PRODUCT

Actualites

«Back

Une première journée à mettre vite aux oubliettes !


2021-05-15 21:08:42 - Actualités Locales


La saison hippique 2021 a débuté avec plus de deux mois de retard en raison de la pandémie, Covid 19. Cette première journée qui s’est déroulés à huit clos a été catastrophique. Tel est le sentiment de Jérôme Tuckmansing, Acting Chief Executive Officer de la Mauritius Turf Club Sports and Leisure (MTCSL) Ltd. Il y a eu plusieurs chutes avec des jockeys, Akash Aucharuz, Benedict Woodworth et Nooresh Juglall blessé sérieusement. Nooresh Juglall qui était dans un état très critique et sous respiration artificielle a succombé vers les 10 heures samedi soir. C’est tout l’hippisme mauricien qui est en deuil. Jockey sacré champion à l’issue de la saison 2020 et âgé de 30 ans, fut aussi sacré champion apprenti en Afrique du Sud.

 

Cette journée restera à jamais gravée dans la mémoire des turfistes. Si Kamadeva de l’écurie Rameshwar Gujadhur remporta l’épreuve phare, cet établissement vit ses couleurs brillées avec Yankee Force dans l’épreuve d’ouverture. L’écurie d’Amar Sewdoyal connut une journée faste avec un joli doublé : Jet Stream et Shadowing. Les écuries Perdrau, Gujadhur, Patrick Merven et Ricky Maingard ramenèrent une victoire chacune. 

 

1e.  Yankee Force le plus résistant !

Très joué, Yankee Force a confirmé ses belles dispositions du moment en s’imposant de peu. A l’ouverture des stalles du départ, Yankee Force se montra le plus rapide pour s’emparer de la position tête et corde. Au passage du but pour la première fois, il fut rejoint par Chap Trap qui se plaça à l’extérieur. Suivirent dans l’ordre Minaloushe Venture, Valerin, The Riddler, Xanthus, Double Gratitude, Daredevil Aviator, Opague et Internet Kid. Le train imposé par Yankee Force est plutôt régulier et au bas de la descente, son  jockey parvint à lui donner un ‘breather’ alors que Chap Trap était déjà sous pression à l’extérieur. Le grand favori, Opague se trouvait lui à 10 longueurs du meneur. Au passage du poteau des 600 mètres, Yankee Force maintenait l’allure alors que Valerin se rapprochait quelque peu du peloton de tête suivi de Xanthus. On remarqua aussi que Yashin Emamdee a sollicité Opague qui accélérait en épaisseur. Yankee Force entra en vainqueur dans la dernière ligne droite. Cependant, une fois sous pression, il tira vers l’extérieur livrant un boulevard à Xanthus qui arrivait fort sous l’impulsion de Rakesh Chumun. Valerin se montra aussi menaçant à l’extérieur. A mi-ligne droite, Xanthus prit une encolure d’avance, mais sous la force du poignet de Rakesh Bhaugeerothee, Yankee Force parvint à passer la ligne en vainqueur devant Valerin qui priva Xanthus de la 2e place. Opague termina à une décevante 4e place.

 

2e.  Sand Path prend sa revanche sur le sort

Battu dans les conditions que l’on sait lors de sa dernière sortie 2020, Sand Path a pris cette fois une belle revanche sur le sort. Il a gagné sa course, une fois que l’apprenti Sonaram est parvenu à se positionner dans le peloton de tête après 100 mètres de course. Il faut faire ressortir que Crushing Force fut gêné peu après le départ par Zenzero qui coupa son action. Ce même Zenzero s’élança aux avant postes pour mener devant Sand Path qui suivit à l’extérieur de Winter Guard. Puis vinrent dans l’ordre, The Gypsy King, Giratorio, Crushing Force, Volatile Energy, Grey Again, Seventh Express qui négociait mal les tournants et Fundraiser en queue de peloton.  A l’avant, Zenzero imposait un train soutenu et au poteau des 900 mètres, il comptait une demi-longueur d’avance sur Sand Path alors que Giratorio, le grand favori fut pris dans un tiroir. On remarqua que Winter Guard suivait lui, dans une position idéale. Au passage de la rue du gouvernement, Sand Path se portait à la hauteur de Zenzero qui ne céda pas. Winter Guard attendait visiblement l’entrée de la dernière ligne droite. Giratorio plaça son accélération nettement à l’extérieur. Sand Path et Zenzero entrèrent dans la dernière ligne droite ensemble. Zenzero se montra combatif, mais Sand Path conserva une tête d’avance alors que Winter Guard et Giratorio manquèrent de finish. Zenzero tint bon jusqu’aux derniers 100 mètres avant de laisser partir Sand Path. Ce dernier fila vers une convaincante victoire devant Winter Guard et Giratorio. Zenzero est quatrième.

 

3e. Memphis Mafia à l’issue d’une course mouvementée !

On sait que Memphis Mafia est un coursier transformé depuis la saison dernière, mais cette 3e course a été faussée avec la chute du jockey Akash Aucharuz qui pilotait Zigi Zagi Zugi au poteau des 1100 mètres. En effet, le pensionnaire de l’écurie Shirish Narang gêna plusieurs concurrents et Memphis Mafia qui accélérait de l’extérieur parvint à s’imposer dans les derniers 100 mètres. Au départ, Star Of Zeus et Borya ratèrent leur départ  de plusieurs longueurs.  Après une brève lutte, Zigi Zagi Zugi prit les commandes pour mener devant Badawee et Kinsman puis suivirent  Rock Manor à l’extérieur d’Apollo Star, Badawee, Double Games, Do Or Dare, Memphis Mafia, Star Of Zeus alors que Borya fermant le cortège loin derrière. Au passage du poteau des 1000 mètres, Zigi Zagi Zugi fut dépassé par Badawee et Kinsman. Il heurta ensuite les barres et projeta le jockey Akash Aucharuz à terre.  Le cheval de l’écurie Shirish Narang poursuivit sa course sans jockey gênant plusieurs concurrents. A l’avant, Badawee imposa son train devant Kinsman alors que Rock Manor a pu se placer en troisième position. Memphis Mafia, Do Or Dare et Double Games qui suivaient derrière Zigi Zagi Zugi furent constamment gêné alors que Memphis Mafia n’eut pas lui aussi une course facile à l’extérieur.

Au passage de la rue du gouvernement, Badawee et Kinsman tinrent bon. A l’extérieur Star Of Zeus qui s’est bien rapproché se fit menaçant alors que Memphis Mafia cherchai le passage. Double Games s’infiltra lui, à l’intérieur et fit même illusion de vainqueur. A 150 mètres du but, Badawee, Kinsman et Rock Manor baissèrent pied. Double Games prit alors un léger avantage. Star Of Zeus arrivait fort tout comme Memphis Mafia. Soudain Zigi Zagi Zugi versa dangereusement vers l’intérieur et gêna sévèrement Double Games et Borya qui durent ralentir complètement. Memphis Mafia en profita pour filer vers la victoire suivi d’Apollo Star. Star Of Zeus est troisième.

 

4e.  Jet Stream surprend comme en 2020 !

On attendait le grand favori, Candy Apple, King Of Tara ou Sea Dance, mais c’est l’outsider, Jet Stream qui comme lors de la journée d’ouverture 2020 vient causer la surprise en s’imposant au finish. La nouvelle unité, Swagger Jagger se montra le plus rapide pour prendre la position tête et corde. Il mena devant Gunston, Sea Dance bien placé en troisième position. Suivirent dans l’ordre, Ernie, King Of Tara, Candy Apple, Carlas Mambo et Jet Stream en dernière position. Pravesh Horil parvient à bien doser le pas de Swagger Jagger et au bas de la descente, il prit une longueur d’avance sur Gunston. Sea Dance améliora sa position pour venir courir à l’extérieur de Gunston. Au sein du peloton, Les positions ne connurent aucun changement. Swagger Jagger ne fut jamais mis sous pression et au passage de la rue du gouvernement, il donnait l’impression de pouvoir tenir jusqu’au bout. On remarqua que Candy Apple était déjà sous pression alors que Jet Stream s’était bien rapproché et que Carlas Mambo attendait visiblement l’entrée de la dernière ligne droite.

Une fois la dernière ligne droite entamée, Swagger Jagger accéléra bien. Carlas Mambo et Sea Dance manquaient de finish tout comme Candy Apple. A mi-ligne droite, Jet Stream était déjà à la hauteur de Swagger Jagger. Ce dernier se montra résistant, mais à 50 mètres du but, il céda et laissa partir Jet Stream. Ce dernier fila vers une convaincante victoire. Swagger Jagger conserva la 2e place de peu devant Carlas Mambo et Sea Dance.

 

5e.  Shadowing from pillar to post

Desservi par une ligne extérieure, cela n’a pas empêché à Shadowing de réaliser un ‘pillar to post dans la 5e course. Très sollicité à l’ouverture des stalles, le sprinter de l’écurie Sewdyal démarra en trombe pour prendre la position tête et corde. Il mena devant The IT Factor, Prince Of Venice, Seattle Kid, Liverpool Champ, Royal Italian, Silken Prince, Afdeek, Drop Kick et Sir Bernadini. Shadowing augmenta son avance au passage du Tombeau Malartic reléguant son plus proche poursuivant à trois longueurs. Au bas de la descente, on vit Rye Joorawon qui permit à sa monture de souffler. Prince Of Venice et Seattle Kid se rapprochaient ainsi du meneur. Au sein du peloton, Liverpool Champ et Drop Kick nous parurent bien en main

Shadowing ne fut jamais mis sous pression devant et au passage de la rue du gouvernement, il était évident qu’il n’allait pas être facile à remonter tant il était à l’aise. Il aborda la dernière ligne droite avec une bonne marge de manœuvre. Une fois sollicité, il accéléra bien pour se détacher de ses adversaires. Il s’imposa avec plus de deux longueurs. A l’arrière, la lutte pour la deuxième place était intense et c’est Drop Kick qui se montra le meilleur finisseur pour devancer Liverpool Champ et Afdeek.

 

6e. Thomas Henry le meilleur finisseur

Grandissime favori depuis l’ouverture des paris, Thomas Henry, pensionnaire de l’écurie Gujadhur justifia la confiance placée en lui en s’imposant au finish. River Thames profitant de sa bonne ligne, ne laissa à personne le soin de diriger les opérations. Derrière lui, suivirent Thomas Henry qui gardait Carlton Heights à son extérieur, Well Connected, Zodiac Jack en épaisseur, Adamo, West Coast Warrior, Crazie Charlie et Supreme Orator. River Thames imposa un train  sélectif, mais Stephen Donohoe garda son sang froid et suivait bien en main les manœuvres du meneur.  Au bas de le descente, River Thames donnait l’impression de bien contrôler l’épreuve. Au sein du peloton, Crazie Charlie tenta d’améliorer sa position alors que Zodiac Jack fut condamné à suivre en épaisseur.

River Thames maintenait bien son effort et au dernier tournant, Thomas Henry n’avait pas encore bougé, attendant sans doute l’entrée de la dernière ligne droite pour passer à la vitesse supérieure. Well Connected et Crazy Charlie n’accéléraient pas comme prévu et River Thames entra dans la dernière ligne droite avec une longueur d’avance. Thomas Henry sous les sollicitations de son jockey combla vite son retard et à mi-ligne droite était déjà à la hauteur de River Thames. Ces deux chevaux se livrèrent alors à une lutte sans merci alors que les autres sont déjà battus. River Thames s’accrocha bien mais Thomas Henry s’étendit à merveille sous la force du poignet du jockey irlandais pour s’imposer d’une encolure au poteau. River Thames est deuxième devant Carlton heights et Crazy Charlie.

 

7e.  Kamadeva sut saisir sa chance….

L’épreuve phare de cette journée inaugurale a été faussée par la chute de deux meilleurs chevaux du champ, Rule The Night et Golden Tractor. Golden Tractor qui ‘jumped the crossing’ à 350 mètres du but heurta Rule The Night qui était devant lui. Ces deux chevaux chutèrent lourdement projetant leurs jockeys à terre avec une rare violence. Si Rule The Night retourna avec une boiterie au paddock, en revanche, Golden Tractor fut euthanasié. Les jockeys Nooresh Juglall et Benedict Woodworth blessés furent vite conduits à la clinique. Le premier nommé a subi des multiples fractures et a été placé sous respiration artificielle à la City Clinic, à Plaine-Verte. Dans un état très critique il a rendu l’âme vers les 10 heures samedi soir. Le deuxième a subi une fracture au niveau du poignet.

A l’ouverture des stalles, Rob Rob et Virtue se montrèrent les plus véloces pour prendre les devants. Kamadeva suivait dans leur sillage alors que Quatro Five Six se positionnait juste devant Rule The Night et Golden Tractor. A ’avant, Virtue forçait Rob Roy à l’extérieur alors que Kamadeva suivait sur les barres en troisième position. Au passage du poteau des 300 mètres, Golden Tractor entraîna Rule The Night dans sa chute. Rob Roy entretemps passait devant et entra dans la dernière ligne droite avec un léger avantage. Cependant, il fut vite sous la menace de Virtue et Kamadeva. Virtue devait baisser pied à 100 mètres du but. Rob Roy tenta de résister à Kamadeva. Ce dernier bien que versant vers l’intérieur accéléra bien pour s’imposer assez facilement. Virtue conserva la troisième place devant Quatro Five Six.

 

8e. Grande première de Kalychurun avec Hardwired

Très critiqué la saison dernière, le jockey mauricien, Kevin Kalychurun n’a pas attendu longtemps pour engranger sa première victoire au Champ de Mars cette saison. Pilotant le favori, Hardwired, il se montra à la hauteur pour surclasser ses adversaires. A l’ouverture des stalles, Coup For Lute se montra le plus rapide pour aller diriger les opérations suivi de Straight, Hardwired, Duke Of York, Gordonstoun, Kings Empire et Midnight Oracle. Coup For Luke imprima un train soutenu, mais se montra ‘green’ tout au long du parcours. La pluie se mit à tomber et à 400 mètres, il n’était pas facile de distinguer les chevaux. Coup For Lute maintenait son effort alors que Hardwired passant de l’intérieur était déjà en embuscade. Coup For Lute entama la dernière ligne avec une demi-longueur sur Hardwired. Ce dernier, une fois mis sous pression accéléra bien pour quitter sur place ses adversaires. Il passa la ligne avec quatre longueurs d’avance et à l’arrière on luttait pour les accessits. Kings Empire termina le plus fort pour chiper la deuxième place à Duke Of York alors que Coup For Luke baissa pied et prit une décevante 4e place.

 

9e course : Débuts victorieux pour G.I Joe

Copenhagen et Doublethink, les deux chevaux les plus cotés dans l’épreuve de clôture ne furent que des pâles figurants. Copenhagen se montra le plus rapide pour prendre la direction des opérations suivi de Doublethink, GI Joe, Nimitz, Starsky, Subtropical à l’extérieur d’Overdose, Perfect Pursuit alors que Why Wouldn’t Yew fermant le cortège. Bernard Fayd’herbe tenta bien de bien doser le pas de sa monture, mais il resta sous la pression de Doublethink sur la majeure partie du parcours. Au poteau des 500 mètres, Doublethink, malgré les sollicitations de son jockey n’arrivait pas à passer à la vitesse supérieure, mais GI Joe accélérait lui, sous l’impulsion de Pravesh Horil. Nimitz était déjà en embuscade. Copenhagen maintenait son effort à l’avant et au dernier tournant, il donnait l’impression de filer vers la victoire.

 

Copenhagen avait toujours une longueur d’avance une fois la dernière ligne droite entamée. Il fut vite rejoint par GI Joe qui terminait fort alors que Doublethink n’accélérait pas. Nimitz se fit aussi menaçant à l’intérieur, mais GI Joe se montra le plus fort pour filer vers une victoire facile. Copenhagen s’accrocha à la deuxième place devant Nimitz et Doublethink.

LIVE STREAMS
LIVE STREAMS





MAGAZINE