PRODUCT

Actualites

«Back

34e journée : Sooful prend une sérieuse option pour le sacre !


2021-11-27 17:24:12 - Actualités Locales


Temps couvert pour la 34e journée qui s’est quand même déroulée dans des bonnes dispositions. Il n’y a pas eu de grosses surprises car la majorité des chevaux soutenus dans le ‘betting’ se sont montrés exact au rendez-vous. Le seul hic de cette journée fut l’absence du jockey Ivaldo Santana. Ce dernier fut indisposé pour des ennuis de santé. L’écurie Shyam Hurchund a remporté deux victoires avec Remus et Bonnie Prince et cela lui aurait permit de combler son retard sur le leader au classement des jockeys, Dinesh Sooful. Ce dernier en a profité pour prendre le large au classement avec déjà cinq victoires d’avance. Le jockey mauricien est parvenu à se distinguer dans l’épreuve principale avec Cyber Special. Ce dernier n’a fait que confirmer ses belles dispositions du moment. Il doublera la mise avec San Andreas dans l’épreuve de clôture. A cinq journées de la fin de la saison 2021, il compte 35 victoires. Il a pris donc une sérieuse option pour le sacre. Rye Joorawon a réalisé le doublé avec Roman Dancer et Beni Des Dieux alors que Nabeel Batchameeah, Kersley Ramsamy, Sunil Bussunt et Akash Aucharuz parvinrent à tirer leur épingle du jeu avec une victoire chacun. A noter le doublé des écuries Gujadhur et Rameshwar Gujadhur au cours de cette journée.

 

Cyber Special s’impose dans un fauteuil

Un modèle de régularité depuis qu’il est chez nous, Cyber Special a remporté sa septième victoire chez nous dans l’épreuve principale de la 34e journée à l’issue d’un joli finish. Cette victoire permet aussi à Dinesh Sooful de prendre le large au classement des jockeys d’autant qu’Ivaldo Santana n’était pas en action en raison des ennuis de santé. Cyber Special domina Sea Dance et Gunston alors que Backpacker est quatrième.

Gunston prit vite la position tête et corde au départ, mais il fut rejoint par Prince Of Venice qui lui disputa le commandement sur les premiers 300 mètres. Au poteau du Tombeau Malartic, Nabeel Sheikh Batchameeah  retenait sa monture et laissa Gunston seul devant. Puis derrière ces deux chevaux, on retrouva Sea Dance avec à son extérieur, Creation, Backpacker, Cyber Special, Double The Fun et Puget Sound.  Gunston ne fut pas inquiété à l’avant et au passage de la rue du gouvernement, Prince Of Venice tenta de se rapprocher du meneur sans succès alors que Backpacker et Cyber Special se firent menaçant.  On remarqua aussi Sea Dance qui arriva à la hauteur de Prince Of Venice.

Gunston entra dans la dernière ligne droite avec deux longueurs d’avance pour faire figure de vainqueur. Il tint bon car, Backpacker, Prince Of Venice et Sea Dance n’arrivaient pas à accélérer. A mi-ligne droite, on remarqua Cyber Special qui arrivait en trombe. En quelques foulées, il domina facilement ses adversaires pour s’imposer dans un fauteuil. Sea Dance coiffa Gunston sur la ligne pour la deuxième place alors que Backpacker est quatrième.

« C’est une victoire qui fait plaisir à tous à l’écurie. Cyber Special remporte pour la première fois une épreuve principale. Coursier honnête, il donne toujours le meilleur de lui-même en course. C’est un coursier qui a débuté chez nous en (0-25) et aujourd’hui, il se distingue dans une épreuve phare. J’avais demandé à Dinesh Sooful de suivre plus proche du meneur, mais il n’a pu le faire. Toutefois, Dinesh Sooful a su le maîtriser et lancer son attaque au bon moment. Le train imposé par le meneur a favorisé Cyber Special qui s’est montré le meilleur au finish. Je suis content pour Dinesh Sooful qui a pris quatre victoires d’avance sur Ivaldo Santana. Je souhaite qu’il remporte le sacre cette saison » a déclaré l’assistant entraîneur, Soodesh Seesurrun.

 

 

1e course : Desert Thief s’impose sur le fil

Il n’y pas eu de surprise dans l’épreuve d’ouverture. C’est le cas de le dire car, Desert Thief, le grand favori est parvenu à renouer avec la victoire sur le fil après avoir lancé son attaque de loin. Il est venu dominer Bypass qui eut pourtant une course de rêve sur la majeure partie du parcours.

Au départ, il paraît que personne ne veut prendre la position tête et corde, mais après 100 mètres de course, ce fut le finisseur, Fairbanks qui s’empara de la direction des opérations pour mener devant son compagnon d’écurie, Jet Path. Derrière ces deux chevaux, on retrouve Bypass alors que Barking Irons est condamné à suivre en épaisseur. Puis suivirent dans l’ordre Lady’s Knight, Nightingale Lane, Starsky, Midnight Oracle, Desert Thief et Big Smoke. Fairbanks imprima un train plutôt lent à la course mais les positions ne connurent aucun changement jusqu’au Poteau des 800 mètres où Desert Thief sous l’impulsion de Nabeel Sheikh Batchameeah passa à l’offensive en épaisseur. On remarqua Bypass qui suivait dans une position idéale attendant l’ouverture pour passer à l’offensive.

Fairbanks entra dans la dernière ligne droite avec une longueur d’avance, mais il devait vite baisser pied laissant Bypass passer devant. Le pensionnaire de l’écurie Praveen Nagadoo donna l’impression de filer vers la victoire quand surgit nettement à l’extérieur, Desert Thief. Ces deux chevaux passèrent la ligne dans la même foulée, mais la photo finish fit voir que Desert Thief s’imposa sur le fil. Nightingale Lane est troisième devant Fairbanks.

 

2e course : Beni Des Dieux ouvre son compteur

Revenant après un break de deux mois, Beni Des Dieux  a profité de sa fraîcheur physique pour venir surprendre les favoris dans la 2e course à l’issue d’un bon jockeyship de Rye Joorawon. Il permit ainsi à l’écurie Rameshwar Gujadhur de renouer avec la victoire après sept semaines de disette. Il domina au finish Stone Circle et Betathantherest.

Seventh Rule se montra le plus rapide au départ pour aller imposer son pas devant The Gypsy King, Betathantherest, Stone Circle. Derrière ce peloton de tête on retrouva Carlton Heighs forcé de suivre en épaisseur, Gontravelin, Beni Des Dieux, Supreme Elevation et Dreamforest en queue du peloton. Le train imposé par Seventh Rule fut plutôt régulier et le peloton resta regroupé. Au bas de la descente, on vit Carlton Heights en difficulté en épaisseur alors que Betathantherest et Stone Circle suivaient très détendu derrière le meneur. Au poteau des 600 mètres, Rye Joorawon décala Beni Des Dieux de la corde pour essayer d’améliorer sa position. Au dernier tournant, il était déjà en embuscade, mais en épaisseur.

Seventh Rule entra dans la dernière ligne droite avec une demi-longueur d’avance, mais il n’accéléra pas. Betathantherest passa devant pour faire figure de vainqueur, mais pas pour longtemps car, Stone Circle sous la cravache de Corne Orffer parvint à le dominer à mi-ligne droite. Le pensionnaire de l’écurie Ricky Maingard donnait l’impression de filer vers sa première victoire quand Beni Des Dieux qui termina en trombe arriva juste à temps pour le dominer sur la ligne. Betathantherest s’accroche à la troisième place devant The Gypsy King.

 

3e course: Remus invaincu même sans Santana

Indisposé pour cette 34e journée, le jockey Ivaldo Santana a été remplacé par Kersley Ramsamy sur Remus. Ils étaient ainsi nombreux à se douter d’une quatrième victoire consécutive de ce pensionnaire de l’écurie Shyam Hurchund. Cependant, Remus malgré sa ligne extérieure se montra trop fort pour ses adversaires du jour. Il devança Donnan avec à clé un excellent chrono pour les 990 mètres. D’après son entraîneur, on ne le reverra que la saison prochaine !

Poinciana et Remus se montrèrent les plus véloces au départ, mais après quelques 75 mètres de course, Kersley Ramsamy parvint à se rabattre à la corde avec le sprinter de l’écurie Shyam Hurchund. On vit Donnan qui vint suivre à l’extérieur de Remus alors que Dark Force se positionna derrière ces deux chevaux de tête. Puis, suivirent dans l’ordre Poinciana, Tripod, Short Cut, Soul Connection et Senor Don en queue de peloton. Remus imposa un train d’enfer, mais il est poursuivi comme son ombre par Donnan alors que Dark Force suivait bien détendu en troisième position.

Au dernier tournant, Donnan sous l’impulsion de Jameel Allyhosain tente de passer devant Remus, mais Kersley Ramsamy ne se laissa pas faite et repoussa l’offensive du sprinter de l’écurie Shirish Narang. Remus entra dans la dernière ligne droite avec une demi-longueur d’avance. Donnan donna l’impression dans un premier temps de pouvoir dominer Remus, mais monté à fond par son jockey, Remus devait sortir un joli coup de rein pour aller enregistrer sa quatrième victoire consécutive. Donnan se contenta de la deuxième place devant Dark Force. Poinciana est quatrième.

 

4e course : Bonnie Prince double la mise !

Vainqueur à la surprise générale lors de s précédente sortie, Bonnie Prince a démontré que sa victoire ce jour-là n’était pas le fruit du hasard. En effet, le pensionnaire de l’écurie Shyam Hurchund s’imposa ‘from pillar to post’ reléguant le deuxième, Freedom Of Speech à plus d’une longueur.  Taking Silk prit une modeste troisième place.

Bonnie Prince profita de sa deuxième ligne pour s’emparer de la direction des opérations sans problèmes. Taking Silk tenta de le forcer à l’extérieur sur les premiers 100 mètres, mais Akash Aucharuz parvint à trouver les barres facilement peu avant le passage du but pour la première fois. Derrière ces deux chevaux, Freedom Of Speech à l’extérieur, Drop Kick, Senatla et Bold Horizon. Au passage du Tombeau Malartic, Akash Aucharuz prit le soin de réduire quelque peu l’allure sans doute permettant à Bonnie Prince de souffler. Ce fut ainsi l’occasion pour Nabeel Sheikh Batchameeah de demander à Freedom Of Speech de se rapprocher du meneur. Du coup, le rythme augmenta d’un cran. Au passage de la rue du gouvernement, Freedom Of Speech vint se positionner à la hauteur de Bonnie Prince.

Bonnie Prince et Freedom Of Speech entrèrent dans la dernière ligne droite ensemble. La lutte entre ces deux chevaux fut cependant brève car une fois sollicité à fond par son jockey, Bonnie Prince se détacha pour aller remporter une deuxième victoire consécutive. Freedom Of Speech se contenta de la deuxième place devant Taking Silk et Drop Kick.

 

5e course: Roman Dancer le meilleur au finish            

Régulier depuis le début de la saison, Roman Dancer s’est montré le meilleur au finish pour venir dominer ses adversaires dans les derniers 100 mètres pour renouer avec la victoire. Bold Phoenix s’accroche à la deuxième place devant Ron’s Joy.

 

Comme on s’y attendait, Bold Phoenix n’eut pas de problème pour prendre la position tête et corde et mener devant Ron’s Joy. Ce dernier fut forcé de suivre en ‘one off’ car Big Mistake conservait la corde. Derrière on retrouva, Carlas Mambo, avec à son extérieur, Roman Dancer, Sugoi et Culture Trip en queue de peloton. Benedict Woodworth contrôla bien la course à l’avant avec Bold Phoenix, mais il demeura sous la menace la pression de Ron’s Joy sur tout le parcours. On remarqua aussi Roman Dancer qui s’étendait bien au bas de la descente alors que Culture Trip sous l’impulsion de son jockey se décalait de l’intérieur pour commencer son offensive. Au passage de la rue du gouvernement, Bold Phoenix maintenait son effort sans être vraiment sortir de son pas. Ron’s Joy accélérait de l’extérieur suivi de Roman Dancer.

Bold Phoenix entama la dernière ligne droite avec une bonne marge de manœuvre. Il tint bon malgré le percutant finish de Ron’s Joy alors que Roman Dancer lancé à fond par Rye Joorawon arrivait en trombe. A mi-ligne droite Bold Phoenix avait toujours l’avantage, mais ses foulées se rétrécirent. Roman Dancer domina facilement Bold Phoenix et Ron’s Joy dans les derniers 75 mètres pour aller s’imposer d’une longueur. Bold Phoenix conserva la deuxième place devant Ron’s Joy et Carlas Mambo. 

 

7e course: Grand Vision surprend les favoris

Revenant après un break de six semaines, Grand Vision a profité de sa fraîcheur physique pour venir surprendre les favoris au finish et renouer avec la victoire. Il domina assez facilement Smuts bien revenu en ligne droite alors que le grandissime favori, Skip The Red dut se contenter de la troisième place devant Protea Paradise.

A l’ouverture des stalles du départ, il y a eu lutte pour le commandement entre Jals Tiger, The Jazz Singer et Never Fear. Au passage du but pour la première fois, Jals Tiger parvint à conserver la corde devant The Jazz Singer alors que Never Fear suivait en épaisseur. Derrière ce peloton de tête, on retrouva Skip The Red dans une position de rêve avec Anderson à son extérieur alors que James Peter se trouve en troisième épaisseur. Puis suivirent dans l’ordre, Grand Vision, Promissory, Smuts et Protea Paradise. Jals Tiger tenta de réduire l’allure au passage du Tombeau Malartic et Never Fear sous l’impulsion de Roby Beekhary en profita pour passer devant. Du coup, le rythme de la course augmenta d’un cran. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au poteau des 400 mètres où Skip The Red fut le premier à se rapprocher du meneur alors qu’Anderson passait à l’offensive en épaisseur. The Jazz Singer, Jals Tiger et James Peter étaient déjà battus.

Never Fear entama la dernière ligne droite en premier, mais il était évident qu’il n’allait pas pouvoir tenir jusqu’au bout. Skip The Red trouva le passage pour passer à la vitesse supérieur alors que Gand Vision opta pour l’intérieur. On vit aussi Dinesh Sooful se démenait sur Anderson au milieu de la piste. Le cheval de l’écurie Simon Jones prit même un léger avantage à 100 mètres du but, mais dans un premier temps Skip The Red fit illusion de vainqueur avant d’être à son tour dominé par Grand Vision. Le pensionnaire de l’écurie Gujadhur se détacha pour s’imposer de plus d’une longueur devant Smuts qui termina fort pour chiper la deuxième place à Skip The Red. Protea Paradise st quatrième.

 

8e course : San Andreas ouvre son compteur

Parmi les chevaux les plus joués dans l’épreuve de clôture, San Andreas confirma ses belles dispositions du moment pour ouvrir son compteur chez nous. Il est venu s’imposer au finish devant Ultimate Warrior alors que Global Glory est troisième devant Pin Drop.  

Au départ, Ultimate Warrior, Hardfallingrain et Rock Manor se disputèrent le commandement, mais Hardfallingrain put se rabattre à la corde au passage du Tombeau Malartic alors que Rock Manor eut des problèmes et son jockey Sunil Bussunt dut l’arrêter. Au bas de la descente Hardfallingrain parvint à imposer son pas devant Ultimate Warrior. Pin Drop suivit à l’extérieur de Global Glory puis suivirent dans l’ordre San Andreas et Masterofallisurvey en dernière position. Le train imposé par Hardfallingrain fut soutenu, mais le peloton resta groupé. Au passage du poteau des 400 mètres, Ultimate Warrior fut le premier à se rapprocher du meneur alors que Dinesh Sooful améliorait sa position à l’extérieur.

Hardfallingrain entra avec un léger avantage dans la dernière ligne droite. Cependant, il baissa pied au poteau des 150 mètres laissant Ultimate Warrior, Global Glory et San Andreas se livrèrent à une lutte sans merci. A mi-ligne droite, Ultimate Warrior et San Andreas se détachaient quelque peu de leurs adversaires. Dinesh Sooful se donna alors à fond sur San Andreas qui parvint à prendre un léger avantage sur Ultimate Warrior sur la ligne. Global Glory dut se contenter de la troisième place devant Pin Drop.

LIVE STREAMS
LIVE STREAMS


MAGAZINE