PRODUCT

Actualites

«Back

23e journée : Walls Of Dubrovnik un sprinter d’exception!


2021-09-25 19:39:14 - Actualités Locales


Les regards étaient braqués sur l’épreuve phare de cette 23e journée car ils étaient nombreux à vouloir la confirmation si Walls Of Dubrovnik qui montait de trois classes avait des qualités intrinsèques pour bien faire à ce niveau. Eh bien, le petit champion de l’écurie Shyam Hurchund n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires malgré le fait qu’il n’eut pas une course de tout repos. Il s’imposa comme à l’entraînement sans que son jockey ait à le forcer ou utiliser la cravache dans la dernière ligne droite. Après la démonstration de ce magnifique coursier, on se demande maintenant jusqu’où ira-t-il ? L’écurie Shyam Hurchund qui visait un triplé dut se contenter du doublé et il l’eut avec Gunston très joué depuis l’ouverture des paris. L’établissement Shirish Narang a connu un samedi faste avec un triplé. Ses couleurs ont brillé avec Gordonstoun, High Key et El Patron. L’écurie Ricky Maingard a lui aussi réalisé un joli doublé avec Silver Heritage et Skip The Red. Ivaldo Santana n’est qu’à deux longueurs de Dinesh Sooful au classement. Avec son doublé, il compte 19 victoires contre 21 à Dinesh Sooful qui est rentré les mains vides au paddock. La plus vielle écurie du turf local, Gujadhur sauva sa journée avec une tonitruante victoire de Chosen Way.

 

Walls Of Dubrovnik sans vraiment forcer…

Pour ceux qui se doutaient des qualités de Walls Of Dubrovnik ont eu la preuve que c’est un sprinter d’exception. Le crack de l’écurie Shyam Hurchund a donné une confirmation de plus convaincante qu’il est un cran au dessus. Walls Of Dubrovnik qui était pourtant en mauvaise posture à l’entrée de la dernière ligne droite n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires une fois qu’il eut trouvé l’ouverture à mi-ligne droite.

On s’attendait à un départ de plus animée sur les premiers 200 mètres avec la présence de plusieurs coursiers véloces. Cependant, à l’ouverture des stalles, ce fut Colour My Fate très sollicité par Swapneel Rama qui se montra le plus rapides pour s’élancer aux avant poste. Il est suivi par Var’s Elusion avec Walls Of Drubrovnik en troisième position bien calé à la corde. Suivaient dans l’ordre King Of Tara avec à son extérieur, Footy Goal, We Light The Fire, Creation en épaisseur, Ottoman Empire, Prince Of Persia et Huyssteen en dernière position. Le train imposé par Colour My Fate était soutenu, mais il n’arrivait pas à prendre ses distances. Au passage du poteau des 800 mètres, on remarqua Var’s Elusion et Footy Gold qui tentaient des e rapprocher su meneur, mais Colour Of Fate se montrait facile à l’avant alors que Walls Of Dubronik est retenu bien en main derrière les meneurs.

Au passage de la rue du gouvernement, Colour My Fate augmenta son avance et il entra dans la dernière ligne droite avec une bonne marge de manœuvre. Dans un premier, temps, le pensionnaire de l’écurie d’Amar Sewdyal donna l’impression de filer vers une facile victoire car Var’s Elusion baissa pied. On remarqua vite qu’Ivaldo Santana qui lança Walls Of Dubronik à l’intérieur et à l’issue d’un slalom, il arriva vite  à la hauteur de Colour My Fate. En un clin d’œil il le domina facilement pour passer la ligne sans que le jockey n’utilise sa cravache. Colour My Fate s’accrocha à la deuxième place devant King Of Tara. Prince Of Persia termine quatrième.

« Walls Of Dubrovnik est un coursier avec de la classe. Il nous a donné raison de l’aligner dans l’épreuve phare soit montant de trois classes ! Nous attendions à une course plus facile à l’avant, mais Colour My Fate a rendu sa tâche un peu compliquée. Le jockey Ivaldo Santana s’est montré très inspiré pour opter de suivre tranquillement en attentiste. Je dédie cette victoire au jockey Brésilien qui a montré beaucoup de sang froid sans se paniquer quand il se trouvait en difficulté à 400 mètres du but. Dans la dernière ligne droite, Walls Of Dubrovnik a sorti un joli coup de rein pour venir s’imposer facilement. Bravo donc à tous les propriétaires » a déclaré l’entraîneur Shyam Hurchund.

 

1e. Gordonstoun le plus résistant !

Comme c’est toujours le cas depuis le début de la saison, il se passe toujours quelque chose dans une épreuve réservée aux chevaux d’un MR (0-15). On attendait Siberian Husky, Captain Falcon voir même Grey Again, mais ce fut  Gordonstoun qui avait lui aussi des nombreux partisans qui s’imposant au finish. D’ailleurs, il se montra le plus résistant pour s’imposer d’une courte tête devant Siberian Husky.

Gordonstoun profitant de sa bonne ligne dans els stalles prit vite la position tête et corde, mais sollicité par Yashin Emamdee, Captain Falcon passa devant au passage du Tombeau Malartic. On remarqua Roby Beekhary qui retenait sa monture laissant partir. Puis derrière ces deux chevaux suivaient, Celestial Magma avec à son extérieur, Le Quartier, Siberian Husky, Northern Rebel, Grey Again et Double Winner. Le train imprimé par Captain Falcon fut soutenu et Yashin Emamdee n’eut pas le loisir de laisser souffler sa monture. Gordonstoun suivait lui tranquillement en deuxième position attendant sans doute le moment propice pour passer à la vitesse supérieure. Au passage de la rue du gouvernement, seul Siberian Husky se rapprochait des meneurs.

Captain Falcon entra dans la dernière ligne droite avec une longueur d’avance. Sous pression, il versa quelque peu vers l’intérieur. Roby Beekhary qui lançait Gordonstoun de l’intérieur se ravisa pour passer à l’extérieur. Entretemps, Siberian Husky arrivait fort en pleine piste. Captain Falcon baissa pied au début de la monté et Gordonstoun mit vite le nez devant. Siberian Husky termina en trombe, mais le but arriva à temps pour Gordonstoun qui renoua avec le succès après un an. Captain Falcon conserva la 3e place devant Celestial Magma.

 

2e. High Key ouvre son compteur enfin !

Après la victoire de Gordonstoun, l’entraîneur Shirish Narang avait déclaré au micro de Jean Philippe Laganne que son protégé demeure selon lui le cheval à battre dans la 2e course. Et il a eu raison car le grandissime favori s’imposa à l’issue d’une sage course d’attente. A noter que les commissaires de courses ont revu la ligne droite et aussi que Yashin Emamdee a avait entretemps logé une objection contre le vainqueur.  Après longues minutes des délibérations, l’ordre d’arrivée a été maintenu.

Eagles Vision malgré sa ligne extérieure se montra le plus véloce pour s’emparer de la direction des opérations. Il mena devant Potawatomi alors que Citadel suivait tranquillement sur les barres en troisième position. Captain Scabosia suivait à l’extérieur de Citadel, puis suivaient dans l’ordre, High Key, Dreamforest et The Time Is Now fermait le cortège. Potawatomi tenta de mettre de la pression sur le meneur au passage du but pour la première fois, mais il dut suivre en deuxième position car Eagles Vision maintenait l’allure. Au bas de la descente, il augmenta même son avance à deux longueurs alors que Citadel et High Key furent quelque décrochés. Au passage de la rue du gouvernement, Eagles Vision sous l’impulsion de l’apprenti Batchameeah donna l’impression de repartir pour entrer dans la dernière ligne droite avec deux bonnes longueurs d’avance.

 

High Key trouva l’ouverture à l’intérieur alors que Citadel tentait d’accélérer entre la monture de Roby Beekhary et Eagles Vision. Eagles Vision tint bon jusqu’à la mi-ligne avant qu’il ne fût dominé par High Key. Au même moment Citadel passa à la vitesse supérieure, mais le passage se referma coupant net son action. High Key en profita pour prendre une bonne longueur et passa la ligne en vainqueur. Eagles Vision conserva la deuxième place devant Citadel. Dreamforest est quatrième.

 

3e. Promenade de santé pour Gunston !

Très joué avec confiance d’ailleurs, Gunston qui a été plutôt médiocre dans ses 11 dernières sorties après sa victoire de novembre 2019 a renoué le succès comme à la parade. Il déposa ses adversaires à 150 mètres du but pour passer la ligne d’arrivée avec plus de deux longueurs d’avec. Memphis Mafia termina fort, mais pour la deuxième devant Nao Faz Mal.

Comme on s’y attendait un peu, tel un boulet de canon, Gunston bondit de sa 6e ligne pour prendre la direction des opérations facilement. Il mena devant Nao Faz Mal, Candle Cove. Puis suivirent dans l’ordre Captains Fort avec à son extérieur Promissory et en épaisseur, Senor Don. Puis on retrouva Memphis Mafia, Copenhagen, Lighthearted et Drageda. Le train imposé par Gunston fut soutenu, mais au bas de la descente, Ivaldo Santana eut le loisir de donner un ‘breather’ à Gunston. Au sein du peloton, on remarqua que Corne Orffer se trouvait à plus de six longueurs et que devant lui, il y a un rideau de trois chevaux. Gunston était toujours bien en main au passage de la rue du gouvernement. Il augmenta même son avance en entama la dernière ligne droite car, les autres ne refaisaient pas du terrain, sauf Memphis Mafia. Ce dernier dut tourner en épaisseur et termina en bolide. Il avait trop de terrain à faire et dut se contenter de la deuxième. Nao Faz Mal est troisième devant Candle Cove.

 

4e. Silver Heritage sans problème !

Un modèle de régularité depuis qu’il est chez nous, Silver Heritage qui eut une course de rêve sur la majeure partie du parcours, se montra le meilleur au finish pour s’imposer facilement devant Bestday Of Mylife. Syds Liason est troisième devant le décevant Camp David.

Silver Heritage se montra le plus rapide au départ, mais placé à l’intérieur, Camp David sous l’impulsion de Dinesh Sooful conserva la corde pour imposer son train. Corne Orffer retint sa monture et plaça Silver Heritage en deuxième position avec Lickerio à son extérieur. Puis suivirent dans l’ordre, Numbernightynine, Bestday Of  Mylife, Cash Call en épaisseur, Jet Stream et Syds Liason en dernière position. Dinesh Sooful tenta de laisser souffler sa monture au bas de la descente, mais il est rejoint par Lickerio qui lui mit la pression. Silver Heritage suivait bien en main sur les barres derrière les meneurs. Au poteau des 400 mètres, Camp David était toujours devant, mais il était déjà sous pression alors que Lickerio baissait pied et que Silver Heritage attendait visiblement l’entrée de la dernière ligne droite pour passer à la vitesse supérieure.

Camp David entra avec un léger avantage dans la dernière ligne droite. Il est rejoint par Silver Heritage au poteau des 150 mètres. En quelques foulées, la monture de Corne Orffer domina vite Camp David. A mi-ligne droite il déposa ses adversaires. Bestday Of Mylife arrivait fort, mais pour que se contenter de la deuxième place à deux longueurs du vainqueur. Syds Liason sortit des derniers rangs pour chiper la troisième place à Camp David.

 

5e. El Patron surprend le favori, Mac ‘N Scar

Grandissime favori, Mac ‘N Scar était considérait comme une des certitudes de la 23e journée, mais il dut se contenter d’une modeste deuxième place derrière El Patron qui ne fut jamais rejoint une fois qu’il avait pris la direction des opérations. Sockeroo s’accroche à une troisième place.

Mac ‘N Scar se montre le plus véloce à l’ouverture des stalles du départ pour prendre la position tête et corde. Au passage du but pour la première fois, il est rejoint par El Patron. Ce dernier sollicité par Swapneel Rama parvint à prendre la direction des opérations tout juste après passage du Tombeau Malartic. On remarqua qu’Ivaldo Santana retenait Mac ‘N Scar pour suivre en attentiste. En troisième position suivait Sockeroo qui se montrait ardent et son jockey prit la décision de le décaler de la corde. Derrière, on retrouvait, Waimea, Secret Of Maya, Soul Connection à l’extérieur de Nevil MU et Swagger Jagger.  A l’avant, El Patron ne fut nullement inquiété alors que Mac ‘N Scar était déjà sous pression. El Patron entra dans la dernière ligne droite avec une bonne marge de manœuvre. Dans un premier temps, Mac ‘N Scar fit illusion de pouvoir refaire son retard, mais il devait plafonner pour se contenter de la 2e place devant Sockeroo et Nevil MU.

 

7e course: Chosen Way, tel un boulet de canon !

Coursier très estimé par Stephen Donohoe qui est reparti pour l’Irlande, mine de rien Chosen a remporté sa troisième victoire consécutive. Plus ou moins critiqué ces derniers temps, Yashin Emamdee s’est montré exacte au rendez-vous en réalisant une course parfaite. Star Of Zeus conserva la deuxième place devant Crazy Charlie.

Eight Cities n’eut pas de problème pour s’emparer de la direction des opérations alors que Crazy Charlie qui a pris un bon départ suivait en deuxième position avec à son extérieur Star Of Zeus, Imperial Rage, Power Tower, Tyrandeus, Chosen Way et Ruby Spirit. Le train imposé était plutôt sélectif et au passage du Tombeau Malartic, Star Of Zeus sous l’impulsion de Dinesh Sooful passa devant pour mener devant Eight Cities. Au sein du peloton Ruby Spirit tenta d’améliorer sa position alors que Yashin Emamdee a décalé Chosen Way de la corde. Au passage de la rue du gouvernement, Star Of Zeus maintenait son effort et il comptait une longueur d’avance sur Eight Cities qui n’arrivait pas à accélérer alors que Crazy Charlie attendait l’ouverture. On remarqua aussi Chosen Way, Imperial Rage et Power Tower qui se sont bien rapprochés en épaisseur.

Star Of Zeus entra avec une petite avance dans la dernière ligne droite. Crazy Charly trouva l’ouverture à l’intérieur pour faire illusion.  A l’extérieur, on remarqua que Yashin avait lancé à fond Chosen Way qui arrivait tel un boulet de canon. Crazy Charlie prit une légère avance à 75 mètres du but, mais Star Of Zeus se montra combatif pour reprendre l’avantage avant de se faire battu par Chosen Way qui arrivait temps sur la ligne. Imperial Rage est quatrième.

 

8e. Skip The Red comme à l’entraînement…

Placé grandissime favori depuis l’ouverture des paris, Skip The Red s’est imposé sans forcer dans l’épreuve de clôture. Il relégua Pin Drop à deux longueurs alors que Smuts termine bien pour prendre la troisième place.

 

Volatile Energy comme attendu se montra le plus véloce à l’ouverture des stalles du départ pour s’installer aux commandes, mais sollicité par l’apprenti Batchameeah, Pin Drop devait passer devant au poteau des 1100 mètres. Derrière ces deux chevaux suivirent Lite Of My Life à l’extérieur, Digital Fortress, Skip The Red, Master Of Disguise en épaisseur, Smuts et Street Byte en queue de peloton. Pin Drop imprima un train plutôt modéré, mais le peloton resta groupé. Au bas de la descente, Lite Of My Life fut le premier à lancer une offensive, mais il fut forcé de suivre à l’extérieur du meneur. Au sein du peloton on remarqua l’aisance avec laquelle Skip The Red s’étendait alors que Master Of Disguise était déjà sous pression. Au dernier tournant, Pin Drop était toujours devant  et il donne l’impression d’augmenter son avance.

Pin Drop entra dans la dernière ligne droite avec deux bonnes longueurs d’avance alors que Lite Of My Life baissa complètement pied. Skip The Red sous l’impulsion s’infiltra à la corde et au poteau des 150 mètres il avait déjà rejoint Pin Drop qui dérivait vers l’extérieur sous pression. Pilotant ‘hands and heels’ Corne Orffer mena sa monture à bon port. Pin Drop est deuxième devant Smuts et Volatile Energy.

LIVE STREAMS
LIVE STREAMS



MAGAZINE