PRODUCT
LATEST NEWS

32e journée : Nourbese comme à la parade !

2021-11-13 20:12 - Actualités Locales

31e journée : Twist Of Fate sans vraiment forcer ses talents

2021-11-07 16:35 - Actualités Locales

Actualites

«Back

31e journée : Twist Of Fate sans vraiment forcer ses talents


2021-11-07 16:35:56 - Actualités Locales


La 31e journée s’est déroulée sous un soleil de plomb et il a fait chaud au Champ de Mars. Nous eu l’occasion d’assister à quelques belles arrivées, mais la monte des certains jockeys laissaient quand même à désirer. L’épreuve principale, la Coupe des Présidents courue sur 2100 mètres connue comme la revanche de la ‘Maiden Cup’ a vu la victoire facile de Twist Of Fate à l’issue d’une monte inspirée de Rye Joorawon. Il étala toute sa classe pour démonter qu’il avait été très malchanceux auparavant. Selon son entraîneur, il pourrait être aligné dans la Coupe d’Or le 5 décembre prochain surtout s’il a bien pris sa course. Rye Joorawon avait auparavant mené l’outsider, The Byzantine à la victoire dans la 4e course. Les autres jockeys à avoir tiré leur épingle du jeu sont Ivaldo Santana (Giant Cruise), Roby Bheekary (Bestday Of Mylife), Akash Aucharuz (Eagles Vision), Benedict Woodworth (Poinciana) et Nishal Teeha (Taranaki). Ivaldo Santana est seul en tête au classement des jockeys avec 29 victoires contre 28 à Dinesh Sooful et Corne Orffer 24. A noter que le jockey Jameel Allyhosain a déclaré forfait souffrant d’une fièvre.

 

Twist Of Fate trop fort pour ses adversaires

Il n’y a pas eu de surprise dans l’épreuve phare de la 31e journée. En effet, grandissime favori et portant le ‘top-weight’, Twist Of Fate s’est montré trop fort pour ses adversaires du jour s’imposer sans vraiment forcer ses talents. Piloté avec confiance par Rye Joorawon, il avait suivi en dernière position pour venir dominer ses adversaires au finish.

Spring man comme attendu ne se fit pas prier pour prendre la direction des opérations et imposer son pas. Il creusa son avance de trois longueurs devant Patrol Officer alors que Rye Joorawon retenait Twist Of Fate. Au passage du but, Patrol Officer réduisit son retard sur le meneur alors que Twist Of Fate était toujours en queue du peloton. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au poteau des 600 mètres où Rye Joorawon demanda un premier effort à Twist Of Fate. Il revint à la hauteur de Patrol Officer qui le poussa à l’extérieur et Rye Joorawon dut retenir sa monture pour ne pas être pris en épaisseur.

Patrol Officer se rapprocha de Spring Man, mais ce dernier entra dans la dernière ligne droite avec une bonne marge de manœuvre et donna l’impression de filer vers la victoire. Cependant, une fois que Rye Joorawon eut rééquilibré Twist Of Fate en pleine piste, il le lança à fond. Le pensionnaire de l’écurie Vincent Allet sortit un joli coup de rein sans vraiment forcer pour justifier sa classe. Rye Joorawon utilisa sa cravache qu’un deux occasions seulement pour dominer Spring Man de plus d’une longueur. Patrol Officer s’avéra être un cheval fatigué se contentant de la troisième place. Twist Of Fate remporte ainsi sa deuxième victoire chez nous sur cinq courses disputées.

« C’est une belle victoire qui apporte une bouchée d’air frais à l’écurie. On était confiant d’une belle prestation car, dans la ‘Maiden Cup’ Twist Of Fate à été très malchanceux. Je ne retiens pas les mérites du vainqueur ce jour là. Sans cet incident au poteau des 300 mètres causé par un cheval gris qui a poussé mon cheval en épaisseur, Twist Of Fate aurait fait bien mieux. Il a prouvé sa classe s’imposant facilement avec 61 kg. S’il a bien encaissé cette course, il courra sa dernière course cette saison dans la ‘Coupe d’Or’ au début du mois de décembre. Je salue aussi la belle prestation de Rye Joorawon qui ne se pas laisser piéger dans la course’, tels sont les propos de l’entraîneur, Vincent Allet après la course. 

 

1e. Débuts victorieux pour Giant Cruise…

Décidemment, la chance est avec l’écurie Shyam Hurchund actuellement.  C’est le cas de le dire après la victoire de Giant Cruise d’autant que ce dernier reprenait avec la compétition après plus de deux ans. Il débutait chez nous et même s’ils sont nombreux qui doutaient de ses capacités, Giant Cruise démontra qu’il est trop fort pour cette échelle de valeur. Il ne fait de doute qu’il gagnera encore cette saison.

Profitant de sa première ligne dans les stalles du départ, Ivaldo Santana sortit la cravache en deux occasions pour permettre à Giant Cruise de conserver la position tête et corde. Il mena devant Arctic Flyer qui força Trojan Quest à l’extérieur. Derrière ces chevaux on retrouvait What A Kid, Manolete et Rochester en queue de peloton. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au dernier tournant. On remarqua que le jockey Ivaldo Santana qui prenait le plus grand soin pour doser le pas de sa monture. Du reste il entra dans la dernière ligne droite bien  en main. Arctic Flyer et Trojan Quest sous les sollicitations de leurs jockeys tentèrent de refaire leur retard, mais une fois que Giant Cruise passa à la vitesse supérieure, la cause était entendue. Giant Cruise passa la ligne avec plus d’une longueur d’avance devant Arctic Flyer et Trojan Quest. Manolete est quatrième.

 

2e. Taranaki s’impose à l’issue d’une course en or !

On s’attendait à un duel Nikhil’s Inn et San Andreas, mais c’est l’outsider, Taranaki qui est venu surprendre au finish. Le pensionnaire de l’écurie Gilbert Rousset avait été décevant dans ses deux dernières sorties, mais s’est montré à l’aise dans la classe inférieure. Il devança San Andreas de plus d’une longueur alors que Tyrian prit une bonne troisième place.

Peu avant le départ, Time Is Gold a été retiré pour cause d’incapacité physique. Il y a eu lutte pour le commandement entre Sacred Night, Nikhil’s Inn et The Right Stuff, mais au passage de la rue du gouvernement, Alvinio Roy conserva la position tête et corde alors que Dinesh Sooful retenait Nikhil’s Inn. Cependant au passage de la rue du gouvernement, Sacred Night fut dépassé par The Right Stuff. Le rythme de la course augmenta d’un cran. Derrière ce peloton de tête, on remarqua la course en or de Taranaki qui s’étendait à merveille, puis suivirent dans l’ordre The Gypsy King qui se montrait ardent, Capkuta, Tyrian et San Andreas en dernière position. Au poteau des 700 mètres, Dinesh Sooful prit l’option de se rapprocher du meneur, mais il fut forcé en épaisseur alors que Taranaki attendait visiblement l’ouverture.

The Right Stuff maintint son effort jusqu’à l’entrée de la dernière droite où il se montra incapable d’accélérer alors que Taranaki s’infiltra à l’intérieur pour passer devant. Sacred Night plafonnait alors que Nikhil’s Inn baissa pied. On remarqua Benedict Woodworth qui dut changer de ligne avant de lancer San Andreas à fond. A l’avant, Taranaki était déjà hors d’atteinte  et il passa la ligne avec deux longueurs d’avance. San Andreas dut se contenter de la 2e place devant Tyrian et Sacred Night.

 

3e. Bestday Of Mylife domine Emblem Of Hope

Invaincu dans ses trois dernières sorties depuis qu’il est chez nous, Emblem Of Hope, grandissime favori de la 3e course dut se contenter de la 2e place cette fois. En effet, il tomba sur plus fort, Bestday Of  Mylife,  au finish. Crimson God est troisième.

De son premier couloir, Ivaldo Santana lança Emble Of Hope aux avant postes pour mener devant Camp David alors que Crimson God suivait bien calé à la corde avec Man Of Property à son extérieur. Puis on retrouva Jet Stream, Inauguration et Borya en dernière position. A l’avant, Ivaldo Santa contrôla la course à sa guise avec un train plutôt sélectif, mais il resta sous la pression de Camp David. Au bas de la descente, Pravesh Horil lança Inauguration sans doute pour améliorer sa position, mais il dut le faire en épaisseur. On remarqua que Roby Bheekary gardait bien en main Bestday Of Mylife attendant le moment propice pour passer à la vitesse supérieure. Au passage de la rue du gouvernement, Ivaldo Santana demanda un premier effort à sa monture et Emblem Of Hope prit deux longueurs sur Camp David alors que Crimson God et Bestday Of Mylife attendait l’ouverture.

Une fois dans la dernière ligne droite, Emblem Of Hope donna l’impression de filer vers une quatrième victoire consécutive, mais on vit aussi Bestday Of Mylife qui arrivait en trombe une fois qu’il trouva la lumière. Borya et Crimson God firent illusion à mi-ligne droite, mais manquèrent de finish. Emblem OF Hope baissa pied en montée et sous la monte énergique de Roby Bheekary, Bestday Of Mylife arriva juste à temps pour dominer la monture d’Ivaldo Santana.  Crimson God conserve la troisième place devant Camp David.

 

4e. The Byzantine chipe la victoire à Watch Me Dad

Quelle arrivée ! En effet, quatre chevaux terminant pratiquement dans la même foulée. La photo finish fit voir que le pensionnaire de l’écurie Jean Michel Henry s’est imposé d’un fil sur Watch Me Dad. Quatro Five Six est troisième de peu devant Mac ‘N Scar.  Il faut faire ressortir que The Byzantine s’alignait à une échelle supérieure ne portant que le poids de son jockey.

Mac ‘N Scar prit avantage de sa ligne intérieure dans les stalles du départ pour prendre vite la position tête et corde devant All About The Bass qui força Big Mistake à l’extérieur. Ivaldo Santana tenta bien de contrôler la course à sa guise, mais au passage du Tombeau Malartic, on vit Carlas Mambo et Quatro Five Six qui s’amenaient en épaisseur pour essayer d’améliorer leurs positions.  Au bas de la descente, Mac ‘N Scar maintint un train plutôt moyen et ce fut ainsi que Quatro Five Six sous l’impulsion de Dinesh Sooful vint se porter à sa hauteur. Au passage du poteau des 700 mètres, la monture de Dinesh Sooful passa devant alors qu’au sein du peloton, on remarqua qu’All About The Bass, Watch Me Dad et The Byzantine s’étendaient plutôt bien.

Quatro Five Six augmenta son avance de deux longueurs avant d’entrer dans la dernière ligne droite. Il donna l’impression de pouvoir tenir jusqu’au bout car, Mac ‘N Scar tardait à retrouver son finish alors qu’en pleine piste, on remarqua Watch Me Dad et The Byzantine qui arrivaient en trombe. A 100 mètres du but, Quatro Five Six conservait toujours une encolure d’avance sur Mac ‘N Scar, mais Watch Me Dad et  The Byzantine terminèrent tel un boulet de canon pour passer la ligne dans la même foulée. Comme on l’avait dit plus haut, la photo finish fit voir une courte victoire de The Byzantine devant Watch Me Dad alors que Quatro Five Six devance Mac ‘N Scar de peu pour la 3e place.

 

5e. Troisième victoire consécutive pour Afdeek             

Délaissé au niveau du ‘betting’  Afdeek a remporté sa troisième victoire consécutive offrant ainsi le 400e succès à l’entraîneur Ricky Maingard au Champ de Mars. Afdeek est venu dominer au finish Sea Dance repoussant en même temps le percutant finish de Cyber Special.

Au départ, Sea Dance prit sans problème la direction des opérations pour mener devant Duke’s Domain qui força Prince Of Venice à l’extérieur. Puis suivirent dans l’ordre, Double The Fun, Afdeek, Cyber Special, King Of Tara et Creation en queue de peloton. Sea Dance sous l’impulsion de son jockey contrôla la course à sa guise et les positions ne connurent aucun changement jusqu’au passage de la rue du gouvernement. Cyber Special et Afdeek ont déjà commencé leur effort tout comme Duke’s Domain qui poussa la monture de Corne Orffer en quatrième épaisseur. Sea Dance entra dans la dernière ligne droite avec une bonne marge de manœuvre et il donna l’impression dans un premier de filer vers sa deuxième victoire cette saison. Cependant, Afdeek après avoir bien été rééquilibré par son jockey passa à la vitesse supérieure suivi de Cyber Special. Ces deux chevaux terminèrent en trombe et le pensionnaire de l’écurie Ricky Maingard arriva juste à temps pour dominer Sea Dance d’une encolure. Cyber Special est troisième devant Creation, auteur d’une bonne course. A noter que The IT Factor a été retiré peu avant le départ s’étant blessé au niveau du pied.

 

7e course: Poinciana le plus résistant !

Battu dans ses deux dernières sorties, Poinciana se montra le plus résistant pour renouer avec la victoire dans la 7e course. Il résista au percutant finish de Crazy Charlie alors que Desert Boy termine troisième devant Marula. Tout laisse penser que Benedict Woodworth monte bien en confiance en cette fin de la saison avec une cinquième victoire dans l’escarcelle.

A l’ouverture des stalles du départ, Raheeb se montra le plus véloce pour prendre un léger avantage sur Poinciana et Desert Boy. Le pensionnaire de l’écurie Ricky Maingard parvint à se rabattre à corde pour mener devant Poinciana qui demeura à son extérieur. Kersley Ramsamy retenait Desert Boy sur les barres en troisième position alors que Marula suivait en épaisseur. Puis suivirent dans l’ordre, Matchless Captain en épaisseur, Rock Manor, High Voltage, Straight et Fort McHenry en queue de peloton. Au passage de la rue du gouvernement, Benedict Woodworth prit l’initiative de passer à la vitesse supérieure et il domina facilement Raheeb. Desert Boy attendit visiblement l’ouverture alors que Marula et Crazy Charlie étaient déjà en embuscade.

Poinciana entra dans la dernière ligne droite avec deux bonnes longueurs d’avance alors que Raheeb baissa pied complètement. Desert Boy se montra menaçant et se rapprochait de Poinciana, mais il versa vers l’intérieur sous pression. On remarqua aussi que Dinesh Sooful n’eut pas la possibilité de monter à fond Crazy Charlie sur quelques foulées. A l’avant, Poinciana baissa pied en montée, mais le but arriva à temps pour permettre à l’écurie Simon Jones de tirer son épingle du jeu lors de cette 31e journée. Crazy Charlie est deuxième devant Desert Boy alors que Marula se contente de la 4e place.

 

8e. Tactique payante pour Eagles Vision

Battu de peu dimanche dernier. Eagles Vision s’est bien racheter à l’issue d’un changement de tactique. En effet, contrairement à ses habitudes, il opta pour l’attentiste pour venir s’imposer au finish. Il permet à Akash Aucharuz qui bénéficiait d’un ‘pick up ride’ avec l’indisposition d’Allyhosain. Casanova King est deuxième devant Oxford Blue.

Cloud Seeder prit vite la position tête et corde pour mener devant Oxford Blue alors Celestial Magma fut forcé en ‘one off’. Derrière ce peloton de tête on Retrouvait Casanova King, alors que les deux chevaux de l’écurie Praveen Nagadoo, Eagles Vision et Subtropical qui suivaient dans les dernières positions. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au poteau des 700 mètres où Celestial Magma se rapprochait du meneur alors que Oxford Blue et  Casanova King étaient déjà en embuscade. Au passage du poteau des 400 mètres, Eagles Vision sous l’impulsion d’Akash Aucharuz se rapprochait en épaisseur alors que devant Cloud Seeder commença à baisser pied. Le pensionnaire de l’entraîneur d’Amar Sewdyal entra avec une petite avance dans la dernière ligne droite, mais il ne put maintenir son effort.

Oxford Blue sur lequel on remarqua l’hésitation de l’apprenti Sonaram opta pour s’infiltrer de l’intérieur alors qu’en pleine piste Casanova King et Eagles Vision étaient déjà lancé par leurs jockeys. A mi-ligne droite, ces trois chevaux étaient sur presque la même ligne, mais Eagles Vision sortit la meilleure accélération dans les derniers 50 mètres pour s’imposer de peu devant Casanova King et Oxford Blue. Cloud Seeder est quatrième.

LIVE STREAMS
LIVE STREAMS



MAGAZINE