PRODUCT

Actualites

«Back

22e journée : Doublés des écuries Simon Jones et Patrick Merven


2021-09-18 20:10:17 - Actualités Locales


22e journée : Doublés des écuries Simon Jones et Patrick Merven

 

Cette 22e journée s’est déroulée sur une piste normale, mais sous une pluie intermittente. Après trois courses disputées, il aura fallu de peu que la journée soit annulée car, la visibilité devenait difficile et certains jockeys se plaignaient de ‘kick back’. Cependant après des longues minutes de concertation entre les commissaires de courses, les entraîneurs et les jockeys, la décision a été prise de maintenir la journée. Une décision qualifiée de bonne. Haylor a agréablement surpris dans l’épreuve phare après avoir été décevant sur 2200 mètres lors de sa précédente sortie. Il s’imposa grâce à la force du poignet de Rye Joorawon. Auparavant, l’écurie Simon Jones accueillait la victoire de l’outsider, Hubble dans la 5e course. L’établissement Patrick Merven s’est lui aussi distingué avec un joli doublé avec Giggin et Stockbridge. Les écuries d’Amar Sewdyal, Praveen Nagadoo, Gilbert Rousset et Gujadhur.  Par ailleurs, les nouvelles de l’apprenti Abhishek Soonaram qui avait chuté lourdement dans la 2e course sont rassurantes. L’apprenti n’a subit aucune fractures, mais demeura en observation à la City clinique. Dinesh Sooful augmente son avance au classement des jockeys et il compte déjà quatre victoires d’avance sur Ivaldo Santana.

 

Haylor à l’issue d’un ‘ding dong’ finish avec Wall Tag!

On attendait Black Cat Back, mais il était desservi par les circonstances d’autant qu’il portrait un lourd handicap. C’est Haylor qui s’alignait cette fois sur une distance raccourcie qui s’imposait ? l’issue d’un ‘ding dong’ finish avec le régulier, Wall Tag tout le long de la dernière ligne droite. Il faut faire ressortir que la tâche d’Haylor a été rendu facile avec la présence de son compagnon d’écurie Red Mars. Ce dernier a mis sous pression Wall Tag sur la majeure partie du parcours.

Black Cat Back ne se montra pas véloce au départ et c’est Wall Tag qui conserva la position tête et corde forçant la monture de Yassine Emamdee à l’extérieur. Puis on retrouva Red Mars en épaisseur. Puis suivirent dans l’ordre, Haylor bien calé à la corde, Arizona Kid, Count Jack et Stopalltheclocks queue de peloton. Wall Tag imprima un train soutenu et au bas de la descente, il est quelque rejoint par Red Mars qui insistait pour passer devant, mais fut forcé à l’extérieur. Black Cat Back suivait tout juste derrière, mais à l’extérieur de Haylor qui gardait la corde. Wall Tag lançait une première offensive au passage de la rue du gouvernement, mais Red Mars restait dans son sillage alors que Black Cat Back était sous pression. Haylor, bien en mais, attendait visiblement l’ouverture. Les autres paraissaient battus à ce stade de la course.

Wall Tag entra dans la dernière ligne droite avec une longueur d’avance. Red Mars fit illusion dans un premier temps, mais plafonnait. C’est Haylor qui s’infiltra à la corde et vint lutter avec Wall Tag. Tantôt c’est le pensionnaire de l’écurie Sinon Jones qui prit une tête d’avance et tantôt, Wall Tag sous la monte énergique de Dinesh Sooful qui prit l’avantage. Cers deux chevaux se livrèrent à une lutte sans merci et l’issue fut indécise jusqu’au poteau. La photo finish fit voir que Haylor s’est imposé d’un naseau. Count Jack termina fort pour chiper la troisième à Red Mars. Black Cat Back termina bon dernier !

« C’est une belle victoire de Haylor. Il s’alignait sur une distance raccourcie cette fois et il démontre qu’il est un cheval costaud. Les circonstances de la course lui favorisaient et Rye Joorawon a réalisé un bon jockeyship en lançant son finish au bon moment. Auparavant, Hubble s’est distingué dans la 5e course et cela fait toujours chaud au cœur de réaliser le doublé par le temps qui court » a déclaré l’entraîneur Sinon Jones.

 

1e. Midnight Messenger résiste à Newsman

Grand favori de l’épreuve d’ouverture et bien placé dans les stalles du départ, Midnight Messenger s’est montré le meilleur au finish tout en résistant à Newsman pour s’imposer. On dot faire ressortir que l’apprenti Mervin Teetan s’est montré peu inspiré avec Newsman.

A l’ouverture des stalles au départ, Midnight Messenger et Jet Path se montrèrent les plus rapides, mais très sollicité à l’extérieur, Seven Carat parvint à se rabattre à la corde au poteau des 1100 mètres. Midnight Messenger est retenu en deuxième position forçant Jet Path à l’extérieur. Puis, suivirent dans l’ordre, Newsman, Big Smoke, Epic Sword, Minaloushe Venture, Nightingale Lane, Hit The Green et Valerin en queue de peloton.  Au bas de la descente, Seven Carat ne parvint pas à réduire l’allure car, Jet Path lui mettait sous pression alors qu’on remarqua que contrairement à son habitude, Newsman lançait une première offensive suivi d’Epic Sword en épaisseur.

Au dernier tournant, Seven Carat était toujours devant, mais il était évident qu’il n’allait pas tenir jusqu’au bout car étant déjà sous pression. Newsman fit illusion en épaisseur se rapprochant des meneurs alors que Midnight Messenger attendait l’ouverture. Seven Carat baissa pied une fois dans la dernière ligne droite. Midnight Messenger mit vite le nez devant. Jet Path fut quelque peu gêné par Newsman qui versait vers l’intérieur alors que Big Smoke manquait de finish. A mi-ligne droite, Midnight Messenger avait déjà course gagnée et les autres se battaient pour les accessits. Newsman s’accrocha à la deuxième place devant Big Smoke. Valerin sortit des derniers rangs pour compléter le quarté.

 

2e. Cloud Seeder stop Mauritius !

Grandissime favori de la 2e course, Mauritius a vu sa série victorieuse stoppé par Cloud Seeder. Le jockey Ivaldo Santana irréprochable jusqu’ici, ‘s’est montré peu inspiré sur le pensionnaire de l’écurie Shyam Hurchund. On ne comprend pas le fait pourquoi il laissa partir Cloud Seeder au bas de la descente ! Les chutes de l’apprenti Sonaram et Roby Beekhary a gâché cette course car seulement trois chevaux passèrent la ligne.

Mauritius se montra le plus véloce comme à son habitude pour prendre la position tête et corde. Il mena devant Cloud Seeder alors qu’Intothemystic se plaçait en troisième position forçant Sauna’s Cessna à l’extérieur. Puis suivirent dans l’ordre, Ticket To Cairo en épaisseur, Global Glory et Duke Of York en dernière position. Ivaldo Santana tenta de réduire quelque peu l’allure et ce faisant, Swapneel Rama lança une offensive avec Cloud Seeder qui passa devant au poteau des 800 mètres. Une fois devant, Swapneel Rama prit le soin de laisser sa monture souffler quelque peu. Au passage de la rue du gouvernement, on vit Sauna’s Cessna qui se désunit et chuta lourdement entraînant avec lui, Intothemystic alors que ses deux autres poursuivants fut sévèrement gênés, leurs jockeys se permirent même de les arrêter.

A l’avant, Cloud Seeder maintenait son effort. Il entra dans la dernière ligne droite avec une longueur d’avance. Dans un premier temps, Mauritius donna l’impression de pouvoir le dominer, mais il dut se contenter de la 2e place à une demi-longueur du vainqueur. Ticket To Cairo est troisième sans plus !

 

3e. Giggin from ‘pillar to post’

La pluie s’étant de la partie, la visibilité devenait de plus en plus difficile. Giggin qui avait des nombreux partisans en profita pour ouvrir son compteur chez nous. Il ne portait que 56 kg avec la décharge de l’apprenti Batchameeah. Il s’imposa ‘from pillar to post’ reléguant le deuxième à plus de cinq longueurs.

Profitant de son premier couloir, Nabeel Batchameeah ne se fait pas prier pour lancer Giggin aux commandes. Il mena devant Lasair à l’extérieur de Six, Degrees Bonnie Prince, Black Indy, Bellagio King, Anderson, Overdose et Grand Vision qui a été lent au départ. A l’avant, Giggin ne fut nullement inquiété et son apprenti eut le loisir de laisser son cheval souffler. Au sein du peloton, Six Degrees tenta de se rapprocher alors que Bellagio King semblait pris dans un tiroir. Au dernier tournant, Giggin passa à la vitesse supérieure et une fois qu’il entama la dernière ligne droite il accéléra une deuxième fois pour laisser sur place ses adversaires. Six Degrees manquait de finish alors que Grand Vision qui avait suivi en dernière position depuis le départ, termina bien pour venir prendre la troisième place devant Bellagio King.

 

4e. Troisième victoire consécutive pour Ron’s Joy

La visibilité devenant difficile, les jockeys ainsi que les entraîneurs dans l’ensemble eurent une rencontre avec les commissaires de course et après des longues minutes de concertation, la 4e course a été décalée de 35 minutes. Ron’s Joy, grand favori de la course a justifié la confiance de ses nombreux partisans pour s’imposer facilement devant Bless My Path.

Ron’s Joy se montra le plus rapide à l’ouverture des stalles du départ pour prendre la position tête et corde. Il força Bold Phoenix à l’extérieur alors qu’Alaskan Night se trouvait en épaisseur. Derrière ce peloton de tête, on retrouva Blessed My Path bien calé à la corde puis suivirent Choir Of Angels, Toothless en épaisseur, Tripod, Freedom Of Speech, Times New Roman et Double Blue en dernière position. Au passage du Tombeau Malartic, Bold Phoenix sous l’impulsion de Benedict Woodworth passa devant et il est suivi d’Alaskan Night qui se retrouvait en épaisseur tout comme Toothless. Roy’s Joy s’étendait bien derrière les deux chevaux de tête alors que Blessed My Path nous paraissait à l’aise aussi.

Au passage de la rue du gouvernement, Dinesh Sooful prit la décision de se décaler de la corde pour passer à l’offensive. On remarqua aussi que Blessed My Path perdit du terrain et se retrouva parmi les derniers. Bold Phoenix entra avec un léger avantage dans la dernière ligne droite, mais il fut vite rejoint par Ron’s Joy. Blessed My Path une fois rééquilibré par Rye Joorawon arrivait fort lui aussi. Ron’s Joy a déjà dominé Bold Phoenix à mi-ligne qui baissait pied alors que Time New Roman termina en bolide. Le but arriva à temps pour Ron’s Joy qui remporte une troisième victoire consécutive cette saison. Blessed My Path qui avait semble t-il lâché le mors à 400 mètres du but peit la deuxième place devant Times New Roman et Choir Of Angels.

 

5e. Hubble surprend les favoris !

Décevant dans ses deux dernières sorties, Hubble délaissé au niveau des cotes est venu s’imposer de bout en bout de deux longueurs devant Cyber Special et Royal Italian. Absolutist, cheval très joué manqua de finish.

Comme on s’y attendait un peu, Hubble se montra le plus rapide pour prendre la direction des opérations devant Royal Italian, ce dernier avec Captain Flynt à son extérieur. Puis suivirent dans l’ordre Arlingtons Revenge, Absolutist Puis suivirent dans l’ordre Arlingtons Revenge, Absolutist à l’extérieur, Cyber Special, Tiger’s Rock, John Hancock et Kazaar. Hubble imprima un train plutôt modéré à l’avant et le peloton resta groupé. Au bas de la descente, on Captain Flynt qui tentait d’améliorer sa position, mais il est forcé à l’extérieur alors qu’Absolutist paraissait déjà sous pression. Au passage de la rue du gouvernement, Jameel Allyhossain sollicita Hubble qui prit vite deux longueurs d’avance. Royal Italian tenta de le suivre, mais il n’accélérait pas comme prévu. En revanche, Cyber Special s’est bien rapproché, Captain Flynt baissa pied. Hubble entra dans la dernière ligne droite en vainqueur. Il augmenta même son avance car, ni Royal Italian et ni Cyber Special accéléraient pas comme prévu. Absolutist plafonnait et se contentait d’une modeste quatrième place. Hubble passa la ligne avec deux bonnes longueurs d’avance pour renouer avec le succès devant Cyber Special et Royal Italian. Absolutist est quatrième.

 

7e course: L’outsider, Stockbridge au finish!

On disait Desert Boy comme une certitude de cette 22e journée, mais le pensionnaire de l’écurie Perdrau est passé complètement à côté de la plaque. Il termina dans les derniers rangs ! C’est l’outsider, Stockbridge qui se montra le meilleur pour s’imposer au finish devant le régulier Jals Tiger. 

A l’ouverture des stalles du départ, Desert Boy sollicité par Jameel Allyhossain s’installa vite aux commandes poursuivi par Rock Manor alors que Stockbridge surmontait sa ligne extérieure pour se placer à l’extérieur en troisième position. Au passage du Tombeau Malartic, sous l’impulsion de Diego De Gouveia, Rock Manor passa devant pour prendre au moins trois longueurs d’avance. Au bas de la descente, le sprinter de l’écurie Raj Ramdin creusa même son avance à quelques quatre longueurs d’avance. Desert Boy restait dans son sillage tout comme Stockbridge et Jals Tiger sur les barres. Au passage de la rue du gouvernement, l’avance de Rock Manor fondit comme neige au soleil et Desert Boy fit illusion. On remarqua aussi Stockbridge et Jals Tiger qui étaient déjà en embuscade.

Une fois la dernière ligne droite entamée, Rock Manor baissait pied et Jals Tiger qui trouva l’ouverture à l’intérieur accélérait bien pour prendre un léger avantage. A mi-ligne droite, il est rejoint par Stockbridge qui se montra combatif. Ces deux chevaux se livrèrent alors à une lutte sans merci. Dans un premier temps, Jals Tiger donna l’impression de se détacher, mais sous la force du poignet de Pravesh Horil, Stockbridge trouva les ressources nécessaires pour venir chiper la victoire à Jals Tiger sur la ligne. Rock Manor s’accrocha à la troisième place devant Yankeedoodledandy.

 

8e. Opague sauve la journée de l’écurie Gujadhur

La plus vieille écurie du turf local, Gujadhur avait quelques bonnes chances lors de cette 22e journée, mais elle a dû attendre la 8e et dernière course au programme pour savourer la victoire avec Opague. Une précieuse victoire qui sauva sa  journée et aussi celle de Yassine Emamdee. Il est venu de la dernière position pour s’imposer au finish devant Oxford Blue.

Arnica Montana se montra le plus rapide au départ pour s’installer aux commandes, mais c’est son compagnon d’écurie, Potawatoni qui passa devant après le passage du but pour la première. Il est rejoint par Italian Way, mais il est forcé de suivre à l’extérieur alors qu’Arnica Montana est retenu en troisième position sur les barres. Il avait Beni Des Dieux à son extérieur. Puis suivirent dans l’ordre, Bethathantherest, Casanova King, Fairbanks, Oxford Blue, Opague et Gontravelin en dernière position. Le train imposé par Potawatomi fut régulier, mais le peloton resta groupé. Au poteau des 900 mètres, Italian Way tenta une première offensive sous l’impulsion de Bernard Faydherbe, mais il n’arriva pas à dominer le meneur. On vit aussi Beni Des Dieux en épaisseur alors que Gontravelin et Oxford Blue ont commencé à se rapprocher du peloton de tête.

Au passage de la rue du gouvernement, Potawatoni maintenait son effort, mais il était déjà sous pression. Arnica Montana attendait l’ouverture. Opague s’est bien rapproché et cherchait le passage. Une fois la dernière ligne droite entamée, Potawatomi naissait pied et Arnica Montana qi mit vite le nez à la fenêtre. A mi-ligne droite, il donnait l’impression de se détacher d’autant qu’Oxford Blue et Opague tardaient à arriver. Cependant, il devait baissait pied en montée et Opague sortit un joli coup de rein pour s’imposer d’une demi-longueur. Oxford Blue termina fort pour chiper la deuxième place à Arnica Montana. Gontravelin prit une décevante quatrième place.

LIVE STREAMS
LIVE STREAMS



MAGAZINE