PRODUCT
LATEST NEWS

32e journée : Nourbese comme à la parade !

2021-11-13 20:12 - Actualités Locales

31e journée : Twist Of Fate sans vraiment forcer ses talents

2021-11-07 16:35 - Actualités Locales

Actualites

«Back

29e journée : Nourbese made of another metal!


2021-10-30 17:14:49 - Actualités Locales


On s’attendait à une journée faste pour l’écurie Ricky Maingard et il aura fallu de peu qu’elle ne remporte cinq victoires. En effet, Kaydens Pride, Travelin Man et Jack Tarr n’ont pas terminé loin du vainqueur. Corne Orffer s’offre ainsi un joli ‘hart trick’ pour conserver ses chances de remporter le titre de jockey champion. Ivaldo Santana a réalisé un joli doublé avec Mauritius et Gunston pour se positionner à une longueur seulement de Dinesh Sooful au classement. Le jockey mauricien est rentré bredouille au paddock. Avec ses trois victoires et ses trois placés, l’établissement Ricky Maingard caracole en tête au classement des écuries et à ce stade de la compétition, on peut dire seul un incident peut l’empêcher d’être sacré. Les autres écuries qui ont pu tirer leur épingle du jeu sont Gujadhur avec l’outsider, Yankeedoodledandy, Praveen Nagadoo avec Midnight Messenger et Simon Jones avec Bold Phoenix. Le jockey Mervin Teetan a écopé d’une suspension de trois journées pour sa monte catastrophique sur What A Kid. Il ne fait pas de doute qu’il avait pour mission de ‘gun down’ un de  ses adversaires du jour que de gagner !

 

Deux sur deux pour l’irrésistible Nourbese

De course, il n’y a point dans l’épreuve principale de la 29e journée. En effet, le grandissime favori, Nourbese n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires. Ce magnifique hongre bai de l’écurie Ricky Maingard est fait d’un autre métal et il ne fait pas de doute qu’il continuera à gravir les échelons pour se mesurer avec les meilleurs de l’élite. Nourbese est invaincu dans ses deux sorties chez nous. Backpacker est deuxième devant Royal Italian et Hellofaride.

Tout juste avant l’épreuve, Battle Of Alesia fut retiré pour cause d’incapacité physique. Backpacker profitant de sa bonne ligne pour prendre la position tête et corde, mais après 100 mètres de course, Brilliant Disguise sollicité par Pravesh Horil prit les devants.  Derrière ces deux chevaux, on remarqua la facilité avec laquelle Nourbese se place en troisième position malgré le fait qu’il fut quelque peu bousculé par Hellofaride. Derrière on retrouvait Consul Of War, Royal Italian, Hellofaride, Blackburn Roc et Red Mars en dernière position. Le train imposé par Brilliant Disguise était plutôt sélectif, mais il ne parvint pas à prendre ses distances du peloton. Au bas de la descente, Backpacker tenta de revenir sur le meneur, mais dut rester en embuscade alors que Nourbese s’étendait à merveille derrière ces deux chevaux.

Hellofaride améliorait sa position alors que Red Mars accéléré pour la première fois en épaisseur. A l’avant, Brilliant Disguise maintenait son effort. Il entra dans la dernière ligne droite avec une petite avance. Backpacker le domina vite pour figure de vainqueur, mais une fois que Nourbese trouva l’ouverture au poteau des 150 mètres, il sortit un joli coup de rein. En quelques foulées, il ne fit qu’une bouchée des adversaires qu’il laissa sur place. Backpacker s’accrocha à la deuxième place devant Royal Italian qui vint chiper la troisième place à Hellofaride.

« Ce fut une victoire attendue car Nourbese a encore progressé par rapport à ses débuts. Il revenait après plus d’un mois car à l’écurie, on ne veut pas bousculer nos chevaux. C’est un cheval intelligent qui devrait encore progresser. Il a suivi très à l’aise malgré qu’il eut pris un coup peu après le départ par Hellofaride. Au passage de la route du gouvernement quand Backpacker a décalé, cela a facilité la tâche de Nourbese qui n’a fait qu’attendre l’ouverture avant de sortir un joli coup de rein dans les derniers 150 mètres. Auand on a des chevaux de valeur à l’écurie, c’est toujours un plaisir de se lever tôt chaque matin pour venir les entraîner »

 

1e. Midnight Messenger à l’issue d’une course en or !

Grand favori de l’épreuve d’ouverture, Midnight Messenger a confirmé la confiance des parieurs placé en lui. Le pensionnaire de l’écurie Praveen Nagadoo avec l’apprenti Batchameeah en selle après une course en or s’imposa d’une encolure devant Dunzie.

 Midnight Messenger se montra le plus rapide au départ, mais il fut vite dominé par Dunzie qui prit la position tête et corde après le passage du but pour la première fois. Il fut à son tour rejoint par What A Kid qui contrairement à ses habitudes lutta pour le commandement. Derrière ces deux chevaux, Midnight Messenger suivit détendu, puis on retrouva New Golden Age avec Special Force à son extérieur, Sarah’s Secret, Barak Lavan, Big Smoke et Northern Rebel en dernière position.  What A Kid continua de mettre la pression sur Dunzie qui ne se laissa pas faire au bas de la descente. On vit aussi Big Smoke qui tenta d’améliorer sa position alors que Northern Rebel, Sarah’s Secret et Barak Lavan sont déjà battus.

Au dernier tournant, What A kid donna déjà des signes de détresse et malgré cela son jockey utilisa sa cravache. En revanche Midnight Messenger était déjà en embuscade. New Golden Age était toujours derrière. Dunzie entra avec un léger avantage dans la dernière ligne droite et dans un premier temps, il donna l’impression de filer vers sa première victoire. Cependant, il fut rejoint par Midnight Messenger sur lequel l’apprenti Batchameeah se démenait comme un beau diable. La lutte fut brève entre ces deux chevaux car, Midnight Messenger prit une encolure d’avance su poteau devant Dunzie. Special Force vint chiper la troisième place à Big Smoke. Que dire de What A Kid si ce n’est un très mauvais jockeyship de Mervin Teetan. On a aussi appris que l’entraîneur, Pritam Daby n’était pas du tout content avec la pression constant de What A Kid sur Dunzie.

 

2e. Mauritius irrésistible à l’avant…

Battu dans les conditions que l’on sait, Mauritius le grandissime favori de la 2e course s’est montré irrésistible quand il arrive à imposer son pas. Il devança Jack Tarr d’un peu plus d’une longueur sur la ligne alors que Doublethink est troisième.

A l’ouverture des stalles du départ, Ivaldo Santana sortit la cravache pour lancer Mauritius pour prendre la tête de la course. Jack Tarr prit aussi un beau départ et il força Mezuzah en ‘one off’ alors que Pin Drop suivit tout juste derrière. Puis on retrouvait Doublethink en épaisseur, Carlo Calodi et Seventh Rule. Mauritius imposa un train soutenu à l’épreuve, mais le peloton resta groupé. Au dernier tournant, on remarqua Jack Tarr qui était en embuscade alors que Doublethink qui améliorait sa position en épaisseur. Mauritius entra dans la dernière ligne avec une longueur d’avance. Au poteau des 150 mètres, Jack Tarr donna l’impression de refaire son retard pour dominer Mauritius, mais ce dernier sous la monte énergique de son jockey, conserva son avantage pour renouer avec la victoire devant Jack Tarr et Doublethink. Mezuzah complète le quarté.

 

3e. Memphis Mafia facile au finish

Un modèle de régularité, Memphis Mafia qui est âgé de 9 ans se bonifie tel le vin avec le temps. Il a remporté sa 13e victoire de sa carrière dominant l’outsider, Lickerio facilement au finish. Ballantine Hall prit la troisième place.

Flowerscape comme attendu bondit de sa stalle pour prendre la position tête et corde au départ et il est suivit par Lickerio. Ce dernier dut suivre en ‘one off’ alors que Memphis Mafia se positionna tout juste derrière ses deux chevaux. Puis suivirent dans l’ordre Itdawnedonme, Amandla avec Ballantine Hall en ‘one off’, Dreamforest, Protea Paradise et Candle Cove fermant le cortège.  Flowerscape imposa un train régulier, mais il resta sous la pression de Lickerio qui le suivait de près alors que Memphis Mafia s’étendait à merveille sur les barres tout juste derrière le peloton de tête. Au bas de la descente, Ballantine Hall sous l’impulsion de Kersley Ramsamy tenta d’améliorer sa position alors qu’Amandla nous a paru déjà en difficulté tout comme Candle Cove. Au passage de la rue du gouvernement, Flowerscape était déjà sous pression et malgré les sollicitations de Dinesh Sooful, il n’arrivait pas à prendre ses distances sur le peloton. Au contraire, Lickerio parvint à le dominer pour entrer dans la dernière ligne droite en premier.

Lickerio donnait l’impression de filer vers la victoire dans un premier temps, mais une fois qu’il eut trouvé le passage, Corne Orffer lança Memphis Mafia sorti un joli coup de rein. A mi-ligne droite, il avait déjà rejoint Lickerio alors que Ballantine Hall arrivait fort nettement à l’extérieur. Memphis Mafia domina Lickerio à 75 mètres du but pour aller s’imposer d’une longueur. Ballantine Hall ne démérita pas termina troisième devant Itdawnedonme.

 

4e. Bold Phoenix from ‘pillar to post’

Décevant depuis le début de la saison, Bold Phoenix a renoué avec le succès à l’issue d’un ‘pillar to post’. Il relégua le cheval arrivé deuxième, Swagger Jagger à plus de quatre longueurs. Taking Silk est troisième devant Sockeroo. C’est la deuxième victoire du jockey Benedict Woodworth cette saison.

Bold Phoenix n’eut pas de problème pour prendre la direction des opérations. Il mena devant Senatla alors que Sockeroo qui a failli chuta suivait en troisième position à l’extérieur de Cash Call, puis on retrouva Swagger en épaisseur, Times New Roman, Taking Silk et Clouded Hill en dernière position. Bold Phoenix imposa un train sélectif  et au bas de la descente, il creusa son avance alors que Senatla força Sockeroo à l’extérieur et que Swagger Jagger fut condamné en épaisseur. Au sein du peloton, on remarqua Cash Call qui perdit du terrain qui se retrouva en avant dernière position. Au passage de la rue du gouvernement, sous l’impulsion de Benedict Woodworth, Bold Phoenix lança le sprint et il prit vite trois longueurs d’avance sur Senatla. Le sprinter de l’écurie Simon Jones entra dans la dernière ligne droite avec avance considérable.

Au poteau des 150 mètres Bold Phoenix augmenta son avance et il avait déjà course gagnée. Au sein du peloton, on se battait pour les accessits. Cash Call plafonnait alors que Swagger Jagger et Taking Silk terminèrent en trombe. Le premier nommé devança d’une courte tête Taking Silk pour la deuxième place. Sockeroo est quatrième.

 

5e. Gunston confirme ses belles dispositions du moment

L’écurie Shyam Hurchund connaît actuellement des moments fastes. C’est le cas de le dire après que Gunston ait doublé la mise dans la 5e course. On comprend ainsi pourquoi Ivaldo Santana a insisté pour être en action lors de sa 29e journée. Gunston devança Lemon Drop Shot et Kaydens Pride de plus de deux longueurs au poteau.        

Profitant de sa bonne ligne des stalles du départ, Gunston prit vite la direction des opérations pour mener devant Desert Illusion qui se positionna à l’extérieur de Lemon Drop Shop. Puis suivirent derrière ce peloton de tête, on retrouva Zo Lucky, York Town, Hakeem, Kaydens Pride, Charleston Hero, Liverpool Champ et John Hancock en dernière position. Ivaldo Santana prit le soin de bien doser le pas de sa monture alors que Desert Illusion est forcé de suivre en ‘one off’. En revanche, Lemon Drop Shop et Yorktown s’étendait très derrière le peloton de tête. Au sein du peloton,  Kaydens Pride a du terrain à combler alors que Zo Lucky, Hakeem et Liverpool paraissaient déjà battus.

Au passage de la rue du gouvernement, Gunston était toujours en main alors que Desert Illusion était déjà sous pression. Lemon Drop Shot et Yorktown attendaient visiblement l’ouverture alors que Kaydens Pride accélérait en épaisseur. Gunston entra avec deux bonnes longueurs dans la dernière ligne droite. Ivaldo Santana le monta à font et il maintenait son effort. Lemon Drop Shot et Kaydens Pride tentèrent de combler leur retard, mais à l’avant, Gunston sous une monte parfaite de son jockey conservait l’avantage pour s’imposer. Lemon Drop Shot est deuxième devant Kaydens Pride. Yorktown est quatrième.            

 

7e course: Yankeedoodledandy renoue avec la victoire

Souvent placé à l’arrivée depuis le début de la saison,  Yankeedoodledandy a attendu sa quatrième sortie pour renouer avec la victoire et cela dans un joli style. Il offrait aussi une première victoire 2021 à Sunil Bussunt qui sans doute ajoutera d’autres à son palmarès jusqu’à la fin de la saison. Yankeedoodledandy domina Jacalac d’une encolure au poteau alors que Travelin Man prit une décevante troisième place.

Au départ, Yankeedoodledandy profitant de sa première ligne s’élança aux avant postes. Il garda la corde jusqu’au passage du but pour la première fois forçant ses adversaires à l’extérieur. Derrière suivirent Promissory alors que Travelin Man se trouvait en épaisseur. Puis, il y a Al Jazeera, Jacalac, Jals Tiger, Sand Path et Anderson en queue de peloton. Travelin Man parvint à prendre la direction des opérations tout juste avant la descente. Alors que Corne Orffer laissait souffler sa monture, Al Jazeera sollicité par Pravesh Horil passa devant. Du coup le rythme de la course augmenta d’un cran. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au dernier tournant où Al Jazeera commençait à faiblir laissant Travelin Man et Promissory entamèrent la dernière ligne droite ensemble. On remarqua que Yankeedoodledandy et Jacalac étaient déjà en embuscade sur les barres.

Une fois qu’il trouva l’ouverture, Sunil Bussunt lança à fond Yankeedoodledandy qui mit vite le nez devant. Il est suivit de Jacalac qui eut du mal à s’infiltrer à l’intérieur alors que Travelin Man et Promissory n’arrivaient pas à passer à la vitesse supérieure. La lutte entre Yankeedoodledandy et Jacalac fut intense, mais le but arriva juste à temps pour le pensionnaire de l’écurie Gujadhur. Travelin Man et Promissory durent se contenter de la troisième et quatrième place respectivement.

 

8e. Spry domine Hardfallingrain

On attendait une arrivée serrée dans l’épreuve de clôture et on a été servi car, Spry, Hardfallingrain et Global Glory ont terminé sur presque la même ligne après une lutte sans merci tout le long de la dernière ligne droite. Spry conserva l’avantage au poteau offrant ainsi le ‘hat trick’ au jockey Corne Orffer. Hardfallingrain est deuxième devant Global Glory.

A l’ouverture des stalles du départ, Spry se montra le plus véloce pour se rabattre à la corde, mais après le passage du but pour la première fois, Hardfallingrain le domina pour aller diriger les opérations. Global Glory suivit tout juste derrière puis vinrent dans l’ordre Rain Must Fall à l’extérieur, Intothemystic, Ultimate Warrior, Digital Fortress et After The Order en dernière position. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au bas de la descente où Rain Must Fall améliora sa position pour venir suivre à l’extérieur de Spry alors qu’Ultimate Warrior passa à une première offensive. Hardfallingrain maintenait son effort devant au dernier tournant, il donnait l’impression de pouvoir tenir jusqu’au bout car, il était toujours en main comme Spry et Global Glory.

Hardfallingrain entra dans la dernière ligne droite avec une longueur d’avance. Mais au poteau des 150 mètres, il est rejoint par Spry à l’extérieur et Global Glory de l’intérieur. Ces trois chevaux se livrèrent alors à une lutte sans merci jusqu’au début de la monté où la monture de Corne Orffer prit l’avantage devant Hardfallingrain et Global Glory. Ultimate Warrior est quatrième.

LIVE STREAMS
LIVE STREAMS



MAGAZINE