PRODUCT
LATEST NEWS

7e journée : Doublés pour Samraj Mahadia et Dominic Zaki

2024-06-15 19:12 - Actualités Locales

5e journée : Promenade de santé pour Frosted Gold !

2024-06-01 18:26 - Actualités Locales

4e journée : Magnifique quadruplé de Jeanot Bardottier

2024-05-25 21:19 - Actualités Locales

Actualites

«Back

10e journée : Lunafacation domine Hubble grâce à son poids plume


2023-05-20 18:42:24 - Actualités Locales


La 10e journée dédiée à l’entraîneur Alain Perdrau qui a rendu son tablier depuis samedi dernier, s’est déroulée par beau temps et nous avons eu droit des arrivées disputées et dans certains cas, il a fallu avoir recours à la photo finish pour départager les vainqueurs. Le poids plume, Lunafacation sous une monte inspirée de Dinesh Sooful se distingua dans l’épreuve principale devançant le grandissime favori, Hubble. L’écurie Ramanah qui connaît une période faste depuis le début de la saison réalisa le doublé avec Divergent et Sergeant York, tous deux piloté par Bernard Fayd’herbe. L’écurie Rameshwar Gujadhur a ramené une victoire avec Elmo. Cet établissement qui ne compte que cinq chevaux dans on effectif se défend très bien. L’écurie Yashin Emamdee qui avait trois bonnes chances de premier ordre dut se contenter d’une seule victoire avec Gordonstoun. L’entraîneur Simon Jones retrouva le sourire avec la victoire d’Arizona Silk. Les entraîneurs Ricky Maingard et Vicky Ruhee tirèrent leur épingle du jeu avec une victoire chacune.

Si Hubble faisait figure d’épouvantail avant l’épreuve principale, tel ne fut pas le cas peu après. C’est le cas de le dire car, Lunafacation qui ne portait que le poids de son jockey parvint à faire la différence à l’issue d’une course tactique. Il faut aussi dire que Lunafacation s’alignait à deux échelons supérieurs.

Hubble se montra le plus rapide au départ pour prendre la direction des opérations, mais il est poursuivi par Holy Warrior. Ce dernier lui mit sous pression jusqu’au poteau des 1500 mètres avant de se placer derrière sur les barres. Lunafacation suivait tranquillement en troisième position, puis on retrouva The Dazzler et Absolutist. Hubble imposait un train soutenu et au passage du Tombeau Malartic, son jockey n’eut pas le luxe de lui accorder un ‘breather’ En effet, Lunafacation lancé par Dinesh Sooful vint vite courir à une demi-longueur. Holy Warrior est tout juste derrière, mais à deux longueurs alors que The Dazzler se décalait de la corde pour se vint se placer à l’extérieur de Holy Warrior.

 

Un ‘silent hope’ avec Lunafacation

A l’avant, Hubble maintenait son effort, mais Lunafacation était déjà en embuscade. Holy Warrior était déjà sous pression. Hubble entama la dernière ligne droite avec une demi-longueur d’avance, mais Lunafacation parut facile dans son action. Holy Warrior était déjà battu. A mi-ligne droite Lunafacation était déjà à la hauteur de Hubble. Ce dernier résista brièvement avant de céder. Lunafacation 9 kg de moins put filer vers une deuxième victoire. Hubble conserve la deuxième place devant The Dazzler et Holy Warrior.

« On est très heureux à l’écurie avec la victoire de Lunafacation dans l’épreuve principale. Même si on savait que Hubble allait être difficile à battre, on avait quand même un ‘silent hope’. Lunafacation est un cheval qui possède du stamina et qui s’est bien comporté sur le sprint. Il est parvenu à s’imposer grâce à son léger handicap et surtout grâce aux circonstances de la course. Il devrait nous être encore utile cette saison », a déclaré l’entraîneur Samraj Mahadia.

 

1e course: African Fate frappe d’entrée…

Retiré pour des raisons que l’on sait, African Fate avec l’apprenti Brandon Ecroignard en selle  est parvenu cette fois a frappé d’entrée. Il s’imposa de bout en bout devant Crackon et The Gypsy King. L’apprenti mauricien remporte ainsi sa deuxième victoire sur trois montes jusqu’ici !

On s’attendait à ce que The Gypsy King allait diriger les opérations, mais sollicité par Brandon Ecroignard, African Fate se montra rapide pour prendre la position tête et corde peu après le passage du but pour la première fois. The Gypsy King suivit en attentiste devant Crackon alors qu’Artax fut forcé à l’extérieur. Puis suivirent Rochester, Le Quartier et Constitutional plutôt décroché. Le train imposé par African Fate fut régulier, mais Artax se montrait ardent. Au poteau des 700 mètres, The Gypsy King tentait de se rapprocher du meneur, mais ce dernier bien en main maintenait son effort. Brandon Ecroignard se permit même le luxe de regarder en arrière pour chercher ses adversaires.

African Fate entra dans la dernière ligne avec une bonne marge de manœuvre. The Gypsy King et Crackon se firent menaçants dans un premier temps, mais une fois sollicité à fond ‘hands and heels’ par l’apprenti mauricien, African Fate maintenait son effort pour passer la ligne en vainqueur devant Crackon et The Gypsy King. Le Quartier est quatrième.

 

2e course: Gordonstoun comme à l’entraînement !

Une fois qu’il eut pris les commandes au départ, Gordonstoun bien mené par Ianish Taka n’eut aucun problème pour contrôler la course à sa guise pour aller s’imposer facilement devant Giggin. Tomorrow’s Vision conserve la 3e place devant Bellagio King.

Battu par plus fort lors dans ses deux premières sorties cette saison, Gordonstoun qui s’alignait sur une distance qui lui plaît ne se fit pas prier pour renouer avec la victoire. Au départ, Gordonstoun s’installa aux commandes sans problèmes pour imposer son pas. A deux longueurs suivirent Tomorrow’s Vision, puis on retrouva Giggin retenu par Bernard Fayd’herbe, Ballagio King et Nao Faz Mal. Au bas de la descente, Nao Faz Mal améliora sa position pour venir courir à l’extérieur de Bellagio King. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’à l’entrée de la dernière ligne droite où Giggin donna l’impression de pouvoir revenir sur Gordonstoun. Cependant, une fois mis sous pression, Gordonstoun maintenait son effort pour résister à Giggin et filer vers la victoire. Tomorrow’s Vision est troisième devant un décevant Bellagio King.

 

3e course : Divergent coiffe Nimitz au poteau !

On s’attendait à un duel sans merci entre Divergent et Nimitz et on a été servi. En effet, ces deux chevaux se livrèrent à une lutte tout le long de la dernière ligne droite et ils passèrent la ligne dans la même foulée. La photo finish fit voir que Divergent s’est imposé d’une courte tête. Liverpool Champ est troisième.

Nimitz contrairement à ses habitudes prit la direction des opérations une fois le départ donné. Il imposa son pas devant Liverpool Champ qui avait Senor’s Guest à son extérieur. Puis suivirent Noble Trip et Divergent en queue de peloton. Le train imposé par Nimitz fut plutôt lent et le peloton resta groupé. Au bas de la descente, Senor’s Guest sous l’impulsion de Mauree tenta de mettre le meneur sous pression, mais il fut forcé en épaisseur. On remarqua aussi Bernard Fayd’herbe qui prit le soin de se rapprocher quelque peu et il vient courir tout juste devant Noble Trip.

A l’avant, Nimitz était bien en main et le jockey Stephen Donohoe donnait l’impression d’attendre la dernière ligne droite pour le monter à fond. Au dernier tournant, Senor’s Guest disparaissait de l’épreuve et Divergent opta de placer son attaque de l’extérieur alors que Liverpool Champ attendait le passage de l’intérieur. Nimitz sous la cravache de son jockey maintenait son effort et semblait diriger vers la victoire quand il fut rejoint par Divergent. La lutte entre ces deux chevaux fut intense et l’issue indécise jusqu’au poteau. Comme nous l’avons dit plus haut, la photo finish fit voire que Divergent s’est imposé de peu devant Nimitz. Liverpool Champ courut en progrès pour conserver la troisième place devant Noble Trip.

 

4course: Elmo résiste à Captain Garett

Elmo et Captain Mike avaient des nombreux partisans et on s’attendait à un duel sans merci entre ces deux chevaux pour la victoire. Cependant, ce fut un autre Captain soit Captain Garett qui lutta avec Elmo pour la victoire. La photo finish fit voir que le sprinter de l’écurie Rameshwar Gujadhur a conservé une courte d’avance au poteau. Lite Of My Life est troisième.

Au départ, il y a eu lutte pour le commandement entre Captain Garett, Elmo et Captain Mike. Captain Garett sous l’impulsion de Girish Goomany fit de son mieux pour conserver la position tête et corde, mais Elmo parvint à passer devant peu avant le passage de la rue du gouvernement. Captain Garett garda la corde alors que Captain Mike fut forcé en épaisseur. Derrière ce peloton de tête on retrouva Lite Of My Life, Ninotto, Cloud Seeder et King Of Colts. Au dernier tournant, Elmo prit une longueur d’avance pour entamer la dernière ligne droite avec une bonne marge de manœuvre. Captain Garett plaça son accélération le long de barres intérieures alors que Captain Mike plafonnait. Life Of My Life se fit lui menaçant au milieu de la piste. A mi-ligne droite, Elmo maintenait son effort et conservait l’avantage, mais Captain Garett grignota du terrain à chaque foulée.

A 100 mètres du but, Captain Garett a presque rejoint Elmo alors que Lite Of My Life arrivait lui aussi fort. Elmo ne faiblit pas, mais Captain Garett produisit le meilleur finish pour passer la ligne dans la même foulée. La photo finish fit voir que le pensionnaire de l’écurie Rameshwar Gujadhur s’est imposé d’une courte tête. Lite Of My Life est troisième devant King Of Colts.

 

5e course: Arizona Silks ouvre son compteur chez nous

Ayant montré le bout du nez dans ses deux dernières sorties, Arizona Silk, assez coté dans la 5e course se montra le meilleur au finish pour s’imposer devant Prince Alf et Battle Of Alesia. Arizona Silk permit aussi au jockey Jeanot Bardottier de remporter sa première victoire 2023.

Shah Akbar se montra le plus rapide au départ pour prendre la direction des opérations. Il est suivi par Ron’s Joy qui tenta de le mettre sous pression. Il dut se contenter de suivre à l’extérieur alors que Battle Of Alesia se plaça tranquillement en troisième position bien calé sur les barres. Puis, suivirent, Prince Alf, Bags Of Tricks et Arizona Silks. Le train imposé par Shah Akbar fut soutenu, mais il était tout le temps sous pression venant de Ron’s Joy. Ce dernier profitant sans doute de son léger handicap. Au bas de la descente, Bags Of tricks fut le premier à améliorer sa position venant courir à l’extérieur de Prince Of Alf alors qu’Arizona Silk suivait tranquillement toujours en queue de peloton. Au passage de la rue du gouvernement, Ron’s Joy était presqu’à la hauteur de Shah Akbar. Arizona Silk attendait l’ouverture.

Shah Akbar et Ron’s Joy entrèrent dans la dernière ligne droite ensemble. Il était évident qu’ils n’allaient pas maintenir leur effort. En effet, Prince Alf au milieu de la piste Battle Of Alesia et Arizona Silks ont déjà comblé leur retard. Shah Akbar et Ron’s Joy baissèrent pied. Dans un premier temps, Prince Alf fit figure de vainqueur, mais une fois lancé à fond par Jeanot Bardottier, Arizona Silks sortit un joli coup de rein pour venir s’imposer. Battle Of Alesia est troisième devant Ron’s Joy.

 

7e course : Sergeant York double la mise

Avec déjà deux courses dans les jambes et une victoire dans l’escarcelle, Sergeant York n’a pas déçu ses nombreux partisans. Le pensionnaire de l’écurie Ramanah s’est imposé facilement de bout en bout devant Street Byte et Charlie Squadron. 

Sergeant York profitant de son premier couloir dans les stalles de départ, n’eut aucun problème pour s’emparer de la position tête et corde. Il prit vite deux longueurs d’avance sur Italian Way. Ce dernier força Yoho Mist en épaisseur alors que Duke Of Abercorn suivait en troisième position. Derrière ce peloton de tête, on retrouva Charlie Squadron, Spotted Pearl et Street Byte fermant le cortège. Les positions ne connurent aucun changement jusqu’au passage du poteau des 600 mètres où Sergeant York creusa l’écart et il comptait quatre longueurs d’avance  avant de d’entamer la dernière ligne droite.

Sous pression, Sergeant York dériva vers l’extérieur, mais Bernard Fayd’herbe parvint à le redresser. A l’arrière, on se battait que pour les accessits. Sergeant York ne fut jamais inquiété et il filer vers une deuxième victoire consécutive. Street Byte termina fort pour ravir la deuxième place à Charlie Squadron. Italian Way est quatrième.

 

8e course: Magnum PI ouvre le compteur de l’écurie Ruhee

On pensait qu’Arnhem Land allait être difficile à battre, mais Magnum PI coursier avec un joli potentiel se montra résistant pour offrir à l’écurie Vicky Ruhee une première victoire 2008. Il s’imposa de bout en bout offrant aussi à l’apprenti Ianish Taka un joli doublé. Global Glory est deuxième devant Arnhem Land. A noter que l’entraîneur Samraj Mahadia logea une objection contre le cheval Magnum PI pour avoir gêné Global Glory dans la dernière ligne droite. L’objection n’a pas été retenue et les résultats maintenus.

Au départ, Arnhem Land se montra le plus rapide, mais laissa partir Magnum PI aux avant postes. Le pensionnaire de l’écurie Vicky Ruhee parvint ainsi à contrôler la course à sa guise suivi de Arnhem Land avec à son extérieur Double Games. Puis suivirent Global Glory, Go Jewel, Brilliant Disguise, Carlas Mambo et Watch Me Dad. Si à l’avant, Magnum PI donnait l’impression d’être détendu, Arnhem Land est retenu par Nabeel Sheikh Batchameeah. Au bas de la descente, Global Glory améliora sa position d’un rang alors que Double Games était toujours forcé à l’extérieur.

Au passage de la rue du gouvernement, Magnum Pi prit deux longueurs d’avance sur Arnhem Land sur lequel l’apprenti Batchameeah attendait toujours. Global Glory sous l’impulsion de Stephen Donohoe arrivait fort. Magnum PI entra dans la dernière ligne droite avec une bonne marge de manœuvre. Arnhem Land opta pour accélérer de l’intérieur et fit illusion pour un bref instant. Global Glory accéléra à l’extérieur de Magnum PI. Ce dernier versait vers l’extérieur sous pression gênant Global Glory. Arnhem Land plafonnait dans les derniers 75 mètres laissant Magnum PI et Global Glory disputer la victoire. C’est Magnum Pi qui passa la ligne en vainqueur devant Global Glory. Arnhem Land est troisième devant Brilliant Disguise. 

LIVE STREAMS
MAGAZINE