundraiser. Giratorio, Jet Path, Adamo et Silver Song en queue de peloton. Au bas de la descente, Roby Bheekarry eut tout le loisir de laisser sa monture souffler. Giratorio et Adamo qui suivaient à l’extérieur tentaient d’améliorer leurs positions. Au poteau des 400 mètres, Desert Illusion était toujours bien en mais alors qu’au sen du peloton, on se démenait pour se rapprochait du meneur.

 

Au dernier tournant, Desert Illusion augmenta son avance et entra dans la dernière ligne droite en vainqueur. Giratorio accélérait bien, mais il abusa quelque peu de la largeur de la piste sous pression. Fundraiser maintenait son effort à l’intérieur. A mi-ligne droite, Desert Illusion se détacha alors que Giratorio manquait de finish. Il dut se contenter de la 2e place devant Fundraiser et Adamo.

 

3. Belle confirmation pour Captain Garett

Deux sur deux et belle confirmation pour Captain Garett qui offre à l’écurie Gilbert Rousset une précieuse victoire. Grand favori, de la 3e course, Captain Garett démontra que sa victoire lors de sa course de rentrée n’était pas le fruit du hasard. Piloté cette fois par Dinesh Sooful, Il suivit en  3e position derrière Raheeb et Badawee. Derrière ce peloton de tête suivaient Doublethink, Good Buddy, Kinsman, Coup For Lute en épaisseur, Eight Cities et Benev loin derrière. Raheeb tenta de bien contrôler la course à sa guise, mais il fut toujours sous la menace de Badawee. Au dernier tournant, Doublethink et Kinsman se rapprochaient quelque du peloton de tête alors que Captain Garett attendait lui l’ouverture à l’entrée de la dernière ligne droite.

Raheeb entra avec une demi-longueur dans la dernière ligne droite, mais il fut vite dominé par Captain Garett alors que Badawee disparaissait de la course. Doublethink fit illusion au poteau des 150 mètres et Kingsman arrivait fort à l’extérieur. L’issue fut indécise entre ces trois chevaux à mi-ligne droite, mais sous la force du poignet de Dinesh Sooful, Captain Garett prit l’avantage dans les derniers 75 mètres. Doublethink s’accrocha à la deuxième place de peu devant un Kinsman malchanceux. Good Buddy, auteur d’une bonne course termine quatrième proche du vainqueur.

 

4. Carlas Mambo retrouve son finish

Arrivée disputée dans la 4e course entre Captain Gone Wild, Bestday Of Mylife et Carlas Mambo, mais le pensionnaire de l’écurie Simon Jones retrouva son finish sous la force du poignet de Roby Bheekarry pour dominer ses adversaires de peu.  Au départ, Carlas Mambo et Captain Gone Wild se montrèrent les plus rapides, mais après 100 mètres de course, Rakesh Bhaugeerothee parvint à se rabattre à la corde pour imposer son train. Carlas Mambo suivit bien calé sur les barres suivi de Bestday Of Mylife, Silver Heritage à l’extérieur, Perfect Pursuit, Lumber Jackeroo en épaisseur, Swagger Jagger, King Of Tara et Lighthearted. Captain Gone Wild imprima un train régulier à l’épreuve et on remarqua qu’au bas de la descente, Lumber Jackeroo fut le premier à accélérer pour se positionner tout juste derrière Bestday Of Mylife alors que Carlas Mambo bien retenu par son jockey suivait facilement.

Au passage de la rue du gouvernement, Captain Gone Wild ne fut pas inquiété à l’avant bien que Lumber Jackeroo était déjà à sa hauteur et que Carlas Mambo attendait visiblement la dernière ligne droite. On remarqua aussi que Bestday Of Mylife n’avait pas encore mis sous pression. Silver Heritage accélérait lui, en épaisseur. Une fois dans la dernière ligne droite, Captain Gone Wild donna l’impression de repartir pour filer vers la victoire, mais Carlas Mambo trouva l’ouverture à al corde et grignota du terrain et arrivait fort. Bestday Of Mylife se fit aussi menaçant alors que Silver Heritage manquait de finish. Au poteau des 100 mètres, Carlas Mambo domina Captain Gone Wild qui baissa pied. Bestday Of Mylife arrivait aussi fort, mais dut se contenter de la deuxième place à une longueur de Carlas Mambo. Captain Gone Wild est troisième devant Silver Heritage.

 

5.  Et rebelote pour Culture Trip

On attendait une ligne droite très animée et on peut dire qu’on a été bien servi. En effet, la lutte entre Culture Trip et Juniper Lane fut intense et indécise jusqu’au bout. Culture Trip se montrant le plus résistant pour dominer Juniper Lane pour la deuxième fois consécutive. A l’ouverture des stalles du départ, Juniper Lane desservi par une ligne extérieure fut très sollicité par Pravesh Horil pour prendre les commandes devant Mac’N Scar alors que Culture Trip suivait en position idéale bien calé sur les barres derrière les meneurs. Suivaient derrière Culture Trip, on remarqua Duke’s Domain, Choir Of Angels, Promissory à l’extérieur, Afdeek, Snowy Mountain, Senatla et Ovation Award en queue de peloton. Au poteau des 900 mètres, Juniper Lane ralentit un peu l’allure et le peloton se regroupa. On remarqua Afdeek, Promissory et Duke’s Domain qui se décalaient pour améliorer leurs positions. Au passage du poteau des 400 mètres, Juniper Lane maintenait son effort alors que Mac’N Scar ne faiblit pas. Culture Trip était déjà embuscade attendant l’ouverture.

Juniper Lane entra avec une bonne marge de manœuvre dans la dernière ligne droite. Il ne baissa pas pied, mais versa vers l’extérieur sous pression. Pendant ce temps, Culture Trip avait comblé son retard et il était déjà à la hauteur de Juniper Lane. Mac ‘N Scar manquait de finish. Juniper Lane ne céda pas et il lutta courageusement avec Culture Trip. La lutte fut intense jusqu’au bout, mais Culture Trip parvint à conserver une courte tête d’avance sur la ligne complétant le ‘hat-trick’ de Roby Bheekarry. Mac ‘N Scar s’accrocha à la troisième place devant un autre outsider, Senatla.

 

7.  Amandla ou la surprise du chef !

Battu à plate couture lors de sa course de sa dernière sortie alors qu’il s’alignait à un échelon inférieur, Amandla est venu surprendre plus d’un en s’imposant au finish dans une classe supérieure cette fois. Il était côté à 26/1 ! Au départ, River Thames et Stockbridge se disputèrent le commandement sur les premiers 100 mètres, mais le pensionnaire de l’écurie Simon Jones conserva la position tête et corde au passage du poteau des 1100 mètres. Derrière ces deux chevaux, suivirent Stockbridge, Amandla à l’extérieur, Mr Hardy, Fairbanks, African Rock, Crazy Charlie, Le Quartier et Learning To Fly en dernière position. River Thames ne fut pas inquiété à l’avant et Sunil Bussunt tenta de bien contrôler la course à sa guise. Au bas de la descente, on vit Amandla qui se rapprochait du peloton de tête toujours à l’extérieur alors que Crazy Charlie et African Rock furent retenu par leurs jockeys. Au passage de la rue du gouvernent, River Thames maintenait son effort, mais Stockbridge se plaçait déjà sur son postérieur alors qu’Amandla était toujours derrière eux. Une fois dans la dernière ligne droite, River Thames et Stockbridge se livrèrent à une lutte sans merci, mais il fut rejoint par Mr Hardy et Amandla au poteau des 150 mètres. On vit Crazy Charlie qui cherchait le passage entre River Thames et Stockbridge. African Rock manquait de finish. Mr Hardy prit un léger avantage dans les derniers 75 mètres sous la monte énergique de l’apprenti Batchameeah, mais Dinesh Sooful très déterminé monta à fond Amandla et ce dernier sortit un joli finish pour venir chiper la victoire au pensionnaire de l’écurie Raj Ramdin. Crazy Charlie conserve la troisième devant African Rock

 

8. Straight from pillar to post!

Gros outsider à 16/1, Straight qui n’avait rien démontré lors de sa course de rentrée, s’imposa cette fois ‘from pillar to post’ dans ‘The Chickadee Plate’, un coursier entraîné par Serge Henry Sr et grand père de l’entraîneur, Jean Michel Henry. De sa 5e ligne, Straight se montra le plus véloce pour s’installer et commande et contrôler la course à sa guise. En deuxième on retrouva Brabanzio à l’extérieur du favori, Duke Of York. Puis suivirent dans l’ordre Hardfallingrain, Al Jazeeera, Sentido, Seoul et Big Smoke. Straight ne fut nullement mis sous pression et Dinesh Sooful eut tout le loisir de ralentir l’allure au bas de la descente. En fait il réduisit la course à un sprint de 500 mètres. Et quand il passa à la vitesse supérieure au poteau des 600 mètres, il augmenta son avance de quatre longueurs. Au sein, pas de réaction car Duke Of York et Brabanzio restaient ‘one pace’.

Straight entra avec une belle avance dans la dernière ligne droite. Il fila vers une facile victoire et au sein du peloton, on se bat pour les accessits. Et c’est la doublure de l’écurie Jean Michel henry, Seoul qui termina le plus fort pour prendre la deuxième place devant un autre outsider, Big Smoke. Al Jazeera est quatrième.

LIVE STREAMS
LIVE STREAMS





MAGAZINE