PRODUCT

Actualites

«Back

39e journée : Hat trick de Jameer Allyhosain


2021-12-20 00:18:12 - Actualités Locales


Le rideau est tombé sur la saison 2021 avec la 39e journée disputée ce dimanche. Une journée déroulée par beau temps, mais sous un soleil de plomb. La majorité des chevaux cotés ont gagné, mais l’outsider Haylor piloté par Jameer Allyhosain triompha dans l’épreuve principale privant son compagnon d’écurie, Hubble d’un quatre à la suite. Jameer Allyhosain avait aussi mené à bon port Gordonstoun et Manetheren. Il faut faire ressortir que ce dernier fut déclaré vainqueur sur tapis vert. Le jockey mauricien porte son total à 25 victoires. Il aurait sans doute mieux fait s’il n’avait pas manqué plusieurs journées au cours de la saison. Rye Joorawon réalisa un joli doublé avec Yankee Force et Million Dollar Man. Les autres jockeys à avoir tiré leur épingle du jeu sont l’apprenti Abhishek Sonaram, Sunil Bussunt et Pravesh Horil. Les champions de la saison 2021 étaient connus déjà avec l’écurie Ricky Maingard sacrée championne. Dinesh Sooful jockey champion avec 35 victoires, Alshibaa cheval champion et l’entraîneur avec le plus grand nombre de victoires, Shyam Hurchund.

 

Haylor chipe la victoire à Hubble

Hubble visait une quatrième victoire consécutive, mais son compagnon d’écurie, Haylor lui a chipé la victoire dans les derniers mètres. Special Blend tarda à trouver le passage et dut se contenter de la troisième place à une encolure du vainqueur.

Comme on s’y attendait, Hubble se propulsa aux avant postes, mais il fut mis sous pression par Fools Gold. La monture de Dinesh Sooful parvint à se rabattre à la corde pour mener devant Fools Gold qui demeura à l’extérieur de Haylor. Puis suivirent dans l’ordre, Special Blend et Spring Man fermait le cortège. Hubble imprima un train soutenu à la course et Fools Gold ne le permit pas de réduire le tempo. Au bas de la descente, Spring Man se décalait de la corde pour venir suivre à côté de Special Blend alors qu’à l’avant, Hubble maintenait l’allure.

Au poteau des 700 mètres, Dinesh Sooful sollicita Hubble pour une première fois pour lancer le sprint. Il accéléra bien et Fools Gold ne parvenait pas à le suivre et ce fut Haylor qui se mit à la poursuite de son compagnon d’écurie. Au sein du peloton Special Blend et Spring Man se sont bien rapprochés. Fools Gold baissa pied au dernier tournant et disparaissait de la course et Hubble entra dans la dernière ligne droite avec une bonne longueur d’avance. Il donna l’impression de pouvoir tenir jusqu’au bout, mais au poteau des 150 mètres, il fut rejoint par Haylor sur lequel Jameer Allyhosain se démenait comme un beau diable.

Special Blend tenta de se mêler à la lutte mais, il ne trouva pas le passage à l’intérieur et son jockey dut le décaler de l’extérieur pour pouvoir le piloter à fond. Entretemps, Hubble et Haylor se livrait à une lutte sans merci. Hubble se montra résistant, mais Haylor parvint à le coiffer au poteau. Special Blend termina fort pour prendre la troisième place à une encolure du vainqueur.

« It’s a pleasant surprise for my horses to finish first and second in the main race. I thought Hubble should be hard to beat since he is holding a nice form but he did not really have an easy race throughout. In fact, he has been put under pressure by another opponent throughout. He showed guts to finish a close second. I have to tanks all my staff at the stable, the owners and jockeys and track riders who have contributed to our successes this season. In fact year has been very tough and we managed to survive. Hopefully the next season be a better one” a declare l’entraîneur Simon Jones

 

1e course: Yankee Force retrouve ses automatismes!

Vainqueur lors de la journée d’ouverture en mai dernier, Yankee Force qui avait été décevant depuis a retrouvé ses automatismes pour renouer avec la victoire. Pour rappel, ce pensionnaire de l’écurie Rameshwar Gujadhur avait ouvert son compteur en décembre 2020 et il confirme qu’il est performant qu’en été. Dunzie est deuxième devant Capkuta.

Northern Rebel se montrant récalcitrant  pour entrer dans les stalles de départ a été retiré. Dunzie n’eut aucun problème pour prendre la direction des opérations suivi de Capkuta, Yankee Force, Crushing Force, Barking Irons alors que Time Is Gold partit avec plusieurs longueurs de retard au départ. Une fois devant, l’apprenti Abhishek Sonaram tenta de doser le pas de sa monture et ce fut ainsi que Capkuta vinrent courir bote à botte avec lui. Yankee Force suivait bien en main derrière ces deux chevaux de tête. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au passage du poteau des 600 mètres où Nabeel Batchameeah demanda un premier effort à Capkuta. Il fut cependant forcé de demeurer à l’extérieur car, Dunzie maintenait son effort.

Dunzie entra dans la dernière ligne droite avec un léger avantage, mais Capkuta se montra résistant. Rye Joorawon avec Yankee Force opta pour s’infiltrer entre Dunzie et Capkuta pour passer à l’offensive. A mi-ligne droite ces trois chevaux étaient presque sur la même ligne, mais sous la force du poignet de Rye Joorawon, Yankee  Force domina vite ses adversaires pour aller s’imposer facilement devant Dunzie. Capkuta dut se contenter de la troisième place devant son compagnon d’écurie, Crushing Force.

 

2e course: Grand Vision récidive…

Grand Vision, pensionnaire de l’écurie Gujadhur a démontré que sa victoire acquise lors de sa précédente sortie n’était pas le fruit du hasard. En effet, ce hongre alezan a récidivé s’imposant avec facilité malgré son lourd handicap. Il domina Eagles Vision et Al Madhar au finish.

Eagles Vision profitant de sa ligne intérieure ne laissa le soin à personne de diriger les opérations. Il est suivi de The Jazz Singer avec à son extérieur, Sand Path. Puis on retrouva, Grand Vision bien calé sur les barres, Al Madhar, Anderson avec Beni Des Dieux à son extérieur, After The Order, Jacalac et High en queue de peloton. Le rythme imposé par Eagles Vision est régulier et The Jazz Singer et Sand Path ne trouvant pas la corde durent suivre en épaisseur. Grand Vision et Al Madhar, en revanche suivirent bien main derrière le peloton de tête. Au bas de la descente, les positions ne connurent aucun changement et au passage de la rue du gouvernement, Nabeel Batchameeah lança le sprint, mais il resta sous la menace de ses poursuivants.

Eagles Vision entama la dernière ligne droite avec une longueur d’avance. Il donna l’impression dans un premier temps de filer vers la victoire quand surgit Grand Vision qui trouva l’ouverture qui trouva l’ouverture à l’intérieure. Une fois qu’il fut rééquilibré par Sunil Bussunt, Grand Vision sortit un joli coup de rein pour déposer Eagles Vision et filer vers une deuxième victoire consécutive. Al Madhar s’accroche à la troisième place devant Anderson.

 

3e course: Manetheren déclaré vainqueur sur tapis vert !

Pour la énième fois, un cheval de l’écurie Shirish Narang est déclaré vainqueur sur tapis vert. C’est le cas de le dire car après Barak Lavan récemment, ce fut au tour de Manetheren qui est déclaré vainqueur sur tapis vert après enquête des Commissaires de course et aussi une objection logée par le jockey Jameer Allyhosain contre le cheval arrivé premier, Courtroom Magic. Ce dernier a été donc déclassé de la première à la deuxième place. Kalgoorlie est troisième.

Courtroom Magic, Flowerscape et Manetheren se disputèrent le commandement à l’ouverture des stalles du départ, mais le pensionnaire de l’écurie Perdrau conserva la position tête et corde pour mener devant Flowerscape alors que Manetheren opta pour suivre en troisième position sur les barres. Derrière ce peloton de tête on retrouva Senor’s Guest avec à son extérieur, Skip The Red, Digital Fortress, Kalgoorlie et Itdawnedonme en dernière position. Le train imposé par Courtroom Magic fut soutenu, mais il resta sous la pression de Flowerscape sur la majeure partie du parcours. Au passage du poteau des 700 mètres, on remarqua Jameer Allyhosain qui demanda un effort à Manetheren qui se rapprocha des meneurs. Au sein du peloton, Senor’s Guest et Kalgoorlie attendaient sans doute l’ouverture à la dernière ligne droite.

Courtroom Magic entama la dernière ligne droite avec une demi-longueur d’avance sur Flowerscape, mais ce dernier baissa pied et ce fut Manetheren qui fit illusion au poteau des 150 mètres. La lutte entre Courtroom Magic et Manetheren fut intense. Courtroom Magic versa vers l’extérieur sous pression et gêna Manetheren. A l’intérieur on remarqua le finish de Kalgoorlie et Senor’s Guest qui se mêlèrent à la lutte pour la victoire. Cependant, Courtroom Magic se montra résistant pour passer la ligne avec une tête d’avance sur Manetheren. Ce dernier fut par la suite promu à la première place pour les raison dites plus haut. Kalgoorlie est troisième devant Itdawnedonme.

 

4e course: Gunston s’impose au finish !

On connaît Gunston comme un redoutable front runner, mais lors de la journée dominicale, ce pensionnaire de l’écurie Shyam Hurchund est venu s’imposer au finish. Creation qui avait fait illusion à l’entrée de la dernière ligne droite termine deuxième devant We Light The Fire.

 

Shadowing retrouvant sa vélocité s’empara la direction des opérations facilement. Il est suivi par King Of Tara alors que Gunston opta pour l’attentiste en suivant en troisième position. Puis suivirent dans l’ordre, We Light The Fire, Ottoman Empire, Etched In Blue, Sugoi, Battle Of Alesia et Roman Dancer en queue de peloton. Shadowing imprima un train plutôt soutenu à l’épreuve, mais il ne parvint pas à prendre ses distances de ses poursuivants. Au poteau des 800 mètres, on remarqua que Gunston suivait bien détendu derrière les meneurs alors que Battle Of Alesia tentait d’améliorait sa position en épaisseur. A l’avant, Shadowing maintenait le rythme et au passage de la rue du gouvernement, il comptait une longueur d’avance sur son plus proche poursuivant.

Le pensionnaire de l’écurie d’Amar Sewdyal entra dans la dernière ligne droite avec une bonne marge de manœuvre. Il tint bon jusqu’au poteau des 150 mètres quand il fut dominé par Gunston qui trouva l’ouverture à l’intérieur. Creation fit illusion à mi-ligne droite, mais il versa vers l’intérieur sous pression et son jockey dut le ralentir plus d’une fois. Quant à Gunston, il fila vers une troisième victoire dans ses quatre dernières sorties. Creation est deuxième devant We Light The Fire. King Of Tara s’accroche à une bonne quatrième place.

 

5e course: Horse Guards renoue avec la victoire un an après

La dernière fois que Horse Guards avait gagné chez nous’ c’était le 12 décembre 2020 et le pensionnaire de l’écurie Daby remet ça un an après. C’est à se dire que ce coursier réputé délicat est performant en été. Il offrit au tandem Daby-Sonaram une précieuse victoire.

Profitant de son premier couloir, Horse Guards sous les sollicitations de l’apprenti Sonaram prit la direction des opérations pour mener devant Kamadeva alors que Master Of Illusion fut forcé de suivre en épaisseur. Derrière ce peloton de tête suivirent Rule The Night et Al Ramz. A l’avant, l’apprenti Sonaram prit le soin de bien doser le pas de sa monture et Horse Guards se détendait bien. Au bas de la descente, Rye Joorawon décalait Kamadeva de la corde pour rester en contact avec le meneur alors que Master Of Illusion perdit du terrain pour se retrouver en queue de peloton. Au sein du peloton, Rule The Night donnait l’impression de suivre facilement. A l’avant, Horse Guards maintenait l’allure et au passage de la rue du gouvernement, il est rejoint par Kamadeva.

Horse Guards et Kamadeva entrèrent dans la dernière ligne droite ensemble alors que Rule The Night s’infiltra à l’intérieur pour faire illusion. Horse Guards se montra résistant et combatif alors que Kamadeva versa vers l’intérieur sous pression. On vit Rye Joorawon faire de gros efforts pour redresser sa monture et cela lui a sans doute coûté la victoire car, Horse Guards conserva une encolure d’avance au poteau. Rule The Night est troisième devant Master Of Illusion. A noter le très bon chrono réalisé par Horse Guards pour les 1365 mètres.

 

7e course: Quatre à la suite pour Gordonstoun !

Gordonstoun est un coursier transformé cette saison. C’est le cas de le dire car ce pensionnaire de l’écurie Shirish Narang a réalisé le quatre à la suite malgré le fait qu’il évoluait à un échelon supérieur cette fois.  Gordonstoun a gagné sa course au départ. En effet, une fois qu’il fut propulsé aux avant postes, il y resta jusqu’à la fin. Straight termina fort pour la deuxième place devant Opague.

Gordonstoun s’installa aux commandes devant Smuts une fois l’ouverture de stalles du départ. Derrière ces deux chevaux, suivirent Ladder Man alors qu’Opague suivait lui en ‘one off’ devant Global Spectrum, African Rock. Puis, on retrouva Straight, Power Tower, Black Indy et Dreamforest en queue de peloton. Gordonstoun eut une course tranquille à l’avant et Jameer Allyhosain eut tout le loisir de bien doser le pas de sa monture à partir du Tombeau Malartic. Smuts suivait en deuxième position et toute laisse penser qu’il eut une course de rêve. Au bas de la descente, Opague fut le premier à améliorer sa position et il est suivi par Straight et Global Spectrum. A l’avant, Gordonstoun augmenta son avance sur Smuts qui se montra incapable d’accélérer. En revanche Straight et Opague se firent menaçants.

Gordonstoun entra dans la dernière ligne droite avec deux bonnes longueurs d’avance et il ne donna aucun signe de faiblesse. Smuts plafonna alors que Straight et Opague sont les seuls à donner l’impression de combler leur retard. Global Spectrum ne trouva pas le passage à l’intérieur. Gordonstoun maintenait son effort jusqu’au bout pour réaliser le quatre à la suite. Straight devance Opague d’une courte tête pour la deuxième place. Smuts prit une décevante quatrième place.

 

8e course : Million Dollar Man renoue avec le succès

Battu dans les conditions que l’on sait lors de sa précédente sortie,  Million Dollar Man qui courait pour la deuxième semaine consécutive avec cette fois Rye Joorawon en selle a démontré qu’il méritait de gagner ce jour-là. Il s’imposa à l’issue d’un joli finish. Il termina en trombe pour venir coiffer Master Mariner au poteau. Pin Drop est troisième devant Betathantherest.

Master Mariner qui portait que 54 kg bondit rapidement de sa deuxième ligne pour prendre la position tête et corde. Il mena devant Talisman, Edge Of The Sun avec à son extérieur, Million Dollar Man, Pin Drop, Barak Lavan, Betathantherest, Crackon et Follow Suit en queue de peloton. Master Mariner imposa un train soutenu à l’épreuve, mais le peloton resta plus ou moins groupé. Au bas de la descente, Crackon et Betathantherest se rapprochaient quelque peu du peloton de tête alors que Rye Joorawon retenait bien en main Million Dollar Man derrière les meneurs en ‘one off’. Au passage de la rue du gouvernement, Master Mariner maintenait son effort et augmentait même son avance pour entrer dans la dernière ligne droite avec une bonne marge de manœuvre.

Le pensionnaire de l’écurie Shyam Hurchund donna l’impression de filer vers sa première victoire. Cependant à mi-ligne droite, Million Dollar Man sous la force du poignet de Rye Joorawon sortit un joli coup de rein pour combler son retard. Il arriva juste à temps pour s’imposer au poteau. Master Mariner est deuxième devant Pin Drop et Betathantherest.

LIVE STREAMS
LIVE STREAMS


MAGAZINE