PRODUCT
LATEST NEWS

22e journée : Afdeek surclasse l’opposition

2022-09-25 22:30 - Actualités Locales

21e journée : Marauding comme l'éclair

2022-09-17 20:20 - Actualités Locales

20e journée : Alshibaa, the champion is back!

2022-09-11 22:56 - Actualités Locales

19e journée : Triple Fate Line gagne comme il veut!

2022-09-10 18:43 - Actualités Locales

Actualites

«Back

12e journée : The Gatekeeper sacré champion des 4 ans


2022-07-31 22:38:27 - Actualités Locales


Cette journée dominicale a été dominée par l’écurie Patrick Merven qui remporta trois victoires avec Xanthus, Cartel Boss et Padre Pio, mais on ne peut passer sous silence la belle prestation du crack de l’écurie Ramneshwar Gujadhur, The Gatekeeper dans l’épreuve phare, un Groupe 1. Ce magnifique hongre bai brun a démontré qu’il méritait bien sa victoire de ses débuts en dominat plus facilement les mêmes adversaires. The Gatekeeper fut ainsi sacré champion du championnat des 4 ans. Avec ses trois victoires, l’écurie Patrick Merven passe en tête au classement. Son jockey, Anthony Andrews prend deux longueurs d’avance au classement avec déjà 11 victoires. A noter que l’entraîneur Patrick Merven a remporté 15 victoires sur 1w2 journées jusqu’ici.  Jameel Allyhosain est deuxième avec 9 victoires. Les autres écuries victorieuses lors de cette 12e journée sont Simon Jones, Shirish Narang, Shyam Hurchund et Ricky Maingard.

 

The Gatekeeper comme à la parade !

L’épreuve phare de cette journée dominicale n’a attiré qu’un petit champ. Une épreuve qui s’annonçait intéressante à suivre car, ils étaient nombreux à penser que The Gatekeeper qui avait gagné lors de ses débuts aux mêmes adversaires du jour, me méritait pas sa victoire. En effet, il avait gêne ses deux concurrents plus d’une fois durant le déroulement de la course. Cette fois, The Gatekeeper a démontré qu’il est bioen un cheval ‘made of another metal’. En revanche Nourbese q été une nouvelle fois malchanceux n’ayant pas trouvé le passage à temps ! Avec cette deuxième victoire consécutive, The Gatekeeper est sacré champion des 4 ans.

Absolutist prit vite les commandes à l’ouverture des stalles du départ pour mener devant The Gatekeeper alors que Nourbese retenu par Bernard Fayd’herbe suivait tranquillement en dernière position. Absolutist imprima un train régulier à la course, mais The Gatekeeper ne le laissa pas le soin de prendre d’avantage de l’avance. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au poteau des 900 mètres, où Chase Maujean prit l’initiative de se décaler de la corde pour se rapprocher du meneur. Nourbese a aussi commencé son offensive. Au passage de la rue du gouvernement, The Gatekeeper se lança à la poursuite d’Absolutist et il est suivi par Nourbese.

Absolutist entra dans la dernière ligne droite avec une longueur d’avance. The Gatekeeper sous la cravache de Chase Maujean grignota du terrain à Chaque foulée. Bernard Fayd’herbe trouva le passage le long des barres et s’y infiltra. Pas de chance car, le passage devait se refermer avec Absolutist qui versait vers l’intérieur. Bernard Fayd’herbe devait vite changer de ligne pour se lancer à la poursuite de The Gatekeeper qui filer vers la victoire. Trop tard, car le crack de l’écurie Rameshwar Gujadhur s’imposa facilement. Bernard Fayd’herbe devait loger une objection contre le cheval arrivé deuxième Absolutist. Objection qui n’a pas été retenu par les Commissaires de courses.

« The Gatekeeper a confirmé ses débuts victorieux. On ne peut le comparer à White River qui demeure un coursier exceptionnel pour moi. Disons que nous avons eu la chance d’avoir pu faire l’acquisition d’un bon cheval. Il a gagné dans un joli style et son objectif pourrait de s’aligner directement dans la ‘Maiden Cup’. En tous cas on verra dans les semaines à venir », a déclaré l’assistant entraîneur Soobiraj Gujadhur.

 

1e course: Quest For Good ouvre son compteur

En net progrès lors de sa dernière, Quest For Good a confirmé cela en ouvrant son compteur dans l’épreuve d’ouverture. Il est venu s’imposer de peu à l’issue d’un bon finish. Arctic Flyer est deuxième devant Rain Must Fall et New Abbey.

Rain Must Fall ne laissa le soin à personne de diriger les opérations une fois le départ donné. Il est suivi d’Arctic Flyer qui avait Walnut à son extérieur puis, on retrouva Quest For Good, Ticket To Cairo, New Abbey en épaisseur, Hidden Identity et Sergeant York loi derrière. Les positions ne connurent aucun changement même à l’avant, Akash Aucharuz réduisit quelque peu l’allure au poteau des 600 mètres. Rain Must Fall maintenait son effort au dernier tournant alors qu’Arctic Flyer se fit menaçant étant presqu’à la hauteur du meneur. On remarqua aussi Quest For Good en embuscade alors que New Abbey attendait l’ouverture.

Rain Must Fall entra dans la ligne droite avec un léger avantage, mais il est déjà sous pression. Arctic Flyer accéléra bien et à mi-ligne droite fit figure de vainqueur quand surgit, Quest For Good sous la monte énergique de Jameel Allyhosain. La lutte entre Rain Must Fall, Arctic Flyer et Quest For Good fut brève car le dernier nommé prit une demi-longueur d’avance dans les derniers 50 mètres pour s’imposer devant Arctic Flyer. Rain Must Fall trouva les derniers mètres difficiles et dut se contenter de la 3e place. New Abbey est quatrième.

 

 

2e course: Cartel Boss en démonstration

Cartel Boss faisait figure d’épouvantail après ses deux victoires faciles même s’il s’alignait cette fois à un échelon supérieur. Face à ses adversaires du jour, il s’est donné en démonstration s’imposant comme à la parade. Lickerio est deuxième devant Go Jewel et Captain Garett.

Contrairement à ses deux précédentes sorties, Cartel Boss se montra moins véloce, mais placé au premier couloir, il parvint à conserver la position tête et corde. Il imprima un rythme soutenu devant Go Jewel, Lickerio, Captain Garett, Brabanzio alors que Katzenthal n’arrivant pas à suivre l’allure était à la traîne. A l’avant, Cartel Boss ne fut pas inquiété et Anthony Andrews prit le soin de bien doser le pas de sa monture avant l’emballage final. Au dernier tournant, Go Jewel se rapprocha de Cartel Boss et donna l’impression de pouvoir le dominer, mais une fois la dernière ligne droite entamée, Cartel Boss passa à la vitesse supérieure pour enregistrer sa troisième victoire consécutive. Il déposa ses adversaires au poteau des 150 mètres et à l’arrière on se battait pour les accessits. Lickerio termina le plus fort pour ravir la deuxième place à Go Jewel. Captain Garett est quatrième. A noter qu’il y avait une enquête des commissaires de courses sur la dernière ligne droite, mais les résultats ont été maintenus.

 

3e course:  Troisième victoire consécutive pour Xanthus

Arrivée très animée dans les derniers 150 mètres car Fort MC Henry qui dérivait vers l’extérieur sous pression gênait Xanthus, mais Anthony Andrews sut garder son sang froid pour permettre à sa monture de remporter sa 4e victoire consécutive chez nous. Ultimate Warrior sous une monte peu convaincante de Chase Maujean est deuxième devant Carlton Heights.

Fort MC Henry malgré sa ligne extérieure se montra le plus rapide pour s’emparer de la position tête et corde. Il mena devant Ultimate Warrior, mais Carlton Heights parvint à passer devant le poussant à l’extérieur. Puis suivirent plus ou moins dans l’ordre Xanthus, Master Of Disguise en épaisseur, Carolina Reaper, Le Quartier et Tiger’s Bond en dernière position. A l’avant, Akash Aucharuz tenta de contrôler la course à sa guise, mais il est poursuivi par Carlton Heights alors que Xanthus se détendait bien en 4e position. Au bas de la descente, Fort MC Henry tentait de prendre ses distances du peloton, mais en vain car, Carlton Heights l ;e suivait comme son ombre.

Au passage de la rue du gouvernement, Ultimate Warrior se rapprocha du meneur en optant de passer en troisième épaisseur alors que Xanthus attendait visiblement l’ouverture à l’entrée de la dernière ligne droite. Fort MC Henry entra dans la dernière ligne droite avec une longueur d’avance sur Carlton Heights alors qu’Ultimate Warrior arrivait fort à l’extérieur. On remarqua aussi Xanthus qui trouva l’ouverture entre Carlton Heights et Ultimate Warrior. A mi-ligne droite, Fort MC Henry versa dangereusement vers l’extérieur gênant Carlton Heights et Xanthus. Comme on l’avait dit plus haut, Anthony Andrews parvint à rééquilibrer sa monture pour mener Xanthus à bon port. Ultimate Warrior qui fit illusion dans un premier temps dut se contenter de la 2e place devant Carlton Heights. Fort MC Henry est quatrième.

 

4e: : Donnan résiste à Footy Goal

Arrivée disputée entre Donnan et Footy Goal dans les derniers 100 mètres de la 4e course, mais Jameel Allyhosain se distingua à nouveau en menant à bon port le premier nommé à la force du poignet. Var’s Elusion est troisième devant Creation.

A l’ouverture des stalles du départ, Donnan prit vite la position tête et corde, mais après 100 mètres de course, il fut retenu par son jockey, laissant Var’s Elusion aller diriger les opérations. Derrière ces deux chevaux, suivirent plus ou moins dans l’ordre Quatro Five Six, Creation, Footy Goal, Etched In Blue, Yorktown et We Light The Fire qui avait raté son départ. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au poteau des 600 mètres où Donnan tenta de se rapprocher du meneur tout comme Quatro Five Six, mais Var’s Elusion maintenait son effort devant. Footy Goal avait lui aussi commencé son effort. Au dernier tournant, Donnan était déjà à la hauteur de Var’s Elusion alors que Quatro Five Six faiblissait.

Var’s Elusion entama la dernière ligne droite avec une demi-longueur d’avance. Il tint bon jusqu’au poteau des 1400 mètres avant de se faire dominer par Donnan. Ce dernier filait vers la victoire quand surgit Footy Goal le long des barres intérieures. On assistait alors à une belle empoignade entre Rye Joorawon et Jameel Allyhosain. L’issue parut indécise jusqu’au but où Donnan parvint à conserver une encolure d’avance. Var’s Elusion est troisième. Footy Goal fut malchanceux car s’il n’avait pas été gêné par Creation, il aurait sans doute battu Donnan.

 

5e course: Global Spectrum retrouve son finish

Deuxième lors de sa précédente sortie, Global Spectrum faisait partie des favoris dans la 5e course qui n’avait que six partants avec le retrait de Supreme Elevation et Power Tower. Ce dernier avait franchit les barrières derrière les stalles du départ des 1600 m des 1600 mètres pour se retrouver sur la rue ! Le cheval paraît-il n’a pas subi de grosses blessures !

Jet Path s’empara de l position tête et corde au départ, mais au passage du but pour la première fois, il laissa Intothemystic partir devant pour diriger les opérations. Derrière ce peloton de tête, on retrouva Eagles Vision à l’extérieur de Global Spectrum, African Rock et Gontravelin en dernière position. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au bas de la descente où, Eagles Vision se rapprochait du meneur alors que Global Spectrum perdit du terrain. On remarqua aussi que Gontravelin se décalait de la corde pour améliorer sa position. Au passage du poteau des 400 mètres, Eagles Vision était déjà à la hauteur d’Intothemystic qui ne céda pas alors que Gontravelin était en embuscade, mais en épaisseur. Global Spectrum attendait lui l’ouverture.

Intothemystic aborda la dernière ligne droite avec un léger avantage, mais il était évident qu’il n’allait pas tenir jusqu’au bout. Eagles Vision sous la monte énergique de Jamil Allyhosain prit un léger avantage au poteau des 150 mètres, mais il est vite rejoint par Jet Path et Global Spectrum à son intérieur. Gontravelin arrivait aussi fort à l’extérieur. La lutte fut intense car dans un premier temps, Eagles Vision fit illusion, mais il versait vers l’extérieur et son jockey dut le ralentir pour le redresser. Jet Path se fit menaçant, mais ce4 fut Global Spectrum qui sortit le meilleur finish pour filer vers la victoire. Jet Path conserve sa 2e place devant Gontravelin et Eagles Vision.

 

7e course: Padre Pio, le poids plume !

Auteur d’une bonne coure de rentrée, Padre Pio qui revenait après un petit break a profité de son poids plume pour s’imposer au finish. Le pensionnaire de l’écurie Patrick Merven avait suivi en ‘one off’ sur la majeure partie du parcours avant de venir dominer le favori, Triple Fate Line dans les derniers 100 mètres. Dynamite Jack est troisième.

Profitant de sa première ligne, Triple Fate Line s’élança vite aux commandes pour mener devant Padre Pio qui se retrouvait à l’extérieur de Haylor. Puis suivirent plus ou moins dans l’ordre, Dynamite Jack, Trippi’s Express, Alramz, Winter Chill, Huyssteen et Iditarod Trail en queue de peloton. Triple Fate Line imprima un train soutenu à l’épreuve et au bas de la descente, le peloton était compact avec plusieurs chevaux forcés de suivre en épaisseur. Cependant, Padre Pio et Dynamite Jack donnaient l’impression de suivre plutôt bien détendu. Au passage de la rue du gouvernement, Triple Fate Line maintenait son effort devant, mais Padre Pio était presqu’à sa hauteur. Dynamite Jack était juste derrière.

Triple Fate Line entra en vainqueur dans la dernière ligne droite. Il donna l’impression de pouvoir tenu jusqu’au bout dans un premier temps, mais une fois que le jockey Anthony Andrews eut rééquilibré sa monture, Padre Pio qui ne portait que le poids de son jockey sortit un joli coup de rein. Triple Fate Line se montra résistant dans un premier temps, mais il devait raccourcir ses foulées en montée. Padre Pio n’en demanda pas mieux et il parvint à prendre le dessous dans les derniers 50 mètres  pour enregistrer sa deuxième victoire sur les 1400 mètres depuis qu’il est chez nous. Triple Fate Line conserve la 2e place devant Dynamite Jack et Iditarod Trail.

 

8e course: Free To Win, un cran au dessus !

Grandissime favori depuis la parution du programme officiel, Free To Win s’est tout simplement un cran au dessous pour s’imposer dans l’épreuve de clôture. Il s’imposa de deux longueurs devant Moroccan Retreat et Flowerscape.

Avantagé par son premier couloir, Free To Win prit vite la position tête et corde, mais au passage du but pour la première fois, il laissa partir Flowerscape pour diriger les opérations. Derrière ces deux chevaux, suivirent plus ou moins dans l’ordre, Gordonstoun, Anderson à l’extérieur de Moroccan Retreat, puis, on retrouva Smuts, Promissory, Straight, James Peter, Beni Des Dieux et Happy And Glorious en dernière position. A l’avant, Flowerscape sous la pogne de Chase Maujean tenta de régler la course à sa guise, mais il est mis sous pression par Gordonstoun. En revanche, Free To Win donnait l’impression d’être facile bien calé à la corde tout comme Moroccan Retreat.

Au poteau des 800 mètres, Fowerscape était toujours devant alors que Gordonstoun se trouvant en épaisseur était déjà en difficulté. Au dernier tournant, Flowerscape maintenait son effort alors que Free To Win se décalait de la corde pour passer à la vitesse supérieure. Moroccan Retreat et Anderson sont déjà en embuscade. Flowerscape aborda la dernière ligne droite avec un léger avantage. Il tint bon jusqu’au poteau des 400 mètres quand il fut rejoint par Free To Win de l’extérieur et Moroccan Retreat de l’intérieur. La lutte fut brève entre ces trois chevaux car, Free To Win se montra trop fort et il fila vers une facile victoire. Moroccan Retreat dut se contenter de la 2e place devant Flowerscape et Anderson.

LIVE STREAMS
LIVE STREAMS

MAGAZINE